Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Guatemala

Incursion en Terre Maya


Incursion en Terre Maya


L’Amérique centrale vous ouvre ses bras, aventurez-vous au Guatemala !
Petit pays d’Amérique centrale, le Guatemala est 5 fois plus petit que la France. Au sud du Mexique et du Bélize, au nord du Honduras et du Salvador, le Guatemala dispose pourtant d’une histoire, d’une culture et d’une nature incroyables. Avec pas moins de 40 volcans sur son territoire, vous aurez au Guatemala d’un éventail impressionnant de paysages. Terre ancestrale des Mayas, vous côtoierez des vestiges d’un autre temps, des traces d’une civilisation puissante et des paysages variés et éclectiques qui vont vous surprendre. De la mer des Caraïbes à l’océan Pacifique, sur les traces du quetzal ou en quête d’une exploitation de café, vous parcourrez des forêts denses et y observerez une nature opulente.
En ville vous pourrez découvrir la vie animée d’Antigua, écouter du marimba, instrument national par excellence. Manger un pepian, un tapado ou bien encore un jocon si vous avez envie d’un plat salé, mais si c’est un appel à la gourmandise et au sucre qui vous titille, succombez à quelques rellenitos, boulettes frites de banane plantain et de purée de haricots sucrée.


Guatemala : berceau de la civilisation maya, du serpent à plumes et du café


Ce sont dans les forêts du nord du pays que vous pourrez entendre résonner le chant du quetzal. Oiseau devenu emblème du pays, le mâle est remarquable à ses longues plumes caudales vertes à son torse rouge. Les couleurs émeraude et rubis de son plumage offrent des touches vives dans une forêt dense et pleine de chants d’oiseaux et de murmures des hôtes de ces lieux.
Dans la mythologie maya, le Quetzal était une des représentations vivantes du dieu Quetzalcoatl, qui signifiait serpent à plumes ou serpent quetzal. La longue plume caudale qui repousse chaque année chez le mâle, ondule lors de son vol et peut ressembler au déplacement d’un serpent.
Sur les contreforts des multiples volcans, les terres sont riches et permettent des cultures généreuses, notamment celle du café. De très nombreux producteurs possèdent une parcelle de terre où ils cultivent de façon artisanale et non intensive le café. La récolte sur des terrains parfois escarpés et/ou difficiles d’accès se fait à la main. La sélection des grains peut ainsi se faire au plus près d’une maturité optimale. Une fois récoltées bien rouge, les grains de café, appelées cerises, sont séchés à l’air libre durant environ une semaine, avant d’être torréfié et préparé.

Voyage au Guatemala : immersion dans un pays aux mille couleurs


Les villes à visiter au Guatemala



AntiguaAntigua fut l’une des premières villes construites par les conquistadors, on remarque en prenant un peu de hauteur le quadrillage typique des artères européennes. Encerclé par trois imposants volcans, Antigua a de jolies rues colorées et pavées dans lesquelles vous pourrez flâner et faire quelques emplettes. Antigua est l’ancienne capitale, mais suite à un séisme important, qui a mis à mal une grande partie de la ville, une autre capitale a été construite : Guatemala Ciudad. Le monastère des Capucins vous offrira une escale fraîche et tranquille dans votre visite de la ville. Eglises et cathédrale de Santiago à ciel ouvert, vous donneront un aperçu de la ferveur religieuse des Guatémaltèques. Vous pourrez vous retrouver sur la plaza mayor d’Antigua et contempler la fontaine des sirènes et ses jets d’eau pour le moins… surprenants !


Guatemala ciudadLa ville de Guatemala city ou Guatemala ciudad jouit d’une réputation pas très encourageante. Le racket y est légion et nous vous suggérons de toujours rester sur vos gardes, ne montrer aucun signe extérieur de richesse. Une police touristique a été mise en place afin de protéger et accompagner les touristes dans les difficultés qu’ils rencontreraient. Dans tous les cas, fiez-vous aux recommandations de votre guide et idéalement restez en groupe.
Toutefois, la ville de Guatemala City/Ciudad possède de nombreux points d’intérêt majeurs comme la place nationale, la cathédrale Saint-Jacques ou le musée Popol Vuh qui regroupe une multitude de vestiges précolombiens.


ChichicastenangoSitué au nord du lac Atitlan, vous viendrez dans cette petite ville de Chichicastenango, sur l’Altiplano guatémaltèque, pour y ressentir la ferveur maya. Les croyances ancestrales et les cérémonies mayas y sont toujours célébrées. Les marchés des jeudis et des dimanches sont très courus par les gens de la région. Alimentation, textile, mais aussi bougies, feux d’artifice ou offrandes (bougies, encens…) peuvent y être achetés. Vous y trouverez également de superbes blouses brodées.
Le mélange de la culture maya et de la culture chrétienne se ressent fortement dans ce village.


LivingstonSur les côtes caribéennes du Guatemala, vous vous immergerez à Livingston dans la culture Garifuna. Une atmosphère ilienne se dégage de cette ville pourtant prenante du territoire du Guatemala. Jouxtant une zone protégée, la commune de Livingston est le point de départ pour visiter les mangroves et quelques villages isolés comme Laguna Grande. Respect des modes de vie ancestraux et préservation de l’environnement se mêlent pour donner une vie harmonieuse et confortable.


A voir et à faire en voyage au Guatemala

Boire un caféLe café traditionnel est très allongé au Guatemala et si en France on parle communément de jus de chaussette, au Guatemala c’est un « cafe de calcetin » qu’il vous faudra commander pour le boire comme les locaux. Toutefois, les percolateurs, souvent de manufacture italienne, peuvent vous servir des expressos ou des doubles. Les touristes ont importé leurs façons de boire du café et dorénavant il existe de multiples commandes possibles.


Le lac AtitlanCerné par trois imposants volcans, Atitlan, San Pedro et Toliman, le lac Atitlan offre de un espace naturel immense. Ce lac endoréique, qui n’a pas de lien avec la mer, offre une petite mer intérieure aux habitants de la région. Ce lac peut être navigable, toutefois il faut se méfier d’un vent soudain et fort qui peut s’y développer. Malgré le cadre enchanteur et la nature qui semble dominer l’ensemble de cet espace, l’activité humaine a un impact néfaste sur ce lac clos. Les polluants s’y concentrent et l’absence de traitement des eaux dégrade fortement la qualité de l’eau. S’y baigner et consommer des poissons issus de ce lac est à faire avec parcimonie.


Tissu et teintures naturelles guatémaltèqueLe filage, la teinture et le tissage du coton sont un savoir-faire ancestral au Guatemala. Des coopératives s’engageant pour le travail des femmes vous permettent d’accéder à des produits uniques et de qualité tout en soutenant une économie locale et solidaire. N’hésitez pas à soutenir ces initiatives locales, vous favoriserez le développement d’une économie pérenne et contribuerez à l’amélioration du niveau de vie de ces femmes. Parce que nos voyages ont aussi la vocation à améliorer les conditions de vie de ceux que nous croisons sur notre route et de vous apporter des expériences uniques qui rendent votre circuit inoubliable ! Les teintures naturelles sont issues de plantes naturelles tinctoriales. Une même plante, préparée différemment, peut teindre un coton blanc en rose, bleu indigo ou le gris !


Les pyramides de Tikal
Au nord du Guatemala, au cœur d’une forêt dense, émergent d’une jungle gloutonne, toujours avide de combler les espaces vides, des fantastiques temples mayas. Hautes pyramides et bâtiments annexes se dévoilent au fil des prospections archéologiques qui sont toujours en cours. Ainsi ce ne sont pas moins de 3000 structures qui ont pour l’heure été comptabilisées pour cette ville qui vraisemblablement accueillait pas moins de 90 000 personnes. Les us et coutumes se comprennent de mieux en mieux grâce aux trouvailles des archéologues. Statuettes, pots, vases, vaisselle et sculptures dévoilent peu à peu la vie quotidienne, mais également la faune et la flore qui y étaient courantes. Ces témoignages du passé permettent au fil des ans de mieux comprendre la civilisation maya dont on ne savait rien il y a deux cents ans.

Cérémonie MayaBasées sur le calendrier lunaire, 18 mois de 20 jours, les célébrations mayas sont au cœur de la vie des descendants de cette civilisation. Pratiquées en langue maya quiché, ces cérémonies nécessitent de nombreux objets comme des bougies, de l’encens, des fleurs, du tabac, du café. Serpent cosmique et serpent à plumes seront remerciés pour leurs énergies et leurs protections.


Hauts plateaux de la Sierra CuchumatanesA quelques dizaines de kilomètres du Mexique et de l’Etat du Chiapas, les hauts plateaux des cuchumatanes s’élèvent entre 2000 et 3000 mètres d’altitude. Délaissant la dense forêt tropicale pour des étendues plus arides recouvertes d’herbes sèches et d’agaves vous vous aventurerez alors sur les hauts plateaux. Entre forêt et terre, on y cultive également le maïs. Terre aride et baignée de soleil vous pourrez profiter de votre présence en ces hautes terres mayas pour réaliser un temazcal, sorte de sauna maya. Véritable rituel de purification, temazcal signifie en nahuatl maison de chaleur. Ces cérémonies sont traditionnellement préconisées entre autres pour accompagner la croissance jusqu’au 7e mois et récupérer après un accouchement.


Le Guatemala : une énergie 100% bénéfiqueDès votre arrivée au Guatemala, vous pourrez y ressentir une énergie intense. Dynamique, créatif, accueillant le Guatemala fait du bien ! Cette destination encore discrète est pourtant d’une richesse incroyable. Un voyage au cœur de l’histoire et de la civilisation pré-colombienne.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter