Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Lesotho

A la découverte du peuple San


A la découverte du peuple San


Sur les traces rupestres du peuple San au royaume du ciel
Le Lesotho, ce petit état enclavé en Afrique du Sud est déroutant, il pourrait bien vous surprendre quand vous ne vous y attendrez pas ! En effet, ne vous arrêtez pas à sa petitesse, à peu de choses près la taille de la Belgique, car ce pays est un berceau d’humanité et une boite à bijoux préhistoriques !
Le peuple San a arpenté ces terres depuis plus de 40 000 ans et a laissé des vestiges offrant la possibilité au voyageur de regarder le passé en face. Vertigineuse expérience que de côtoyer des empreintes de mains vieilles de plus de 400 siècles, ou des dessins de gazelles et de scènes de chasse. Peuple nomade qui « suivait les éclairs », voyageait avec la pluie, les Sans ont disséminés à travers tout un immense territoire ces peintures rupestres qui permettent aujourd’hui la réalisation de parcours précieux, instructifs et bouleversants.
A travers les scènes que vous verrez, vous aurez alors accès à un récit de scènes de vie quotidienne que des archéologues interprètent également comme des transcriptions d’expériences chamaniques.
Vous pourrez également accéder à des dalles ayant gardé trace d’empreintes de pas de dinosaures, le voyage dans le temps sera complet.

Hissez-vous sur les hauts plateaux du Lesotho et admirez le paysage !
Canyons verdoyants, cascades vertigineuses, terres arides et maisons aux toits de chaume vous attendent pour une découverte du Lesotho haute en couleur. En effet, vous évoluerez à travers un royaume paisible, accueillant et calme. En effet, préservé du tumulte de son grand voisin d’Afrique du Sud par un protectorat britannique, le Lesotho jouit d’une indépendance depuis 1966 et a depuis établi un environnement et un climat politique apaisé. Son drapeau bleu, blanc et vert représente la pluie, la paix et la prospérité. Ces trois termes désignent également la devise du pays « Khotso, Pula, Nala ».
Si certains cherchent les diamants dans les entrailles de la terre du Lesotho, les diamants que vous pourrez contempler sans retenue dans le pays, seront les paysages grandioses de ses terres. A la saison des pluies les étendues d’ordinaire arides se parent d’une teinte vert tendre particulièrement agréable à contemple. Cette petite fenêtre climatique est mise à profit pour travailler la terre et engranger des réserves d’eau. Réveillant la nature de façon intense, une faune et une flore insoupçonnées alors se montrent et les plus chanceux pourront observer au Lesotho des damans et des porcs-épics du Cap, des babouins et de nombreux rongeurs qui s’accommodent de ces hautes altitudes et de ces terres la plupart du temps hostiles.
Il est à noter que durant l’hiver austral, de juin à septembre, l’ensemble du pays peut se couvrir d’un manteau blanc persistant. Les températures se faisant basses, il est conseillé d’avoir l’équipement adéquat. Toutefois, le reste de l’année aussi ! Vous aurez des nuits fraîches et des vêtements techniques contre le froid et le vent seront très appréciés. Vous trouverez sur les marchés des cagoules que beaucoup de Lesothans arborent.


Voyage au Lesotho : voyage au cœur de l’histoire de l’humanité


Le Lesotho, malgré l’hostilité apparente que le territoire peut présenter, a toujours été une terre habitée, et ce depuis des millénaires. L’altitude a permis le refuge de nombreuses tribus qui furent à l’abri des prédateurs des plaines qui ne s’aventuraient pas sur ces terres froides. 
Dès lors, les Sans, le peuple originel du Lesotho y a vécu et ses descendants sont encore aujourd’hui dans le pays. Le métissage a depuis apporté des influences d’autres pays d’Afrique, mais il n’en demeure pas moins que de nombreux vestiges de la présence des Sans sont encore visibles aujourd’hui. Peuple de chasseurs-cueilleurs nomades, les Sans font partie des Khoïsans. Les Khoïsans sont répartis en deux catégories, les Sans et les Khoïkhoïs. L’ensemble des Khoïkhoïs parlent une langue à clic, c’est-à-dire une langue qui est faite de sons produits par des claquements de lèvres ou de langue sans expiration d’air.

Les villes à visiter au Lesotho :
La seule ville de taille importante au Lesotho est la capitale Maresu, en dehors de cette agglomération, il existe des villes secondaires qui seront des points de passage durant votre voyage. Toutefois, la pauvreté du pays ne permet que très peu le développement d’infrastructures culturelles ou touristiques. Le Lesotho offre néanmoins de somptueux paysages à travers lesquels circuler est un bonheur chaque jour renouvelé. Nous nous attarderons donc plus ici sur les sites majeurs du pays que sur les villes. Ces dernières pouvant réserver quelques belles surprises néanmoins, ouvrez donc l’œil durant votre voyage !

Maseru :
Capitale du pays, Maseru est une ville frontalière qui est située au nord-ouest du pays. Visiter la ville vous permettra de prendre le pouls de la vie du Lesotho. Vous pourrez vous rendre sur les nombreux marchés de la ville et également aller voir quelques curiosités comme la montagne du lion, une masse rocheuse qui a une forme de tête de lion. Bibliothèque nationale, musée national ou même encore cathédrale peuvent valoir le détour si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du pays.
Vous pourrez également vous rendre dans une coopérative d’artisanat du pays où vous pourrez trouver de multiples souvenirs à rapporter tout en soutenant les artisans. Nous rappelons que les objets en bois rares, en ivoire ou prélevant d’autres ressources naturelles ne sont pas à encourager afin de préserver les ressources naturelles.


Mafeteng :
Située dans le sud-ouest du pays, Mafenteng se classe au troisième rang des ville du Lesotho. On trouve dans cette ville le bassin historique du Famo, cette danse issue des mineurs est accompagnée de chants, d’un accordéon, de percussions et parfois d’une basse. La traduction du nom de la ville peut est la suivante, le lieu des passagers, des voyageurs ; nul doute que vous y serez chaleureusement accueilli et que vous pourrez trouver tout ce qu’il faut pour une halte bienfaisante.

Mokhotlong :
A une heure trente de route depuis le col frontalier de Sani Pass, la ville de Mokhotlong se situe sur les hauts plateaux du nord-est du pays. On trouve sur ses terres la source de la rivière Orange. Cette dernière a creusé un relief de canyon au fil des millénaires rendant le relief atypique et spectaculaire. C’est dans ces enchainements de dénivelées qu’a lieu tous les ans un marathon de haute altitude. Et si la vue spectaculaire ne coupe pas le souffle aux coureurs l’altitude moyenne de 3000 mètres s’en chargera ! L’économie du secteur est très fortement liée à la plus haute mine de diamant du pays. De cette mine prolifique sont extraits certains des plus beaux et gros diamants du monde. Près de 100 000 carats sont extraits de cette mine chaque année.


A voir et à faire en voyage au Lesotho :


La grotte de Liphofung
La grotte de Liphofung est une grotte située au nord du pays, à quelques kilomètres seulement de la frontière. Au creux d’une petite gorge, abrité par un surplomb rocheux, la grotte de Liphofung a conservé la trace des passages de peuples Sans au fil des millénaires. Ce peuple nomade a laissé de nombreuses traces de ses différents passages par le biais de peintures rupestres représentant des animaux, des formes humaines, mais également des mains en négatif. Vous pourrez profiter de la fraicheur du site pour contempler ces vestiges du passé qui offrent des éclairages intéressants sur la faune de l’époque ainsi que sur le mode de vie des Sans.

Les chutes de Maletsunyane :
Plus grande cascade du pays, les chutes de Maletsunyane sont situées dans l’est du pays. La cascade consiste en un saut unique de près de 200 mètres qu’il est possible pour les plus aventuriers d’accompagner sur le côté en rappel.

Thabana Ntlenyana :
Point culminant de l’Afrique, le Thabana Ntlenyana culmine à 3482 mètres d’altitude dans le massif du Drakensberg. Il est accessible depuis le Sani Pass. Les conditions météorologiques et climatiques sont celles de haute montagne, il est indispensable si vous voulez en faire l’ascension d’être correctement équipé.

Afri-ski :
Afriski est l’une des deux stations de ski d’Afrique australe avec la station de Triffindel en Afrique du Sud. Afriski est située au Lesotho à 3322 mètres d’altitude dans le massif du Drakensberg. Elle comporte 3 téléskis et un fil neige qui vous permettront de skier sous des latitudes improbables.
Parc National de Sehlabathebe
Faisant partie du massif montagneux de Maloti-Darkensberg, le parc national de Sehlabathebe est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Territoire vierge idéal pour l’aventure et la randonnée, le parc national de Sehlabathebe offre des paysages grandioses, faisant planer sur ces hauts plateaux un petit air de Mongolie. Réservoir d’eau, le parc national est parcouru de nombreuses rivières offrant des piscines naturelles et des chutes d’eaux dans lesquelles les moins frileux pourront faire quelques brasses. Aventurez-vous jusqu’à la cascade Tsoelikanyane et son petit lac, ce lieu vous offrira un panorama grandiose !
Il est à noter que des rites d’initiation pour le passage d’enfant à l’âge adulte sont courants pour les hommes. Ils passent une période solitaire en montagne et ne doivent pas rencontrer d’étranger durant ce moment charnière de leur vie. Si vous êtes amené à croiser leurs chemins, il est nécessaire de chercher un chemin alternatif afin de les laisser réaliser cette épreuve de transition. Certains touristes ont pu essuyer de vives protestations en pareil cas.

Le barrage de Katse
Cette construction imposante date de 1996 et a été érigée sur l’un des affluents du fleuve Orange, la rivière Malibamat’so. Ce barrage permet la production d’électricité, mais offre aussi une immense réserve d’eau pour l’Afrique du Sud. Cette eau est destinée à la fois à l’agriculture, mais également à la population. Le barrage de Katse se trouve en plein cœur du pays.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter