• Tous nos voyages pour l'Egypte

     
    Aucun résultat correspondant exactement à votre recherche.

    Une plongée dans l'histoire fascinante de l'Egypte... et plus encore !


    Des sites majeurs aux perles rares suivez nos conseils de visites pour un séjour ou un circuit au pays des Pharaons.

    Nil… Karnak… Assouan… Louxor… Lorsque l’on évoque l’Egypte, c’est tout un monde fantastique et mythologique qui s’offre à nous. Les noms d’impressionnantes dynasties sommeillent encore dans nos esprits, reliquats de cours d’histoire et de lectures plus récentes. Ce pays fascine par son histoire grandiose et ses constructions démesurées. Un voyage en Egypte éveille les sens et offre une escapade dans l’histoire sans nulle autre pareille. Vallées des Rois et des Reines vous attendent pour des visites dont les superlatifs classiques comme grandiose et époustouflant ne semblent pas assez à la hauteur, tant l’ampleur des sites à voir est à couper le souffle.

    Avec Point Voyage, vous pourrez explorer, contempler et comprendre ce qui a permis la construction et la renommée de la civilisation égyptienne. Nous aurons à cœur de vous faire découvrir les sites majeurs qui ont fait de l’Egypte une destination incontournable, mais également des petites adresses et des sites plus confidentiels qui permettent de vivre un voyage d’exception. Des souks aux dunes du désert en passant par la tranquille course d’une felouque sur le Nil, vous pourrez avoir un aperçu de l’Egypte actuelle. Confiez vos envies d’Egypte à notre agence nous saurons ainsi accompagner au quotidien vos envies de découvertes et d’aventure.

    L’Egypte : une force incontournable autrefois et maintenant encore...

    Zone charnière entre l’Afrique et le Moyen-Orient, l’Egypte est un pays qui œuvre au quotidien pour maintenir la tranquillité et la sécurité sur ses terres et en ce sens la fréquentation des zones touristiques est relativement sûre. Ainsi donc vous pourrez profiter avec insouciance des panoramas et des visites qui vous seront proposées. L’Egypte est le pays le plus peuplé du monde arabe avec 87 millions d’habitants, 98% des Egyptiens vivent le long du Nil sur ce qui représente environ 5% du territoire. Le delta du Nil offre des terres fertiles produisant les 2/3 des denrées vivrières du pays.

    Terre de contrastes aux multiples facettes, vous pourrez passer en Egypte d’une dune aride à une plaine agricole généreuse et luxuriante en une seule journée. En voyageant au pays des Pharaons, vous pourrez vous plonger dans l’anonymat des souks comme vous ressourcer au plus près de la nature en contemplant un ciel étoilé dans le désert.

    La capitale Le Caire, la mère du monde, comme aiment l’appeler les Cairotes, est la plus grande ville d’Afrique et accueille pas moins de 18 millions d’habitants, à titre de comparaison, Paris compte 2.2 millions d’habitants et New-York, 8.6 millions. De nombreux aéroports internationaux vous permettront d’atterrir en Egypte, vous pourrez ensuite voyager grâce à des vols internes, pas moins de 12 aéroports sont présents sur le territoire de la frontière israélienne à la frontière soudanaise, vous trouverez de multiples lieux de dépose pour visiter les sites majeurs de la Haute et de la Basse-Egypte.

    Que voir pendant votre voyage en Egypte


    Les villes à visiter :

    Le Caire
    La ville du Caire est l’une des villes les plus peuplées du monde, elle tire son nom de l’arabe Al-Qahira qui signifie la conquérante. Terre convoitée et point de passage important de toute la zone, la ville du Caire a attisé les convoitises durant plusieurs siècles. Outre le site de Guizeh qui est à immédiate proximité de la ville, le désert de Wadi Degla vous offre un panorama surréaliste aux portes de la ville. La citadelle du Caire et la mosquée Muhammad Ali sont également des sites incontournables pour qui découvre l’Egypte. Le grand musée du Caire ou celui de Memphis et Saqqarah seront des lieux privilégiés pour faire une immersion dans la fastueuse histoire de l’Egypte. N’oubliez pas d’assister à un coucher de soleil sur le Nil en sirotant un thé ou manger un foul, une purée de fèves.

    Assouan
    Terre d’inspiration pour de nombreux poètes et écrivain, la ville d’Assouan se compose de rives du Nil, mais également de multiples îles, comme l’île éléphantine par exemple ou bien encore celle de la réserve naturelle de Salouga et Ghazal. Passionnés de botanique et d’ornithologie vous pourrez contempler dans cet espace préservé de multiples oiseaux sédentaires ou de passage. Vous pourrez également arpenter les allées du Jardin botanique d’Assouan ainsi que le musée de la Nubie pour parfaire votre tour d’horizon de cette ville à l’histoire plusieurs fois millénaire. Le temple d’Isis, le monastère Saint-Siméon et l’obélisque inachevé restent également des points de passage inachevés. Si vous visitez les environs d’Assouan, dirigez-vous vers le nord pour vous rendre sur le site de l’imposant temple de Kom Ombo (Sobek et Haraëris).

    Abou Simbel
    La ville d’Abou Simbel est située au sud du pays à quelques kilomètres seulement de la frontière soudanaise. Vous y trouverez de nombreux temples dont un dédié à Ramsès II et un second moins imposant érigé pour son épouse Néfertari. Vous aurez depuis cette ville une vue imprenable sur le lac Nasser et pourrez embrasser d’un regard l’immensité du site et l’ampleur du travail accompli. Cette immensité se prolonge aux abords du grand temple d’Abou Simbel ainsi que du temple d’Hathor. La liste des sites à visiter dans la ville et aux abords d’Abou Simbel est longue et vous n’aurez c’est certain pas assez de toutes vos vacances pour en faire le tour. Mais n’ayez crainte, l’Egypte comme d’autres destinations, a ce petit plus qui vous fait vous promettre que vous reviendrez sur ces terres.

    Edfou
    Au nord d’Assouan et de Kom Ombo, vous trouverez la petite ville d’Edfou. Son dédale de ruelles commerçantes vous permettra une immersion dans la vie des Egyptiens. Vous pourrez visiter dans la ville le temple d’Horus, second site le plus important après Karnak. Edifié en 180 ans, le temple d’Edfou est imposant et particulièrement bien conservé. Les sculptures en bas-relief sont admirables et ornent l’ensemble du bâtiment. Une sculpture imposante d’Horus pourra être admirée à l’entrée de la salle principale.

    Louxor
    Son nom suffit à susciter la grandeur et à faire briller les yeux de l’égyptologue qui sommeille en chacun de nous. C’est en remontant le Nil depuis le lac Nasser vers le Caire que vous rencontrerez la ville de Louxor, à 300 km au nord d’Assouan. A Louxor les sites majestueux se multiplient et l’on comprend la passion que ces derniers ont pu susciter, tant ils sont imposants et majestueux. Vous pourrez ainsi vous rendre sur le site du temple de Karnak et celui de Louxor, reliés par une allée de Sphinx. Les colosses de Memnon sont également un lieu de passage obligé lorsque vous visiterez Louxor. Les vallées des rois et des reines sont également accessibles depuis Louxor. Une concentration de sites majeurs se fait sur Louxor, vous pourrez en foulant le sol de cette ville voir certains des sites les plus importants de toute l’histoire Egyptienne.

    A voir et à faire en Egypte


    Le musée du Caire
    Le musée du Caire est un espace gigantesque qui retrace l’histoire vertigineuse des dynasties pharaoniennes et de toute l’Egypte. Vous y ferez des découvertes incroyables et encore empreintes de mystères par exemple le disque de Sabu dont l’utilité n’est toujours pas à ce jour déterminée. Mais également des sarcophages colorés, sculptures, papyrus, momies, masque de Toutankhamon… vous y trouverez rassemblé symboles et objets de l’Egypte ancienne. Une journée pleine et entière dans ce musée ne sera pas de trop pour en voir les pièces principales. 

    Le complexe de Guizèh
    Cet ensemble proche du Caire rassemble les trois plus grandes pyramides d’Egypte, à savoir Khéops, Khephren et Mykérinos. Afin de protéger cette nécropole, le Sphynx veille sur le site. Cette sculpture magistrale représente le roi Khephren qui au fil des ans a perdu son nez et sa barbe. D’autres sites à proximité de Guizèh offrent d’autres vestiges montrant l’étendue du savoir-faire et de l’ingénierie des Egyptiens. Lieu de mémoire et de résurrection les pyramides devaient permettre aux rois, reines et hauts dignitaires qui y étaient enterrés d’accéder au ciel.

    Parc National de Wadi El-Gemal
    Ce parc national égyptien est situé sur les rives de la mer rouge à hauteur d’Edfou. Il offre un cadre époustouflant pour celles et ceux qui souhaitent admirer les merveilles de la mer rouge. Sanctuaires de dauphins, de tortues, de poissons et de coraux, vous pourrez simplement en snorkeling vous ébahir au sein de cet espace préservé. Les îles Qulaan sont également appelées les petites Maldives en raison de l’eau translucide turquoise et des étendues de sable blanc. Soleil, plage et fond sous-marin sont une partie seulement du parc, les dunes et le désert accueillent également une faune endémique comprenant des ibex et des gazelles. Des herbiers et mangroves accueillent des dugongs que seuls les plus discrets d’entre vous seulement pourront apercevoir.

    Découvrir l’Egypte


    Remonter le temps et le Nil pour une découverte de tous les instants.

    En Egypte vous aurez très rapidement l’impression d’être transporté dans une autre époque, vous pourrez confronter vos sens à des images que vous avez toujours vues. La grandeur des pyramides ne peut que réellement s’éprouver que lorsque l’on est face à elles. La chaleur du désert et la fraîcheur du Nil sont également des sensations que vous ressentirez pleinement tout au long de votre voyage. D’Abou Simbel à Alexandrie, l’eau sera le fil conducteur de votre voyage. Source de vie elle, permet de communiquer et d’échanger. Son absence rend vite insupportables la chaleur et le vent, ce qui rend d’autant plus admirable la vie qui s’y est développée.
    Histoire et Egypte sont deux faces d’une même pièce. On ne peut en effet pas entreprendre un voyage en Egypte sans visiter les sites majeurs de cette civilisation. Ces visites vous laisseront une impression de grandeur qui restera pour longtemps une référence dans vos carnets de voyage.

    Climat :
    Comme une évidence, le climat de l’Egypte est plutôt chaud. Avec ses zones désertiques, il faudra penser à se couvrir en permanence la tête et le corps pour calmer les assauts du soleil. Toutefois les nuits du désert et l’hiver dans le nord du pays peuvent surprendre avec des températures parfois négatives. Toutefois la grande majorité du pays a un climat chaud et sec. Si sur le pourtour méditerranéen les températures oscillent entre 28°c et 35° à Assouan plus au sud, le thermomètre peut monter jusqu’à 50°c.
    Les mois les plus favorables pour visiter l’Egypte sont ceux d’octobre et novembre pour l’automne et ceux de mars, avril et mai pour le printemps. 
    Un vent très chaud et quelquefois orageux, venant du sud, le khamsin, souffle parfois au printemps ; un autre vent, le sobaa, chargé de poussière, peut rendre la visibilité mauvaise.

    Peuples, Ethnies et langue
    Langues : L'arabe égyptien (ECA), surtout la langue de la rue, n'a presque rien à voir avec l'arabe classique. L'arabe parlé par un Égyptien éduqué, même si sa prononciation est différente, se rapproche en revanche beaucoup plus de celui de ses voisins : un Jordanien ou un Irakien cultivé pourra discuter avec lui politique ou littérature, mais acheter du pain dans une boulangerie égyptienne sera pour ces derniers un vrai casse-tête. 
    La prononciation de l'arabe est assez difficile ; quelques efforts pour apprendre quelques mots ou expressions seront récompensés et vous ouvriront bien des portes. Le français et l’anglais sont aussi des langues communément parlées. La majorité de la population se situe entre une minorité très traditionaliste et une frange de la population au contraire très occidentalisée.
    Par ailleurs, la plupart des Egyptiens vous expliqueront fièrement qu’ils descendent des anciens Egyptiens. De plus, on retrouve des groupes ethniques tels que les Bédouins d’Egypte, originaires de la péninsule Arabique au mode de vie nomade de plus en plus menacé. Egalement, un petit nombre de Berbères, remarquables pour leur habillement, subsiste dans le désert Libyque, en particulier dans l’oasis de Siouah et ses alentours. Enfin, on retrouve les Nubiens au sud de l’Egypte venus d’une région entre Assouan (au sud de l’Egypte) et Khartoum (au Soudan).

    Décalage horaire
    GMT+2, avance de 1H en hiver (octobre à avril) sur l’horaire français ; pas de décalage en été.

    Monnaie locale et taux de change
    La livre égyptienne. Taux de change au 05/11/2018 donne pour 1 euro = 20.36 livres /100 livres = 4.90 euros. Selon votre heure d’arrivée à l’aéroport, il est conseillé d’y changer de l’argent bien qu’il soit possible de payer en carte bancaire pour un certain montant ou de retirer de l’argent auprès d’une banque (pour acheter un souvenir, objet de valeur par exemple).

    Electricité
    Le courant est à 220V. Les prises murales sont les mêmes qu’en France à deux fiches rondes, de type européen ou plus petites (dans ce cas, utiliser un adaptateur).

    Cuisine :
    Thé à la menthe ou café au gingembre, vous pourrez éveiller vos papilles avec ces boissons avant de vous restaurer avec des plats égyptiens. La cuisine égyptienne est une cuisine d’influence multiple. A la croisée de plusieurs cultures, vous retrouverez des plats d’inspiration maghrébine, moyen-orientale et méditerranéenne. Aubergines, pois chiches, lentilles, riz et fèves seront au rendez-vous. Vous pourrez ainsi vous délecter d’un baba ganoush sorte de caviar d’aubergine, ou bien encore d’un foul sandwich aux fèves, véritable plat national que chaque famille ou restaurateur conçoit à sa façon. Une cuisiné épicée, mais pas nécessairement pimentée vous attend à chaque coin de rue.
    Sur le principe d’un mezze libanais, les plats sont souvent servis dans de petits récipients mis à disposition de tous. Il appartiendra à chacun de piocher ce dont il a envie.
    Les viandes et les poissons ne sont pas en reste. On privilégiera toutefois le poisson aux abords de la mer rouge. Vous trouverez côté protéines animales des keftas, boulettes de viandes hachées et des kebabs, brochette d’agneau. Les herbes et l’ail et les oignons sont également la base de nombreux plats et préparations.
    Pour celles et ceux qui sont plutôt bec sucré, l’Egypte ne vous décevra pas ! Une myriade de desserts souvent à base de fruits secs vous offrent des saveurs toutes plus douces les unes que les autres. Huile et miel sont souvent au rendez-vous dans ces desserts et forment avec les pistaches, noix et amandes de quoi sustenter les petits creux ou les grandes gourmandises !

    Us et coutumes


    La société égyptienne n'est pas simple à définir. Elle est empreinte, d'un côté, d'un grand conservatisme, renforcé par la pauvreté, que symbolisent la nourriture traditionnelle (foul, ta'amiyya et légumes), les longs abeyya noirs des femmes et les galabiyya des hommes, le mariage entre cousins, un
    unique voyage dans la très lointaine Alexandrie et l'omniprésente "volonté de Dieu" ; de l'autre, d'un modernisme incarné par l'Occident en général et les États-Unis en particulier. Ces valeurs sont très minoritaires, mais le groupe social qui les incarne exerce une grande influence sur le reste de la société de par sa fortune et son statut. La grande majorité de la population égyptienne se situe, grosso modo, entre ces deux extrêmes.

    Savoir-vivre :

    Tenues vestimentaires
    Il est de bon goût d’adopter des vêtements plus conformes aux habitudes du pays visité qu’à un séjour bord de mer en France. Il est inconvenant pour les femmes de trop dévoiler ses jambes et ses épaules. Pour les hommes comme pour les femmes évitez les vêtements “ révélateurs ” et collants bien trop fréquents chez les européens en visite chez ces peuples accueillants et aimables et qu’il convient de respecter.

    Photographier, oui mais ...
    Être visé et mitraillé à chaque détour de chemin par des bataillons d’étrangers n’encourage pas les relations amicales. Demandez toujours l’autorisation avant de “ prendre ” un autochtone en photo. Et si on vous demande un bakchich, c’est la preuve que des mufles sont passés avant vous, refusez poliment et renoncez à votre cliché. Si vous promettez une photo, envoyez-là ou équipez-vous d’un Polaroïd. En règle générale, avant de faire une photo, songez d’abord au respect que vous devez à votre sujet. Pour vous aider à ce respect, imaginez une dizaine de berbères vous mitraillant à la sortie de votre maison ou encore tentant de forcer votre porte pour “ voir comment c’est à l’intérieur... ”

    Souvenirs
    Il est déconseillé de prendre des fragments de monuments ou de statues. Les contrôles à la sortie du territoire sont sérieux. Les bijoux et les objets de valeur doivent, pour leur exportation, avoir été payés en dollars ou en F.E.C. (Foreign Exchange Certificate, monnaie interne qui a une valeur équivalente au dollar) et être accompagnés d'une facture en trois exemplaires d'un magasin autorisé. Privilégiez l’achat d’artisanat fabriqué localement afin de soutenir le savoir faire local.
    Pensez à la préservation du patrimoine naturel et culturel : on ne repart pas avec des fleurs, coquillage, pierres, antiquités…

    Pourboires
    Il ne faut pas oublier que le pourboire est une gratification que l'on donne lorsqu'on estime que le service pour lequel on a payé, a été bien rendu. Toutefois dans certains pays comme l'Égypte ces pourboires sont tarifés. En règle générale il est bien de donner 30 € par personne pour une semaine : 17 € pour le guide, 8 € pour le cuisinier et 5 € pour le chauffeur selon les cas de figure.

    FORMALITÉS ADMINISTRATIVES


    Passeport:
    Carte d’identité ou passeport en cours de validité d’au moins 6 mois au delà de la date de fin de séjour.

    Chaque enfant mineur français doit posséder sa propre pièce d’identité. La CNI suffit pour voyager dans l'UE. Cependant, le ou les parents doivent pouvoir justifier qu'ils disposent de l'autorité parentale (selon les cas, acte de naissance, livret de famille, déclaration conjointe des parents ou copie de la décision de justice relative à l'autorité parentale), et ce même si l'enfant porte le même nom.

    Visa:
    Pour les porteurs de passeports, le visa peut être obtenu soit auprès d’un consulat égyptien à l’étranger (visa de tourisme pour un mois : 25 euros en France) soit à l’arrivée en Egypte (15$ ou 15 euros). Pour les porteurs de carte d’identité, le visa est apposé, à l’arrivée, sur un formulaire spécifique fourni par les autorités locales (se munir impérativement de deux photos d’identité).

    FORMALITÉS DE SANTE


    Vaccins:
    La mise à jour de la vaccination diphthérie-tétanos-polio (+/- coqueluche) est nécessaire. Par ailleurs, il est recommandé de faire les vaccins contre l’hépatite A, l’hépatite B et la fièvre typhoïde. Certaines maladies, notamment virales, sont transmises par des piqûres d’insectes. Ainsi, il est recommandé de faire les vaccins contre l’hépatite A, l’hépatite B et la fièvre typhoïde

    On pensera à correctement s’hydrater durant tout le séjour et à se protéger la tête et la peau contre le soleil. Une solution anti-moustique peut s’avérer être indispensable selon les endroits notamment dans le delta du Nil ou les mangroves sur la mer rouge.

    false
      Accéder au comparateur
      • Annuler la sélection ?
      • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
      https://www.point-voyages.com/fr/compare/
      Inscription à la newsletter
      La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
      Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
      et soyez alerté de nos bons plans !
      Rejoignez la communauté Point-Voyages
      false
      Nous contacter