Tous nos voyages pour la Turquie

De la Cappadoce à la Lycie


Entre mythes et légendes, la Turquie est une terre pleine de ressources
A quelques heures seulement de la France, êtes-vous prêts à avoir le souffle coupé ?
Des paysages splendides, une terre qui a vu naitre des mythes et des légendes, des hommes qui se sont adaptés aux conditions rudes de certains coins de montagne… vous côtoierez tout cela en choisissant d’explorer avec nos guides cette belle destination qu’est la Turquie.
Mais on vous le dit de suite, un seul voyage ne suffira pas à embrasser de vos yeux avides de découvertes toute la diversité de ce pays. De la Cappadoce à la Lycie, du détroit du Bosphore à Antioche ce sont plusieurs voyages qui devront être faits pour avoir une vue d’ensemble de ce pays riche, fantastique et suprenant.
A la croisée des influences et des conquêtes, la Turquie révèle une histoire complexe et passionnante que vous pourrez appréhender grâce aux circuits que nous vous proposons à travers le pays.
Du mont Ararat au mont Olympe, les lieux mythiques sont nombreux en Turquie, vous pourrez les contempler, méditer à leurs pieds ou bien encore réaliser leur ascension. Vous aurez la possibilité de cheminer dans des lieux historiques, mythologiques et religieux majeurs en choisissant Point-Voyages pour vous accompagner.
Un voyage est toujours une ouverture sur le monde, en choisissant la Turquie comme destination, vous pourrez également vous ouvrir à l’Histoire et ainsi mieux comprendre des références et une culture générale encore d’actualité.

Une diversité naturelle renversante à travers tout le pays
Vous aurez la possibilité de traverser des paysages diversifiés et tous aussi grandioses les uns que les autres. Dans ce pays plus grand de 140 000 km² que la France, vous évoluerez au cœur de paysages montagneux, de plaines et plateaux qui fleurent déjà bon l’Asie Centrale, de côtes méditerranéennes et d’îlots pouvant appartenir à la Grèce voisine.
Vous aurez la possibilité de sillonner sentiers et chemins vous permettant de prendre la mesure des distances et de l’immensité de ce pays. Une aubaine pour que vous puissiez faire le vide, délaisser les tensions et pressions du quotidien dans un environnement absolument enchanteur.
Les levers et couchers de soleil sont des moments précieux en Turquie. En effet, que ce soit sur les cheminées de fée de Cappadoce ou bien sur les minarets des grandes mosquées, les nuances de jaune orangé tirant parfois sur le rose enveloppent ces formes élancées ; et offrent un spectacle grandiose.
Si le centre du pays est assez sec, les abords au nord de la mer noire offrent des paysages plus verdoyants. Un quart du territoire national est couvert par des forêts. Ces dernières sont composées de résineux et de feuillus.
Il existe en Turquie deux principaux massifs montagneux, celui du mont Taurus au sud et celui de la chaine Pontique au nord. Cela conduit à une diversité de paysage qui vous permettra de varier les plaisirs et de répondre sans aucun doute à vos envies de dépaysements.

Voyage en Turquie : un voyage ressourçant et gourmand

L’ensemble du territoire turc a été influencé par de multiples conquêtes. Le résultat actuel sont des vestiges à découvrir et des saveurs à déguster. Vous pourrez en effet avoir de quoi régaler vos papilles ainsi que vos pupilles. Au fil des régions que vous traverserez, vous aurez dans l’assiette des influences arméniennes, grecques, syriennes et plus largement moyen-orientales.

Les villes à visiter en Turquie :

Istanbul
A cheval sur le détroit du Bosphore, la ville d’Istanbul est dynamique, cosmopolite et regorge de monuments et lieux à ne pas rater ! A commencer par la basilique Sainte-Sophie. Cette dernière a successivement été un lieu de culte chrétien avant de devenir une mosquée pour être désormais, depuis 1934 un musée. Les premières traces de constructions remontent à 330, sous le règne de l’Empereur Constantin. La coupole encore présente s’élève à 55 mètres de haut et fut édifiée au VIe siècle. A deux pas de là, il est intéressant d’aller visiter le palais englouti autrement appelé la citerne basilique. Ce lieu sous terrain est une vaste salle remplie de colonnes a été construit pour servir de réservoir d’eau potable. Vous pourrez ensuite vous perdre dans les rues d’Istanbul, grimper dans le quartier Vefa et chiner dans le grand bazar de la ville.

Ankara
C’est sur un territoire vallonné que la capitale Ankara se déploie. Son développement s’est fait autour de la citadelle, mais également de la vieille ville. Anitkabir constituera le passage obligé de votre visite dans la ville. En effet, vous pourrez vous promener sur l’immense esplanade de ce site dédié à la mémoire du père des Turcs, Mustafa Kemal Atatürk. La citadelle d’Ankara est également un édifice important. Ses 42 tours hexagonales et des kilomètres de remparts épousent le relief des collines adjacentes. Lorsque l’on a un point de vue plongeant sur la ville on ne peut pas ne pas voir la mosquée Kocatepe. Cette dernière majestueuse et imposante peut accueillir 24 000 fidèles. De nombreux vestiges romains mis au jour permettent de voir que le site d’Ankara a été plébiscité dès l’Antiquité.

Antalya
Si Antalaya attire les foules avec son soleil méditerranéen et ses plages il n’en demeure pas moins qu’il existe de nombreux autres atouts à ne pas rater dans cette ville du sud de la Turquie et à ses abords. Le musée archéologique d’Antalaya et ses 13 salles d’exposition offre de nombreux vestiges de l’époque romaine dont certains sont encore en bon état de conservation. 5 000 œuvres d’art y sont présentées sur une superficie totale de 7 000 m². En vous promenant dans Antalaya, vous pourrez admirer la porte d’Hadrien et ses 3 arches cintrées.
Les centres d’intérêt naturels ne manquent pas non plus, les spectaculaires chutes de Düden à seulement 10 km d’Antalaya valent le détour tout comme le canyon de Köprülü que vous pourrez descendre en rafting ! Idéal pour se rafraichir en plein été.

Derinkuyu
La cité de Derinkuyu se trouve en Anatolie centrale, dans la région de la Cappadoce et sa construction aurait été amorcée au 8e siècle avant Jésus-Christ. Cette ville souterraine est immense. Actuellement ce sont 8 étages inférieurs qui ont été dégagés et qui permettent une descente à -85 mètres de profondeur. La cité compte 13 étages qui pouvaient tous être indépendants les uns des autres. De grosses pierres sondes venaient fermer l’accès de chaque niveau. Derinkuyu n’est pas la seule cité souterraine de Cappadoce, pas moins de 200 ont été mises à jour, mais elle est de loin la plus magistrale !

A voir et à faire en voyage en Turquie

La Cappadoce
Cet espace turc est situé au sud-est d’Ankara, dans la région de l’Anatolie. Une succession d’éruptions volcaniques a déposé des strates de différentes natures que lui a permis à l’érosion de travailler différemment les matières. De cette diversité géologique sont nés des reliefs qui sont uniques et remarquables comme les cheminées de fée de la vallée de Zelve. Les montagnes de Cappadoce furent des refuges et des lieux d’exils pour de nombreux peuples persécutés. On trouve encore aujourd’hui de nombreuses constructions troglodytiques, monastères creusés dans la roche tendre qu’est le tuf.
Ces paysages sont somptueux, les hauteurs filiformes des cheminées de fée dressent vers le ciel leurs pointes radoucies par la présence au sommet de pierres arrondies pas le temps.
En pénétrant dans ces excavations on se prend à rêver des vies qui se sont déroulées ici. Marches, portes, fenêtres… tout a été façonné de la main de l’homme pour engendrer un ensemble architectural incroyable.

Vallée de Gömede
Les habitats troglodytiques font la renommée de la vallée de Gömede. Vous pourrez au pied de grandes falaises trouver de multiples fenêtres donnant sur des habitations ou des pigeonniers pour certains encore habités. Ces habitations sont aménagées dans des cheminées de fée et accentuent la vision de grande hauteur qui se dégage de ces ensembles.
 
Mont Tahtali ou Mont Olympe
C’est en Thessalie que se trouve ce sommet, c’est-à-dire aux alentours d’Antalya. A quelques kilomètres seulement à vol d’oiseau de la mer Méditerranée, cette montagne équipée d’un téléphérique peut en hiver accueillir des skieurs grâce à des neiges suffisantes. Il est à noter qu’il existe d’autres monts Olympe dans le monde. En effet, en Grèce, en Australie, au Canada, aux Etats-Unis et même sur Mars d’autres monts Olympe sont présents.

Yanartas
Sur le site de Chimaera, des sorties naturelles de méthane s’enflamment au contact de l’air et offrent un paysage surréaliste. Ces flammes permanentes offrent un spectacle hypnotique surtout à la nuit tombée, mais également au petit matin. C’est ici que seraient nés le terme et la légende des chimères.
Ce site, dans la province d’Antalya est appelé Yanartas, ce qui signifie roche enflammée en turc. Selon les spécialistes ces émissions de gaz furent présentes depuis 2500 ans.

Pamukkale
Parmi les images les plus incroyables qui peuvent nous venir de Turquie, les bains de Pamukkale sont en bonne position. Ce sont des piscines naturelles constituées de bassins en tuf. Alimentés par 17 sources, dont certaines sortent à plus de 45°c, l’ensemble de ces bassins appelé Pamukkale signifie en turc château de coton. Les sels minéraux et le gaz carbonique sont présents généreusement dans les eaux. C’est l’oxydation du gaz carbonique qui va permettre la réalisation d’un précipité pâteux qui va venir se déposer sur les structures existantes. 

Découvrir la Turquie:


Peuples, Ethnies et Langue :
La quasi-totalité du domaine scientifique pense que les peuples turcs sont originaires d'Asie centrale (anciennement Turkestan). Actuellement, l'ethnie turque la plus dense réside en Turquie. Les autres groupes turcs importants se trouvent en Azerbaïdjan, à Chypre, en Iran, au Kazakhstan, au Kirghizstan, en Russie, au Turkménistan et en Ouzbékistan. On en trouve aussi en Crimée, au Xinjiang (appelé le Turkestan chinois), au nord de l'Irak, en Afghanistan, en Moldavie, en Gagaouzie, en Allemagne, en Pologne, en Ukraine, en Roumanie, en Grèce, en Bulgarie et en ex-Yougoslavie.
En Turquie on parle le turc (langue officielle), le kurde, ainsi que les langues des minorités comme l'arménien, le grec, l'arabe, le laz, le ladino, le bulgare.

La cuisine turque :
En France lorsque l’on pense cuisine turque on a vite fait de citer les kebabs qui courent les rues. Toutefois, ce n’est que la face cachée de l’iceberg et pas nécessairement la plus gourmande ni la plus saine ! En effet, la culture culinaire turque recèle de nombreux mets qui offrent des saveurs, et des senteurs enchanteresses ! Les voisins grecs, arméniens, balkaniques, iraniens ont influencé les préparations et les ressources de la cuisine turque traditionnelle.
Le yaourt est un des éléments de base de la gastronomie turque. Il est possible de le manger salé comme sucré. De nombreuses préparations de font à base de pâte feuilletée, généralement de la pâte filo, permettant la confection de beureks (salés) ou de baklavas (sucrés).
Les légumes de saison sont à l’honneur, il peut s’agir de farcis comme les feuilles de vigne dolma ou des sarmas faits à baise de blette ou de choux. La farce peut être à base de riz seulement ou bien de riz et de viande.
Les viandes sont dégustées principalement grillées. Et le riz peut être servi avec des fruits.
Haricots secs et pommes de terre complètent ce tour d’horizon salé.
Côté sucré on va se tourner vers des compositions assez énergétiques, le Moyen-Orient n’étant qu’à quelques encablures ! Vous pourrez alors trouver des baklavas garnis de fruits secs, pistaches, noix et amandes principalement généreusement arrosés de miel et de sucre ! Fleur d’oranger et cannelle complètent généralement la recette. Il est à noter que dans les pratiques courantes, ces en-cas sucrés étaient généralement servis en dehors des repas et ne servaient pas de dessert comme on peut l’entendre nous. Ils s’avéraient très utiles dans des journées de durs labeurs agricoles ou emploi physique. Ils redonnaient un coup de sucre et d’énergie pour terminer la journée. Halva et loukoum sont également des gourmandises sucrées que vous pourrez savourer.
Vous trouverez même des desserts à base de poulet ! Dans ce cas-là vous pourrez demander un tavuk gögsü !
Côté boisson, le thé et le café turc sont les deux préparations reines du pays en termes de boissons chaudes. Vous pourrez également opter pour une infusion de sauge sucrée ou du salep, une boisson préparée à base de racine d’orchidée et de cannelle.
Pour une boisson plus consistante, vous pourrez commander une boza. Cette boisson sucrée est assez épaisse et préparée à partir de farine d’orge. 
En boisson froide vous pourrez commander un ayran, cette boisson est à base de yaourt dilué dans de l’eau légèrement salée et accompagne un repas.
En ce qui concerne les boissons alcoolisées, à boire avec modération, vous pourrez goûter à la saveur anisée d’un raki, que l’on retrouve en Grèce ou au Liban également. Vous pourrez vous désaltérer avec une bière et tester des productions locales de vin, mais également d’eau-de-vie. 
Vous pourrez également vous désaltérer avec un verre de kéfir. Cette boisson fermentée pétillante est faite avec du lait ou de l’eau et divers sucres ou fruits secs.
Vous pourrez donc en Turquie savourer et découvrir de nouvelles saveurs ce qui rendra votre découverte de la Turquie encore plus agréable.

Climat :
Le climat est principalement méditerranéen, c’est-à-dire chaud et sec en été et doux en hiver. La partie la plus au nord-est jouit d’un climat qui est plus à tendance continentale avec des pluies plus fréquentes. Le printemps et l’automne sont les saisons à privilégier si l’on souhaite s’épargner de trop fortes chaleurs.

Budget et change :
La monnaie nationale est la livre turque (TRY). 1 Euro équivaut à 6.444994 Livres turques en avril 2019. Le change de vos euros en devises turques s'effectue sur place uniquement. Il est recommandé de changer votre argent au fur et à mesure de vos besoins. Vous pourrez vous rendre dans un bureau de change ou dans une banque. Les hôtels et les bureaux de poste proposent en général des taux moins avantageux.
Les principales cartes de crédit (Visa, MasterCard) sont acceptées dans les hôtels et les restaurants et vous permettront de retirer de l'argent aux guichets automatiques. Toutefois, sachez qu'à chaque transaction, votre banque vous prélèvera entre 2 et 3% du montant débité.

Décalage horaire :
La Turquie est en avance de 1h sur la France, hiver comme été.

L'électricité :
Il s'agit de 220 volts et de prises européennes. Dans les contrées reculées, les pannes sont fréquentes et les rues parfois mal éclairées. Posséder un chargeur solaire peut se révéler être une alternative assez utile.

Couverture GSM :
L'accès au réseau est bon dans les grandes villes. C'est moins le cas à la campagne. Et encore moins le cas à la montagne. Si vous avez un téléphone portable, vous devez prendre une option « monde » pour appeler ou recevoir des appels à l'étranger.

Internet :
Internet se développe de plus en plus en Turquie. La connexion haut débit commence à atteindre les régions touristiques et l´on peut à loisir surfer sur le web dans des cybercafés.

Savoir vivre :

Tenues vestimentaires
Bien qu'ils pratiquent d'une façon générale un Islam modéré par rapport aux autres pays musulmans, les Turcs restent encore très attachés à leurs coutumes religieuses. Chaque fête est l'occasion de se retrouver en famille et de marquer son respect aux "Aînés". L'hospitalité est un élément majeur du mode de vie turque. Obéissant aux principes du Coran et suivant son penchant naturellement amical et accueillant, le turc est le plus généreux des hôtes.
L'usage commande de porter des vêtements discrets et de retirer ses chaussures lorsque l'on pénètre dans une mosquée. 
Les femmes doivent en outre veiller à couvrir leur tête, leurs épaules et leurs jambes (jusqu'au genou).

Évitez les marques d'affection en public. 
Évitez de visiter un édifice religieux le vendredi, jour sacré pour les musulmans. 
Ne jamais pointer quelqu'un avec la plante de vos pieds. 
Offrez du vin seulement si votre hôte boit de l'alcool. 
Enfin, sachez que la ponctualité est importante.

Jours fériés : 
1er Janvier : le Nouvel An, 
23 avril : Fête de la Souveraineté nationale et des Enfants, 
1er mai : Fête du Travail et de la Solidarité, 
19 mai : Fête de la Commémoration d'Atatürk, de la Jeunesse et du Sport, 
30 août : Fête de la Victoire, 
29 octobre : Fête de la République. 

Photographier (ou filmer), oui, mais ...
Vous aurez la possibilité de photographier des paysages splendides, pour ce qui est des personnes nous vous invitons vivement à demander l’autorisation aux modèles de vos clichés. Cela est en Turquie comme ailleurs, bien plus respectueux !

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES


Passeport :
Pour tout ressortissant d'un pays de la C.E.E. (et Suisse), il faut être muni :
- d'une carte nationale d'identité dont la durée de validité dépasse d'au moins 150 jours à la date d'entrée en Turquie, les extensions de validité de 5 ans pour les CNI françaises ne sont pas acceptées.
ou
- d'un passeport individuel dont la durée de validité dépasse d'au moins 180 jours la date de l'entrée en Turquie. On vous remettra à l'entrée un récépissé portant le tampon de la douane avec la date d'entrée. Ce document vous sera réclamé à la sortie. Pour les enfants mineurs : Chaque enfant mineur français doit posséder sa propre pièce d'identité.
L'exigence du passeport pour certaines destinations est valable pour les adultes comme pour les mineurs. De manière générale, les informations transmises ne s'appliquent que pour les ressortissants français.

Visa :
Pour un séjour touristique de moins de 3 mois, les Français et les Suisses n'ont pas besoin de visa.

FORMALITÉS DE SANTE


Vaccins :
Il n'y a pas de vaccins obligatoires pour se rendre en Turquie. Soyez à jour dans vos vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la polio et l'hépatite B. D'autres vaccins sont également conseillés, selon les conditions d'hygiène et la durée du séjour : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B. 
Il est préférable de consulter un médecin et un dentiste avant de partir afin d’être assuré de sa bonne santé et de ne pas avoir besoin de consulter un médecin sur place.

Risques sanitaires :
Pour éviter les troubles intestinaux, évitez les légumes crus et les fruits non pelés, buvez de l'eau en bouteille. Se laver les mains régulièrement est un réflexe à avoir pour limiter la propagation de bactéries.
false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter