Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Honduras

Jungle, Plongée & Temples Mayas


Jungle, Plongée & Temples Mayas


Entre Caraïbes et Pacifique, ressourcez-vous en Amérique Centrale
Au cœur de l’Amérique Centrale, le Honduras fait figure de pays à découvrir sans plus attendre. Avec la mer des Caraïbes au nord, le Guatemala et le Salvador à l’est et le Nicaragua et le golfe de Fonseca au sud, il s’étend sur un peu plus de 110 000 km² et compte presque 10 millions d’habitants. Le territoire du Honduras se prête volontiers à des découvertes à pied, à cheval, en vélo ou en voiture. Vous traverserez de denses forêts, des plantations de café et de cacao, mais aussi des bananeraies ou des forêts de bambou.
La diversité de la nature au Honduras est renversante.
Entre lacs, rivières et cascades, l’eau n’est jamais loin et la vie animale et végétale est débordante. Singes hurleurs, toucans, lamantins, alligators, jaguars… côté végétaux la fleur nationale est l’orchidée, mais de nombreuses fougères poussent à l’abri des grands arbres et des mangroves s’étendent par endroit le long du littoral caribéen.
Entre barrière de corail et temples mayas
Le Honduras est assez peu connu et c’est dommage… ou pas ! La faible fréquentation touristique permet la préservation de nombreux sites et une fréquentation basse vous offre des conditions de visites optimales.
Si vous faites la queue pour voir le Machu Picchu, pour ce qui est des ruines de Copán, vous n’aurez pas les mêmes difficultés. Si quelques tensions locales refroidissent vivement les voyageurs, ceux qui osent s’aventurer dans le pays rencontrent une population accueillante et soulagée que l’on vienne les voir. Heureux et fiers ils vous accueilleront avec bienveillance et sympathie.
Vous pourrez évoluer entre jungle dense et plages de sable blanc. Les fonds sous-marins sont d’une richesse incroyable. Vous pourrez en effet longer aux abords de l’île d’Utila une grande barrière de corail. Tortues, requins-baleines, dauphins et poulpes pourront être les témoins de votre plongée si vous souhaitez vous aventurer sous le niveau de l’eau. Et si vous n’êtes pas à l’aise avec des bouteilles, pas de problème une simple sortie en masque, palme et tuba suffira à vous en mettre plein la vue !


Voyage au Honduras


Si vous envisagez de visiter le Honduras, vous avez certainement dû rencontrer des articles mettant en garde sur les voyages dans ce pays. Sans chercher à minimiser les actes de violence qui peuvent s’y dérouler, nous cherchons toutefois à vous rassurer. Nous ne proposons cette destination que lorsque les conditions de sécurité sont optimales. Nos collaborateurs, vivant au Honduras, vos guides, se font pour nous l’écho de ce qu’il se passe dans le pays. Votre sécurité permanente est une préoccupation constante pour nos équipes. Continuer à organiser des circuits au Honduras est la volonté de faire découvrir des paysages grandioses et d’aller à la rencontre d’une population accueillante et chaleureuse qui mérite que l’on vienne jusqu’à elle.

Les villes à visiter au Honduras :


Tegucigalpa
Tegus, comme aiment l’appeler les Honduriens qui y vivent est la capitale du pays. Quelques bâtiments coloniaux sont le vestige de la présence espagnole, une grande cathédrale, celle de San Miguel ainsi qu’une basilique, celle de Suyapa et plusieurs églises, Los Dolores, de la Merced… sont les principaux bâtiments religieux de la ville. Pour d’autres découvertes, le parc de la Concordia ou bien encore la casa présidencial sont des lieux à visiter pour ressentir l’ambiance de la ville.

La Ceiba
Tout au nord du pays, sur la côte caraïbe, la Ceiba est une ville qui fait figure de pionnier dans le domaine de l’écotourisme. Avec à proximité des sites majeurs de plongée et un environnement naturel à tomber par terre il est très appréciable que le tourisme s’y développe dans une logique de préservation et de protection. L’impact de l’homme se veut minime et les pratiques touristiques à échelle humaine, et l’on apprécie fortement la démarche. Si vous venez sur la côte Caraïbe du Honduras (ou même des autres pays) pensez à utiliser une crème solaire qui soit compatible avec la vie sous-marine. Ainsi les films gras qui seront déposés dans la mer à votre entrée dans l’eau ne seront pas étouffants pour les coraux.

Tela
Sur la côte caribéenne, la petite ville de Tela est baignée par la culture Garifuna. Cette culture est née du brassage entre les Indiens autochtones et les descendants d’esclaves. Traditions africaines et culture des Caraïbes se complètent pour former une culture dense et dynamique. Parcs nationaux, jardin à la nature exubérante, bambouseraie, plages de sable blanc et cocotiers vous attendent pour une découverte incroyable. Ariane de Lucy (oiseau endémique en danger d’extinction), toucans, singes hurleurs, araignées… sont parmi les animaux que vous pourrez rencontrer, sans compter les dizaines de poissons que vous pourrez rencontrer lors d’une promenade sous marine.

Comayagua
Au nord-ouest de la capitale, la ville de Comayagua fût l’ancienne capitale du pays avant que Tegucigalpa ne lui vole la vedette. Outre les multiples bâtiments coloniaux qui ornent la ville, vous aurez aux abords de Comayaguas une nature qui donne le vertige. La cascade de Pulhapanzak, haute de 43 mètres de haut ou bien encore le lac de Yojoa offrent des sites majeurs naturels à ne rater sous aucun prétexte ! Venir au Honduras et ne pas embrasser du regard l’immensité du lac Yojoa serait vraiment dommage !

Gracias
La ville de Gracias dans l’ouest du Honduras fut la première ville coloniale construite dans le pays. Cette ville se situe au cœur des terres ancestrales des Indiens Lencas. Population indigène encore bien présente sur le territoire, vous pourrez visiter de nombreux villages qui vivent au rythme des traditions et confectionnent toutes sortes d’objets artisanaux pour perpétuer leur savoir-faire (et vous permettre de ramener de superbes souvenirs !). De nombreuses activités réalisables dans ces villages le sont au bénéfice de la communauté. Les revenus permettent de mettre en place et de réaliser des projets communautaires.

A voir et à faire en voyage au Honduras :


Les ruines de Copán
Abandonnée au Xe siècle, la cité de Copán se trouve à l’extrême ouest du pays à à peine plus de 10 km de la frontière avec le Guatemala. Ancienne cité maya, Copán connut son temps fort au 7e siècle puis déclina pour être finalement abandonnée 300 ans plus tard. Les archéologues suite à leurs trouvailles ont estimé que les premiers habitants de Copán avaient investi les lieux au 12e siècle av. J.-C.. Il semblerait que la ville fut délaissée du fait de la déforestation qui avait été faite. En effet pour cultiver les terres, les forets qui avaient été abattues avaient repoussé toujours plus loin les terres cultivables ainsi que les zones forestières. Pas moins de 17 souverains se sont succédé dans cette cité royale. Parmi les pièces majeures du site, il y a l’autel Q ainsi que la stèle H.

Lac de Yojoa
A cheval sur trois régions, le lac de Yojoa se trouve à moins de 200 km au nord de la capitale. Il jouxte le parc national Cerro Azul Meambar. La Guama est la ville principale qui borde le lac à l’est. Si les espaces naturels tranquiles et préservés sont des sites qui vous font vibrer, il n’y a pas de doute à avoir, vous aimerez découvrir le site de Yojoa. Paradis des ornithologues, le lac de Yojoa offre une densité d’oiseaux rarement rencontrés, pas moins de 10 espèces de hérons, aigle pécheur, milan des marais, toucans, orenpedula seront au rendez-vous si vous vous levez en même temps que le soleil ! Vous pourrez également croiser des agoutis dans les bords de forêts et des iguanes lézardant sur des dalles au soleil ou se perchant dans des arbres morts comme pour se rapprocher encore un peu plus du soleil !

Iles de la Baie : Utila, Roatan et Guanaja
Isla de Bahia ou les îles de la baie se situent dans la mer des Caraïbes au large de la Ceiba et de Trujillo. Ces îles abritent une immense barrière de corail du monde, c’est un site de plongée majeur, connu mondialement. Avec un passé de refuge pour pirates et boucaniers, ce paradis perdu passa successivement aux mains des Espagnols, des Anglais puis des Hollandais. Une ancienne présence française est encore aujourd’hui remarquable avec le nom de la ville de French Harbour. Les 3 îles principales de l’archipel sont Guanaja, Utila et Roatan. C’est cette dernière qui est reconnue comme étant l’un des plus beaux spots de plongée du secteur.

Cueva de Talgua
Situé au nord de la ville de Catamacas, les grottes de Talguas sont spectaculaires, tant par leurs hauteurs que par leurs richesses en concrétions. Les grottes se trouvent en bordure sur Parc national Sierra de Agalta. Ces grottes furent occupées et servirent également de sépulture. Entre patrimoine naturel et patrimoine culturel et historique, la cueva de Talgua peut être une étape rafraichissante et enrichissante dans le centre du pays.

Parque Nacional la Tigra
Ce premier parc national du Honduras est un parc qui vise dans ses objectifs premiers à préserver l’écologie, mais également au maintien du potentiel hydrologique de l’espace. Sur 328 km², cet espace protégé évolue entre 1800 et 2185 mètres d’altitude. Cette forêt tropicale humide avec une fréquente couverture nuageuse offre des conditions de vie optimales pour une faune et une flore opulentes.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter