"Votre curiosité est votre plus belle qualité,
laissez-nous le soin de la faire voyager !"

Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Les avis des voyageurs - 112 avis

Voici tous les avis de voyageurs postés par ordre chronologique - du plus récent au plus ancien.
Pour découvrir les avis d'un circuit en particulier : rendez-vous sur la page du voyage concerné.

RIU MIGUEL
26.03.2017
Nous avons été très séduit par cette randonnée.
Le guide était très intéressant et à l'écoute.
Le cuisinier était très professionnel. Nous avons vraiment très bien mangé tout au long du séjour. Avec de gentilles attentions.
Le chamelier était très gentil et courageux. Ils formaient tous les trois une très bonne équipe.

Les paysages étaient magnifiques, variés et époustouflants.

Cependant, nous avons regretté de ne pas marcher plus longtemps. En effet, la pause méridienne quotidienne d'environ 6 heures nous paraissait trop longue.
De plus, nous avons rencontré des femmes et des enfants à deux reprises. Ceux-ci nous ont présenté leur artisanat local. Ces rencontres resteront des moments de partage très agréables. Mais lors de la préparation de notre voyage nous n'avions pas compris que nous étions susceptibles de faire des rencontres. C'est dommage car nous n'avions pas prévu suffisamment d'espèces.

En conclusion, ce fut une extraordinaire aventure à réitérer.
24.03.2017
Un pays chaleureux, accueillant. La région parcourue était magnifique de couleurs, de sourires et d'échanges. Belle période aussi en Mars, chaude soit mais tellement mieux que d'avoir de la pluie...De l'eau il y en avait pour boire (micropure en plus) et se laver. Il faut bien sûr accepter le "confort" africain mais ça nous sert à relativiser en rentrant à la maison.
On fait avec les moyens du bord car au début du développement du tourisme. Une équipe à l'écoute et bienveillante qui nous a permis de découvrir une partie, rurale, de la Guinée. Simple et vraie.
HARLY Alain
23.03.2017
Quelques remarques après le trek dans l’ Ennedi de février-mars 2017

En participant à ce trek dans l’Ennedi mon attente était d’approfondir une approche qui reste celle d’un amateur de l’art rupestre saharien que j’avais pu rencontrer il y a quelques années en Algérie et en Libye. J’étais spécialement intéressé de le faire avec un expert en ce domaine et avec des personnes eux-mêmes motivées.
De ce point de vue j’en ai reçu une belle satisfaction et principalement grâce à l’expertise approfondie d’Yves Gauthier, et aussi à son expérience du terrain, ce qui nous a permis d’aller de sites déjà reconnus à de formidables découvertes. Seul un savoir éminemment charpenté dans ce champ, associé à des repérages minutieux des reliefs peut permettre qu’une telle expédition soit fructueuse. Elle le fut pour moi au delà même de ce que j’avais pu imaginer.
Il faut aussi souligner que plusieurs personnes, membres de l’ AARS, formaient un noyau disons d’ « anciens » , je pense en particulier à Christine bien sûr, toujours si attentive à tout, Pierre , discret, expérimenté, efficace, Jérôme, en vrai chamois toujours en tête sur les rochers et au hit-parade lors des soirées, Marie qui sait si bien danser sur les parois, Gérard dans sa fonction de sage, Suzie que rien n’ arrête quand sa curiosité est piquée, ce qui a participé à la dynamique de l’ensemble et ouvert un échange des plus pertinent et des plus sympathique.
Je n’oublie pas que ce teck doit beaucoup aussi à l’attention de notre guide tchadien Amada, à sa subtile connaissance des lieux et des populations, et aussi à la manière d’assurer la délicate tâche de diriger ses compatriotes, parfois plus brouillons.
Je reviens avec une foule d’images, d’impressions, de réflexions, et il me faudra bien du temps pour en extraire toute la richesse. Il y a dans la rencontre avec ces représentations de fortes émotions qui vous saisissent, pas seulement parce que certaines sont d’une grande beauté, pas simplement parce ce que cela nous informe sur la vie des peuples qui habitaient ici, mais aussi parce qu’au delà des millénaires cela vient nous parler, vient nous concerner personnellement.
Pour prévenir les personnes qui seraient intéressées par ce treck, il me semble judicieux de les avertir qu’il est hautement préférable d’être en bonne forme pour se lancer dans l’aventure. Pas besoin d’être un sportif de haut niveau, mais il faut se préparer à une activité physique soutenue. (petites marches, quelques grimpettes, installations des bivouacs, etc.). Agé de 69 ans, j’ai moi-même fort bien supporté toute ces contraintes physiques. Ce qui m’a été plus pénible c’est le long trajet d’approche vers l’Ennedi en 4X4 sur des pistes parfois bien mouvementées, c’est de faire sa toilette avec un litre d’eau, ce sont des repas au menu très répétitif.
Mais enfin nous sommes au Sahara et c’est le prix à payer pour venir jusqu’ici, dans un monde autre, tout autre, pour être immergé dans la splendeur de ses paysages et pouvoir toucher des yeux tous ces trésors qui nous attendaient là dans ces abris depuis si longtemps.
Si la rude vie saharienne vous rebute, si vous préférez un documentaire sur les reliefs désertiques mais sur écran plat, si vous ne pouvez pas vous passez de votre salle de bain parfumée et de plusieurs dizaines de litres d’eau par jour, si vos habitudes alimentaires exigent impérativement des mets calibrés par nos grandes surfaces comme on dit, et si enfin vous estimez qu’avec la visite des fac-similés de Lascaux deux , trois ou quatre, ou de la grotte Chauvet en groupe de 25 ou plus vous avez approché l’essence de l’art pariétal , alors, disons le tout net, ce voyage n’est pas fait pour vous. Il faut y renoncer, absolument !
Mais si comme moi vous êtes un peu mordu par ces paysages sculptés par les éléments, si vous êtes un peu fendu pour aller ramper au fond des abris pour apercevoir dans la pénombre la silhouette inouïe d’un personnage d’un autre temps, si vous pouvez abandonner quelques temps nos habitudes de nantis, alors oui, vous pouvez venir au prochain trek.
Rien que de s’endormir sous la voûte étoilée dans la pureté de l’air saharien saura vous faire oublier quelques inconforts incontournables et vous donner la mesure de ce qui vaut la peine d’être vécu.
Poitiers, le 22 mars 2017
Alain H.
Sabourin Laurent
22.03.2017
L'expérience de l'Afrique profonde, loin des circuits touristiques n'est pas de tout repos et est parfois assez éprouvante au niveau chaleur (plus de 40°C sec ou 33°C humide), confort (beaucoup de temps dans le minibus sur des pistes poussiéreuses) et humaine (beaucoup d'enfants livrés à eux mêmes et parfois malnutris). Il faut donc le savoir avant de partir et c'est d'ailleurs pour ça que nous avons choisi Point Voyages pour ce circuit. En effet, sur place, Point Afrique Bénin fait son maximum pour que nous soyons toujours accompagnés de guides locaux et que les retombées de notre passage puisse participer autant que possible aux populations souvent déshérités. Par ailleurs, Armand, notre guide et son fidèle chauffeur Philibert ont particulièrement réussi à nous faire découvrir les nombreuses facettes du Bénin et du Togo. Beaucoup de rencontres inoubliables avec la population mais aussi avec la faune sauvage dans le parc de la Pendjari où nous avons pu voir un accouplement de lions sous nos yeux émerveillés.
Je ne peux pas mettre 5 étoiles car certains points peuvent être améliorés rapidement, comme une visite matinale en petite barque de Ganvié ou une visite de la mangrove à Ouidah.
Au delà d'un simple voyage, choisir le Bénin avec Point Afrique est avant tout garder l'espoir que cette Afrique noire, complexée mais insoumise va trouver au sein de sa jeunesse un moyen de s'en sortir. Et comme nous disait sans cesse Armand : "Allez, on évolue!"
Degezelle Didier
14.03.2017
Bonne expérience dans un pays sans touristes.
L'accompagnateur, Alexandre était d'une grande courtoisie et amabilité.
Sa flexibilité nous a permis de modifier le voyage à notre guise .(nous n'étions que 2 donc pas un groupe)
Les hôtels étaient de 4 étoiles, comme demandé, mais un rien de plus serait meilleur.
Les repas étaient sans problèmes et l'accompagnateur connaissait de bons endroits.
Il faut s'attendre à des suppléments en cours de route mais ils étaient raisonables dans le budget.
Nous avons terminé dans l'hôtel Maison Rouge qui était ce qu'il y a de mieux à Cotonou avec un petit supplément.
Le Bénin est sympa mais le Mali est mieux (hélas non visitable en ce moment due au danger sur place)
Je revoyagerai avec vous dans l'avenir, tout comme jadis, et le conseille à mes amis.
Prochain voyage peut-être dans le sud de l'Inde.
A bientôt
Didier
false
true
Abonnez vous à la lettre d'info
  • Annuler la sélection ?
Accéder au comparateur
http://www.point-voyages.com/fr/compare/
false