Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Costa Rica

Entre parcs & volcans


Entre parcs & volcans


Entre caraïbes et pacifique, un voyage en communion avec la nature et les éléments.




¡ Pura vida ! Expérimentez la philosophie de la joie profonde des Costariciens.

Etre en symbiose avec la nature sera le leitmotiv de votre voyage en terre costaricienne. Partout, tout le temps, du lever de soleil sur la côte caribéenne au coucher de soleil sur le Pacifique, vous traverserez une nature grandiose, généreuse et fragile. Vous serez rapidement conquis par la vie paisible qui s’y développe, vous pourrez profiter pleinement de la sérénité et la joie de vivre des habitants. Démocratie depuis plus de 200 ans et avec au cœur de toute politique la préservation de l’environnement, le pays a su trouver un rythme de vie en adéquation avec la richesse de son milieu naturel. Aidé par le commerce du café, le Costa Rica a bénéficié d’investissements importants qui l’ont aidé à partir du bon pied. 
Les lumières tout au long de la journée contribuent grandement à la magnificence du pays. Les jeux d’ombre et rayons de soleil vous permettent de voir la faune et la flore sous de nouveaux éclairages. Plus de 1000 espèces de colibris, de nombreux oiseaux endémiques, des agoutis, des paresseux, des tortues de mer, des crocodiles seront parmi les espèces que vous pourrez observer. L’immense respect pour l’environnement qui transcende toutes les classes sociales fait partie de l’enseignement que reçoivent tous les enfants costariciens. La protection et la préservation de l’environnement est absolument ancrée dans les actes de la très grande majorité des habitants. 
Il est donc tout naturel d’adopter un comportement écoresponsable en laissant l’empreinte la moins importante possible sur l’ensemble du territoire et tout au long de votre séjour au Costa Rica (et évidemment après aussi !). 
Les multiples richesses du Costa Rica : un émerveillement de tous les instants
Rien que son nom évoque des richesses multiples, le terroir volcanique n’est pas pour rien dans la générosité des cultures et la diversité des récoltes. Lorsque les conquistadors espagnols sont arrivés sur cette terre, l’opulence de la nature a imposé le nom de ce pays : côte riche. Le climat des tropiques est également un atout incomparable, pluies régulières et températures douces toute l’année permettent à la végétation de pousser de façon régulière et généreuse. 
Le couvert forestier sera par endroits très dense, offrant des conditions de vie idéales à tout un écosystème tropical. Sur l’ensemble du pays, de multiples milieux se succèdent. Vous pourrez trouver ainsi des milieux plus ouverts, naturels ou servant de lieux de culture. Café, cacao, ananas, mangues sont autant de fruits que le Costa Rica peut se vanter de cultiver avec brio. Vous pourrez ainsi si votre voyage s’effectue à la bonne saison ravir vos papilles de saveurs nouvelles, car on vous le promet, une mangue fraichement cueillie à maturité et sans transport a une toute autre saveur que les meilleures que l’on peut trouver chez nous !



Que voir pendant votre voyage au Costa-Rica


Les villes à visiter au Costa-Rica 

San José
La capitale du Costa Rica mélange les styles et époques. Les maisons coloniales du début du XX côtoient des immeubles de 30 étages avec la particularité de rues arborées, de pelouses verdoyantes. Vous pourrez observer une école métallique importée de Belgique, cueillir une mangue dans un jardin public ou faire vos courses au marché Bourbon. Vous pourrez acheter de la guanabana ou corossol, fruits de la passion, goyave… Théâtre municipal et églises sont également des lieux à visiter en parcourant la ville. 

Puerto Limon
La ville de Puerto Limon est située sur la côte caribéenne du Costa Rica. Sa position géographique lui offre le statut de plus grand port du pays. Vous pourrez vous rendre sur l’île Uvita pour faire du surf, ou sur l’une des plages de la ville pour vous baigner. Le climat idéal de cette petite ville en fait une escale agréable aux voyageurs à la recherche des Caraïbes. 

Liberia
Entre caféier et volcans vous pourrez cheminer sur des sentiers en pleine nature facilement accessibles depuis Libéria. Tyrolienne dans la canopée, navigation sur les fleuves, rafting… selon les sensations que vous souhaitez expérimenter, vous le pourrez aux abords de la ville de Libéria. 

Alajuela
A quelques kilomètres au nord de la capitale San José, la commune l’Alajuela dispose de l’aéroport international. Vous aurez la possibilité de vous rendre au plus près du volcan Poas depuis Alajuela. C’est dans cette ville qu’est le centre névralgique du sucre et du café. Au mois de juillet s’y déroule le festival des mangues. L’occasion de savourer ce fruit au meilleur moment de sa maturation. 

A voir et à faire au Costa-Rica


Cordillère volcanique Talamanca
La cordillère de Talamanca est une chaine montagneuse volcanique à cheval entre le Costa Rica et le Panama. Son plus haut sommet dépasse les 3800 mètres d’altitude. De nombreux lacs et rivières prennent source et s’établissent dans cette chaine de montagnes. Au cours de vos randonnées dans le secteur vous pourrez être surpris par la multitude de climats. Il existe en effet plusieurs microclimats qui dépendent de l’altitude, mais également de l’orientation. Selon les étages, vous pourrez rencontrer des chênes du Costa Rica, des orchidées, des magnolias, des fougères, des arbousiers ou bien encore des bambous. Entre les forêts denses et les hauts sommets s’étire une lande rase qui compte quelques graminées et astéracées qui ne poussent que dans les Andes. 

Parc National des Quetzals
Cet oiseau emblématique du Costa Rica arbore chez le mâle un plumage vif et de longues plumes caudales qui retombent chaque année après la nidification. Oiseau sacré chez les Mayas, il existe plusieurs variés de quetzal. Fruits, insectes et petits vertébrés sont à son menu, mais pour l’observer il faudra se munir de patience et de discrétion, car il est assez furtif. Les guides naturalistes qui vous accompagneront dans les espaces naturels du parc national des quetzals sauront vous indiquer les sons auxquels il faut prêter attention afin que vous puissiez les repérer. 

Péninsule de Nicoya
La péninsule de Nicoya est située sur la côte pacifique au nord du pays, non loin de la frontière avec le Nicaragua. Sur ces terres, de nombreux centenaires trouvent des conditions de vie exceptionnelles. Des plages sublimes, une nature aux notes de paradis terrestre et une vie sous-marine à découvrir en faisant du snorkeling. En effet, masque, tubas et palmes suffisent à prendre conscience des merveilles de l’océan pacifique.

Parc national Corcovado
Situé sur la péninsule d’Osa, ce parc national est une réserve naturelle dont l’accès est strictement réservé aux personnes accompagnées d’un guide assermenté. Cette péninsule concentre 2.5% de la biodiversité mondiale ! Aux prix de nombreux efforts de conservation et de protection de la nature, les animaux n’ont pas de crainte ou de peur à l’approche des humains.  Vous pourrez ainsi mieux comprendre l’environnement, la richesse et la biodiversité qui s’y déploient tout en étant sûrs d’adopter les bons gestes et les bons comportements. L’immersion dans ce parc peut nécessiter bottes et machette pour pouvoir avancer dans la dense forêt tropicale. Vous expérimenterez ainsi une aventure pleine et entière au cœur de la jungle, de quoi réveiller l’Indiana Jones qui sommeille en vous !

Plage de la Cola de la balena
Sur la côte pacifique, au nord du parc national Corcovado, se trouve une autre réserve naturelle, le parc national des baleines. Ce parc a pour particularité d’avoir une plage qui à marée basse dévoile une bande de sable qui rejoint une île et vue de haut, cette bande de sable et cette ile forment une queue de baleine. Outre cette forme atypique de littoral, le parc national porte également ce nom, car de multiples baleines viennent s’y accoupler. Vous pourrez être aux premières loges pour voir à l’automne et au printemps celles qui descendent de Californie puis celles qui montent de l’Antarctique. Les sorties en mer sont le moyen le plus aisé pour les apercevoir.  

Découvrir le Costa-Rica


Choisir d’aller au Costa Rica c’est répondre à 100 % à un criant besoin de nature.
Vous l’avez compris l’attrait principal d’un voyage au Costa Rica c’est sa nature. Elle offre une immersion bienfaisante dans une nature généreuse et omniprésente. Tout écart dans la gestion des espaces naturels et des déchets en devient de suite outrageant. Vous serez conquis au Costa Rica par la diversité de paysages que vous traverserez. Vous n’aurez pas deux jours identique ni même une journée sans découverte et émerveillement. Les circuits au Costa Rica sont idéaux pour les amoureux de la nature, un pays à consommer sans modération entre amis ou en famille !

Peuples, Ethnies et Langue :
Le Costa Rica compte plus de 4.5 millions d'habitants. La population du pays se répartit ainsi : 72% de Métis, 14% de Blancs, 10% de Noirs, 2% d'Amérindiens et 0.1% d'Asiatiques. 
La population noire, principalement issue de la Jamaïque est fixée sur la côte atlantique. 
Les communautés indigènes sont nombreuses. Le terme indigène s’il peut revêtir une connotation péjorative en français ne l’a pas du tout en espagnol. Les différentes ethnies et communautés qui vivent au Costa Rica et constituent l’ensemble de sa culture sont entre autres : les Guatusos, les Bribris, les Cabécares, les Térrabas, les Borucas ou bien encore les Guaymíes. 
Les Indiens vivent pour la plupart dans l'une des 24 « réserves indigènes », qui couvrent 320 886 hectares. Ces Indiens sont les descendants des peuples mayas et d'Amazonie. Leur vie parfois en autarcie dans les denses forêts a permis de préserver les cultures et traditions ancestrales de leurs peuples.
D’un point de vue linguistique, l’espagnol est la langue officielle du Costa Rica, l’anglais est assez bien compris dans les régions touristiques, mais n’est pas parlé partout. De nombreux Français ont choisi de s’établir sur le territoire du pays, vous pourriez donc entendre ça et là parler français dans des commerces ou chez des hôteliers. Sur la côte caribéenne, un créole anglais est assez communément parlé, dû en partie à une immigration venue de Jamaïque.
Parmi les langues originelles des ethnies locales très peu sont encore parlées de nos jours. Le Bri bri demeure la plus couramment parlée avec toutefois seulement 10 000 personnes qui le parlent couramment. On dénombre également des langues comme le maléku (ou guatuso), le cabécar (ou chirripó) et le brunca. 

Climat :
Du fait de sa position géographique, le Costa Rica est en proie à plusieurs influences, caribéennes et tropicales. Sa latitude lui confère un climat à dominante tropicale. Une saison des pluies est à noter de mai à novembre offrant une explosion de nature dans les forêts sur les bords de mer et en montagne. Côté température, cela dépendra de l’altitude à laquelle vous vous trouverez. Dans les espaces forestiers, il faut compter sur une moyenne de 25°c. la température peut atteindre pas moins de 40°c au fort de l’été austral. 

Budget et change :
La monnaie nationale est le Colon Costaricain (CRC). 1 EUR = 678.53 CRC en décembre 2018. Vous pourrez échanger vos euros dans les banques où les taux sont intéressants. Le colon tire son nom du conquistador Christophe Colon qui découvrit le Costa Rica lors de sa dernière expédition en 1502.
Les billets de banque costariciens méritent le détour également, ils sont colorés et arborent des animaux que vous pourrez avoir la chance de voir comme le singe capucin, le colibri, le paresseux…
Plusieurs banques disposent de distributeurs automatiques. Les cartes MasterCard, Visa et American Express sont largement acceptées, attention toutefois aux commissions. 

Le décalage horaire :
Par rapport à la France : 7 heures en moins en hiver et 8 heures en moins en été. 

L'électricité :
Le voltage est de 110 volts et 60 cycles. La plupart de nos prises sont des prises à 2 trous. Il est donc nécessaire de se munir de fiches plates américaines afin de pouvoir s’adapter aux installations locales.  

Couverture GSM :
La couverture réseau au Costa Rica est bonne et couvre tout le territoire national. Attention toutefois à avoir un forfait qui comprend les appels de puis le Costa Rica afin que vous n’ayez pas une note trop élevée à votre retour de voyage. 

Internet :
Vous pourrez sans difficulté accéder à des cybercafés que vous soyez dans la capitale, les villes principales ou même certains villages. Le développement des réseaux de communication sont bien développés et de bonne qualité. 

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter