Art Rupestre

Départs confirmés
Motivations
Thématique
Environnement
Durée
Niveau de difficulté
 
Mieux comprendre l'Art Rupestre en Inde
INDE
16 jours | A partir de 2690€
L'Inde, comme beaucoup d'autres pays est très riche en abris ornés. Des milliers de sites y sont répertoriés avec une très forte concentration dans la province du Madhya Pradesh, au sud-sud-est de Delhi, région que nous avons retenue pour une première approche de l'art rupestre du pays. Comme ailleurs, les peintures, et dans une moindre proportion les gravures, retracent l'histoire locale depuis - aux dires de certains spécialistes - 15000 ans environs. L'importance de ces témoignages, à l'origine de l'inscription au Patrimoine mondial par l'UNESCO de divers sites (ex. : Bhimbekta), nous a paru justifier l'organisation d'un circuit centré principalement, mais pas uniquement, sur l'art pariétal (sujet rarement mis en avant par les voyagistes). Pour autant, les manifestations historiques les plus marquantes sont liées aux époques plus récentes : palais, temples, forts et autres merveilles… pour lesquels nos visites alterneront avec les visites des sites ornés.
Ces derniers (environs de Bhopal, Bhimbekta, région de Pachmari et Mahadeo hills notamment) sont concentrés majoritairement sur les deux premières semaines du circuit entre Bhopal et Satna. Pour celles et ceux qui le souhaitent, possibilité de prolonger le séjour par une extension d’une semaine, durant laquelle quelques sites rupestres supplémentaires seront visités ainsi que trois lieux magiques de l’histoire plus récente d l’Inde : Khajuraho, Orchha et Agra (avec  le fabuleux Taj Mahal et le fort rouge).
D'autre part, quelques sites localisés à proximité du trajet (autres que ceux mentionnés ci-après) pourront faire l'objet d’une visite si le temps le permet…

Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Environnements naturels
Mieux comprendre l'Art Rupestre au Lesotho
LESOTHO - AF-SUD
24 jours | A partir de 3890€
Nous partons sur les traces d’un des peuples les plus anciens de l’Histoire : les San. Nous étudierons plus particulièrement l’une de leurs richesses : les peintures rupestres.
On estime que ce peuple de chasseurs-cueilleurs nomades habite l’Afrique Australe depuis au moins 40 000 ans. Ils ont peint, à même la roche, animaux, personnages et scènes de vie, comme autant de témoignages de leur passage, leurs croyances et leur quotidien. L'Eland par exemple, antilope pouvant peser jusqu'à peser 900 kilogrammes et animal de très haute importance chez les San, est souvent représentée aux côtés d'autres mammifères et de personnages anthropomorphes censés symboliser des chamans en transe.
Nous parcourrons le Lesotho et différentes vallées du massif du Drakensberg, côté Afrique du Sud sur les pas des San, à la découverte des trésors culturels qu’ils ont laissés derrière eux.

4x4
Culture & Festival
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Environnements naturels
Mieux comprendre l'Art Rupestre au Maroc
MAROC
15 jours | A partir de 1595€
Le thème central de ce séjour est l'art rupestre, une des plus grandes richesses patrimoniales du Maroc, tant par la qualité des images (peintures et surtout gravures) que par la densité et l'extension des sites. Ces figurations témoignent d'une occupation intense des massifs présahariens et des vastes espaces aujourd'hui désertiques plus au Sud. La région de Smara, sur la Seguiet el Hamra, sera un des objectifs importants : des gravures trouvées dernièrement remettent en cause certaines des conclusions quant à la chronologie de l'art rupestre saharien et, par voie de conséquence, vont probablement modifier le schéma de population. Il importe de confirmer ces impressions par une visite approfondie et par une exploration des zones voisines peu  prospectées. Une partie de ce patrimoine est en zone militaire et certaines zones seront peut-être inaccessibles. Plus au Nord, on trouve une petite concentration de sites peints – ils sont proportionnellement peu nombreux au Maroc – sur le trajet qui nous mènera au deuxième objectif : la région de Fam el Hisn/Icht avec l'oued Tamanart et notamment la section qui va de Tirhert à Zaouia Timguidcht, très riche en site gravés. L'itinéraire est tracé pour traverser diverses formations géologiques et des paysages très variés (lagunes de bord de mer, falaises sur l'Atlantique, plaines sablonneuses, gorges et lits d'oueds, jebels et rides …). Par ailleurs, dans les zones sub-désertiques du sud (entre Abteh et Assa), nous aurons l'occasion d'observer d'autres traces anthropiques et plus particulièrement des constructions funéraires et/ou rituelles qui nous montrent sous un autre jour les populations des périodes Pré- et Proto-historiques.
Distance globale : 1550 km dont 700 km pour l'approche (Agadir-Smara) et le retour (Tafraoute-Agadir). Environ 400 km seront sur piste (et partiellement hors piste autour de Smara)

4x4
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Grands Espaces
Mieux comprendre l'Art Rupestre en Mauritanie
MAURITANIE
21 jours | A partir de 2695€
La Mauritanie est un des pays les moins bien connus dans le domaine de l'art rupestre saharien. Pendant des décennies, les conditions politiques et logistiques n'ont pas été réunies pour assurer des visites sans risque dans nombre d'endroits du pays. Certaines des régions n'ont pas été visitées depuis les années 1950-1960 et les informations sont très lacunaires lorsqu'elles ont été publiées. C'est le cas de la province Nord de la Mauritanie, entre Choum et la frontière nord avec la zone occupée par les Saharawis. Des sites rupestres y ont été signalés et ont fait l'objet de publications sommaires: un exemple typique est celui d'Aouineght qui recèle une centaine de chars qui ont conduit à une publication ouvrant un nouveau domaine de recherche (Monod-Cauneille 1951).  Seuls des relevés des chars ont été fourni, et aucune photo n'est jointe à ces documents. Il en va de même avec Lhote qui a repris le travail et se contente lui aussi de relevés. L'inventeur (Cauneille) signale que les gravures s'étalent sur des kilomètres, le long d'une ride. Il est plus que probable qu'une partie seulement des gravures (celles aux alentours immédiats des Oglats d'Aouineght) a été relevé, laissant la place pour des découvertes. A toute proximité, le même militaire a trouvé deux ensembles de sites à peintures, Oummat Cheggag et Oummat el Ham. Les relevés de Monod et quelques très rares photos montrent que ces figurations sont certainement à relier à celles du Western Sahara et notamment celles de Bou Dheir (juste au Nord) ou bien encore à celles du sud marocain, ce qui en relève l'intérêt. Par ailleurs, la région n'a certainement pas été explorée in extenso et il reste assurément de la place pour découvrir des sites non signalés jusque là : Une reconnaissance rapide, effectuée en Novembre 2016, a permis de localiser beaucoup de sites à peintures connus ou pas et, lors d'une visite préliminaire au banc rocheux d'Aouineght, nous avons pu détecter des figurations de chars apparemment inédits. Le circuit proposé traversera cette région avec l'objectif de nouvelles découvertes dans des zones rocheuses repérées alors.
Dernièrement, la région a été pacifiée par les militaires et s'ouvre, timidement, aux sahariens en mal de terrains nouveaux. Nous vous proposons de participer à un circuit totalement inédit dans ce secteur, circuit qui passe par les sites répertoriés au siècle dernier mais aussi par des paléolacs autour desquels on espère observer des traces d'implantation ancienne. C'est le cas d'Oummat el Ham où les sites rupestres sont à proximité d'un lac que, en raison de pluies diluviennes en octobre 2016, nous avons pu observé rempli à son plus haut niveau, certainement le niveau permanent qu'il atteignait au Néolithique. Cette zone septentrionale (Tiris, région de Bir Moghrein) sera la destination privilégiée du circuit. Néanmoins, comme il s'agit d'une exploration en territoire presque inconnu  - nous ne l'avons parcouru que très rapidement et très  partiellement - il est très difficile de maîtriser le timing : une partie du trajet est en hors piste et nous n'avons jamais visité les pitons du Tiris pour juger de sa richesse en sites ornés. Si d'aventure cette traversée se révèle très rapide et libère du temps pour la fin du circuit, une variante / extension est prévue sur la zone NE de l'Adrar (à partir du jour 15) les sites rupestres y sont aussi très nombreux. La traversée d'un grand massif dunaire, le Maqteïr, nous amènera à El Ghallawiya.
Enfin, le circuit offre l'opportunité de traverser des paysages sahariens variés dans une zone non touristique et débutera par une visite au parc national du banc d'Arguin, dont la faune est réputée.
4x4
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Grands Espaces
Mieux comprendre l'Art Rupestre au Tchad
Départ confirmé
TCHAD
25 jours | A partir de 3790€
Ennedi central et Niola Doa (départ du 05 janvier - tracé rouge)

L'Ennedi est loin d'avoir révélé tous ses secrets et de vastes zones, à l'écart des circuits classiques, restent inexplorée à ce jour. En raison de la difficulté d'accès – moyenne montagne accessible essentiellement en randonnée chamelière- le centre du massif fait partie des régions les plus méconnues. Il sera à l'honneur dans ce circuit. Nos visites depuis 2014 ont permis de repérer des voies d'accès qui ouvrent des perspectives nouvelles d'exploration avec des véhicules tout-terrain, en hors-piste intégral. A la périphérie de cette zone, de multiples témoignages attestent d'une occupation intense du massif à toutes les époques de l'Holocène, occupation stimulée vraisemblablement par la présence de plans d'eau temporaires ou permanents. L'importance de ces surfaces humides sur le peuplement et son influence sur les modes de vie est soulignée par la présence, insolite dans le contexte aride actuel, d'une barque peinte sur le site de Bodhoué (une visite est prévue). Ces éléments nous ont conduit à proposer un circuit exploratoire, avec l'espoir assez raisonnable d'observer d'autres témoignages sur une époque au climat bien plus favorable que l'actuel.
Il est difficile de proposer un programme précis : nous n'avons jamais mis les pieds dans les lieux visés, et ceux-ci sont localisés dans des zones montagneuses où la pénétration est difficile. Plus que jamais, l'improvisation sera la règle et il faut envisager des modifications fréquentes voire drastiques du trajet. Par ailleurs, dans un secteur vierge au plan archéologique, les sites restent à trouver, ce qui implique une bonne motivation.
La bordure nord du massif - elle non plus - n'a pas encore livré tous ses secrets. Nous y consacrerons quelques jours avant de visiter un autre haut lieu de l'art rupestre : Niola Doa. Avec ses gravures anthropomorphes grandeur nature, il est l'un des sites les plus remarquables, non seulement au Tchad mais aussi à l'échelle du Sahara. Quelques sites nous ont échappé lors d'une précédente visite et les cartes montrent le potentiel des secteurs voisins où rien n'est répertorié.
Le circuit se poursuivra ensuite dans l'Est du massif, plus ouvert, avant de redescendre sur Am-Djérès, à la pointe sud de l'Ennedi.
Si l'art rupestre est le fil conducteur, comme dans les circuits précédents, nous nous intéresserons aussi à d'autres aspects de la vie ; à l'Holocène et aux populations qui ont occupé l'Ennedi et ses abords. Monuments en pierres sèches (il existe de nombreuses nécropoles), restes d'habitats formant de véritables villages sont aussi des indicateurs des rites et modes de vie des groupes qui se sont succédés au cours de l'Holocène.  Et il y a de la place pour les amateurs de flore, de faune et de paysages ainsi que l'ont montré les circuits des années précédentes.

Niola Doa et l'est de l'Ennedi (départ du 28 janvier - tracé vert)

A l’image de ce que nous avons proposé les années précédentes, ce circuit mélangera découvertes, paysages, faune et art rupestre, ce dernier restant le fil conducteur. L’Ennedi est un vrai labyrinthe et les possibilités de circuits sont infinies. Nous irons ainsi explorer des zones nouvelles et, cette année encore, totalement en dehors des trajets classiques, essentiellement dans le secteur Est. Les visites de 2015-2017 ont en effet permis de repérer des zones favorables à l’établissement de nomades – au Néolithique et aux périodes protohistoriques -  et très prometteuses aussi en terme de paysages avec une subtile balance entre sable, falaises, pitons détachés et verdure dans les oueds.
Comme de coutume, une bonne partie du tour sera effectué en hors piste, en suivant les massifs au plus près afin de repérer plus facilement les abris ornés. Les circuits étant toujours différents et originaux nous n’avons pas de certitude quant aux temps de transit ni non plus sur la richesse du patrimoine dans les zones envisagées. Le circuit a donc été prévu pour être adapté et/ou raccourci si besoin afin de garder un rythme agréable tout au long des trois semaines et pour rejoindre facilement des zones riches en art rupestre si les secteurs visités se révélaient pauvres en images pariétales.
Le temps fort de ce circuit est la visite de l'ensemble pariétal de Niola Doa, avec ces imposantes gravures sans égal au Sahara et de nombreux sites peints dont certains illustrant les niveaux les plus anciens de l'art rupestre tchadien.
Nous nous intéresserons aussi à d'autres aspects de la vie à L'Holocène et aux populations qui ont occupé l'Ennedi et ses abords. Monuments en pierres sèches (il existe de nombreuses nécropoles), restes d'habitats formant de véritables villages sont aussi des indicateurs des rites et modes de vie des groupes qui se sont succédés au cours de l'Holocène.  Et il y a de la place pour les amateurs de flore, de faune et de paysages ainsi que l'ont montré les circuits des années précédentes.
4x4
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Grands Espaces
false
Accéder au comparateur
  • Annuler la sélection ?
http://www.point-voyages.com/fr/compare/
Inscription à la newsletter
La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
et soyez alerté de nos bons plans !
Rejoignez la communauté Point-Voyages
false
Nous contacter