Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Liban

Beyrouth – Qadisha – Bekaa


Beyrouth – Qadisha – Bekaa


Immergez-vous dans le tumulte bienveillant des villes libanaises


Nuées de klaxons, flot incessant de voitures, embouteillages continus… voici l’image désagréable de Beyrouth que se font de nombreux touristes. S’il est vrai que la circulation est dense et parfois un peu chaotique, il n’en demeure pas moins de multiples merveilles se cachent dans cette ville grouillante d’énergie. Vous ne serez pas déçu de vous aventurer dans ses rues.
Les oasis de calme que sont les petits jardins arborés de la ville ou privatifs apparaitront d’autant plus comme des havres de paix accueillants. La ville regorge de lieux paisibles que vous surprendrez au hasard de vos déambulations. Vous pourrez au cours de vos promenades vous arrêter à un café, et observer battre le pouls de la ville avec les allées et venues de ses habitants.
C’est à l’extrême Est de la mer Méditerranée que se trouve le Liban. Cette bande de terre aussi grande que la Gironde, est le berceau d’une histoire importante qui mérite le voyage afin de mieux comprendre les tenants et aboutissants d’une situation géopolitique complexe.
Suisse du Moyen-Orient, le Liban est décrit comme un pilier de stabilité dans une région ébranlée par les guerres et les instabilités. Avec un patrimoine historique dense et des monuments antiques présents dans de multiples villes et villages, le Liban recèle de petites pépites qui ensemble constituent un voyage d’exception.
Vous évoluerez dans un climat méditerranéen accueillant et agréable, printemps et automne sont des moments parfaits pour découvrir les villes, les campagnes et les montagnes du pays. En un petit territoire, vous pourrez avoir sous les yeux une incroyable diversité de paysages.

Entre montagne et mer Méditerranée, une terre de contraste et d’accueil
Cette étroite bande de terre a pour deux seuls voisins la Syrie et l’Israël. Dans une région soumise à des tensions intenses, le Liban fait figure de phare dans la tempête. En arpentant grandes villes et sentiers montagneux, vous pourrez mieux comprendre ce qu’il se passe dans la région.
Vous constaterez rapidement en cheminant dans les rues de Beyrouth que les cicatrices de la guerre civile de 1975 à 1990 côtoient les buildings flambants neufs. Beyrouth est une ville résiliente qui va de l’avant et sait se relever. Les constructions modernes sont toujours plus nombreuses, mais d’anciens bâtiments font de la résistance et tiennent bon face aux grues. Ainsi, il est possible de retrouver des vestiges vieux de 7000 ans et de vieilles façades de bâtiments sont conservées avec à l’arrière une reconstruction totale.
La nature libanaise n’est pas en reste. Vous pourrez à la fois cheminer sur la plaine de la Bekaa, grimper sur les hauts sommets enneigés, pourquoi pas skier l’hiver à moins que vous ne préfériez prendre la température de l’eau sur l’une des plages de la côte.
L’environnement libanais est éclectique et il offre des terrains d’aventures très variés en une très petite surface. Cette diversité pourra être parcourue lors de votre découverte du Liban avec nos guides. De nombreuses réserves naturelles sont dénombrées dans le pays et elles permettent la protection de plusieurs espèces de plantes dans leurs milieux naturels. 


Voyage au Liban : saveurs et savoir-faire sont au rendez-vous !


Bijoutiers, savonnier, producteur d’olive ou de vin, potier, ébéniste, souffleur de verre… l’artisanat libanais n’en finit plus de nous surprendre. Terre historique de commerce et d’échange, le Liban est un réceptacle de savoir-faire absolument incroyable. Vous pourrez admirer le travail de nombreux artisans dans les différents souks des villes ou bien aller dans les ateliers des artisans à la rencontre de leur travail quotidien. Visite de chais, d’oliveraie ou de savonnier seront des points mémorables de votre voyage au Liban.
N’hésitez pas à collecter souvenirs et cadeaux auprès de ces artisans qui seront ravis de vous parler de ce qui constitue leur quotidien.

Les villes à visiter au Liban :


Beyrouth
En vous promenant sur la corniche, vous pourrez profiter de l’air frais venant de la Méditerranée avant de vous enfoncer plus dans la ville à la recherche et à la rencontre de la mosquée Al-Amin, construite il y a moins de 20 ans. En bord de mer, vous pourrez vous rendre à la grotte aux pigeons. Cet éperon calcaire sortant de la mer au soleil couchant est un moment à vivre. Depuis ce site, vous pourrez vous rendre dans le quartier Hamra qui est un quartier commerçant et culturel.

Byblos
Le nom de Byblos provient du papyrus qui poussait sur cette zone et qui était envoyé par la suite en Grèce. Les fondations de cette ville dateraient de -5 000 ans avant J.-C. et son port fut un port de commerce important expédiant du bois de tout le pays. Le site de Byblos est habité depuis plus de 7 000 ans sans discontinuer. Une monnaie était frappée à Byblos. Mosquée, souk, château croisé, site antique sont autant d’endroits qui sont à visiter en se rendant à Byblos.

Tyr
Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville de Tyr détient une ville antique et une nécropole. Vous pourrez vous approcher d’anciennes murailles, de vestiges d’arènes, de thermes, mais également de rues quadrillées d’aqueduc et d’hippodrome. De longues allées de colonnes vous mènent à une vue plongeante sur la mer.

Tripoli
La ville de Tripoli, située au nord du pays est la ville des orangers. Si vous venez au printemps, vous serez envouté par les odeurs douces et enivrantes des orangers en fleurs, présents dans toute la ville.
La mosquée de Tripoli a une tour lombarde en guise de minaret et représente ainsi le brassage des cultures, mais également les différentes influences que la ville a subies. En vous promenant dans la vieille ville, vous remarquerez de grandes voûtes bichromiques qui marquent les entrées des différentes madrasas, des écoles coraniques. Au cœur du souk de Tripoli, vous trouverez un havre de paix en allant déguster sous de grandes voûtes blanches, un café et faisant une partie de backgammon.
Vous trouverez à Tripoli, la conservation d’un savoir précieux, celui des savonniers. De nombreuses maisons traditionnelles perpétuent ce savoir-faire et proposent aux gens de passage différents parfums, il est dit que les différents parfums du savon remplissent l’âme.

A voir et à faire en voyage au Liban :


Les grottes de Jeita
Jeita signifie les sons de l’eau, les murmures de l’eau. Cet ensemble est constitué de deux grottes superposées. Celle du bas est à découvrir grâce à une barque et celle du haut offre une vue époustouflante sur des concrétions incroyables. On peut même apercevoir l’eau de la grotte inférieure depuis la grotte supérieure. Pour relier les deux grottes, un téléphérique fait la liaison.
L’ensemble souterrain est constitué de plus de 600 grottes et gouffres et en fait l’un des ensembles les plus spectaculaires au monde.

La forêt des Cèdres de Dieu
Afin de conserver la présence de l’emblématique cèdre du Liban qui aime vivre entre 900 et 200 mètres d’altitude, une campagne de reforestation a vu le jour. Cet arbre emblématique aime le froid, et la neige des hauteurs libanaises en hiver lui convient bien. Dans sa jeunesse, c’est-à-dire durant ses 50 premières années, il arbore une forme de sapin, puis vers 50-60 ans il perd son sommet et s’aplatit. Parmi les plus vieux toujours debout, des spécimens avec des datations remontant à 2500 ans ont été recensés. Maintien de l’eau, retardement de l’érosion, retour de la biodiversité… les bienfaits du retour des cèdres dans la vallée de la Qadisha sont nombreux et plusieurs actions sont menées dans le secteur pour permettre la réimplantation de ce géant des montagnes.

Vallée de la Qadisha
En araméen, Qadisha veut dire saint et la vallée de la Qadisha porte bien son nom, car elle abrite de multiples ermitages de chrétien maronites notamment. À la suite de persécutions importantes, de nombreux chrétiens allèrent vivre dans des grottes qui aujourd’hui encore sont encore des lieux de dévotion importants. Les montagnes environnantes et particulièrement la vallée de la Qadisha ont été et sont encore une aire de refuge et de recueillement. Certaines communautés vivent encore dans ces édifices perpétuant une présence sainte tout au long de la vallée.

Les temples de Baalbek et la plaine de la Bekaa
Les temples de Baalbek sont des vestiges gréco-romains qui ont perduré jusqu’à nos jours. C’est sur la plaine de la Beeka que les 3 temples du site se déploient.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter