Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Macédoine

Entre Montagnes & Monastères


Entre Montagnes & Monastères


Patchwork historique et culturel si proche, mais tellement dépaysant !
Lorsque l’on parle des Balkans et de la Macédoine, l’inconscient collectif rattache à ces destinations des situations géopolitiques complexes et instables, toutefois, il faut aller au-delà des idées reçues et commencer dès lors à voir les choses sous un autre angle !
En effet, ce jeune pays qu’est la Macédoine du Nord est stable et va vous offrir une destination abordable, facilement accessible, idéale pour des petites vacances mêlant nature riche et villes au patrimoine culturel et historique varié.
En effet, situé à la confluence de nombreuses influences tour à tour slaves, méditerranéennes, orientales et européennes, la Macédoine jouit de multiples apports culturels et compose son identité en mélangeant ces différentes facettes.
L’identité ainsi faite varie en fonction des zones géographiques dans lesquelles vous évoluez.
En fonction également des personnes avec lesquelles vous échangerez, vous pourrez parler, allemand, français, serbe, grec, albanais ou bulgare ! Vous aurez une très grande diversité d’horizons culturels et pourrez satisfaire pleinement vos envies de découvertes et d’ailleurs à moins de 3 heures de vol de Paris !
C’est à la faveur de la dislocation de la Yougoslavie que l’Etat de Macédoine a saisi l’opportunité d’être indépendante, mais ce n’est que récemment en février 2019 que son nom officiel a été entériné : République de Macédoine du nord.
La Macédoine : une destination de pleine nature
Ce petit pays, grand comme le Poitou-Charentes ou la Champagne-Ardenne, jouit d’une très grande diversité de paysage. De plaines agricoles verdoyantes, aux influences méditerranéennes au sud, aux contreforts de massifs montagneux culminants à 2764 mètres d’altitude, le mont Korab, le pays est contrasté pour le plus grand bonheur de vos yeux.
Le pays compte plus de 34 sommets qui atteignent et dépassent les 2000 mètres d’altitude. L’ensemble du pays est traversé par de multiples rivières et fleuves, générant ça et là des lacs aux eaux cristallines réputées pour être parmi les plus pures d’Europe. Vous pourrez lors de vos randonnées dans les panoramas macédoniens constater que l’eau est omni présente. Le Vardar est le principal fleuve du pays. Les lacs naturels et artificiels se comptent par dizaines et ces retenues d’eau favorisent une végétation dense et verdoyante très agréable à parcourir.
Différentes topographies vous permettent d’évoluer dans des massifs tantôt doux, dans l’est du pays, tantôt accidenté dans l’ouest offrant des journées de marche avec des dénivelées plus ou moins imposantes. Les monts adoucis de l’est appartiennent au massif des Rhodopes et ceux de l’ouest aux Dinarides. Selon l’altitude des forêts denses de feuillus ou des forêts de conifères vous accueilleront avant de laisser place à un étage plus ouvert recouvert d’une pelouse alpine s’effaçant peu à peu avant de laisser place à l’univers minéral des sommets.
La nature est omniprésente en Macédoine, vous pourrez facilement vous en rendre compte au gré des randonnées et des déplacements que vous ferez. Si vous avez besoin de ressentir la force d’une forêt, l’audace d’une rivière et la puissance d’un massif montagneux, alors la Macédoine est faite pour vous !


Voyage en Macédoine : prêts à être enchantés ?!


Un voyage en Macédoine peut durer un mois comme une petite semaine. En effet, la distance assez proche et les prix abordables permettent de s’y rendre pour une durée assez courte. Ce petit pays est facilement parcourable et vous pourrez arpenter les différents espaces naturels en peu de temps. Bien évidemment, plus le voyage sera long, plus vous pourrez prendre le pouls de votre pays d’accueil.
Situé au cœur d’axes de migration, il est important de vous indiquer que les zones frontalières avec le Kosovo ainsi que par endroits avec la Grèce sont soumises à quelques tensions relatives au passage de migrants. Si vous voyagez seul dans ces zones, mieux vaut ne pas s’y aventurer pour ne pas causer de malentendu avec les autorités sur votre présence dans ces espaces.

Les villes à visiter en Macédoine :


Skopje
Forteresse, vieux bazar et bâtiments flambants neufs permettent à la capitale de Macédoine du Nord, Skopje, d’être une ville accueillante, riche et à ne pas rater ! Cette cité a vu naitre mère Thérésa Prix Nobel de la Paix de 1979. Vous pourrez arpenter le vieux bazar de Skopje et passer dans les très nombreux parcs et jardins de la ville. En effet, le vert est la couleur dominante de cette capitale en plein essor,et il est particulièrement agréable de s’y aventurer. Un gros tremblement de terre en 1963 qui a détruit une très grande partie de la ville, reconstruite depuis avec des bâtiments imposants et solennels, souhaitant ancrer la capitale dans une stature de capitale du monde.
Vous pourrez selon des quartiers voir se succéder des architectures de différentes époques, de nombreux immeubles reprenant les codes de l’architecture soviétique sont encore présents dans la ville.

Bitola
Bitola est la seconde ville du pays, elle est située dans le sud, au cœur de la plaine de la Pélagonie. Elle a conservé de somptueux vestiges d’une antiquité grecque, mais fût habitée dès la préhistoire. De nombreuses civilisations se sont succédé sur ses terres et ont déposé chacun des monuments et des constructions encore aujourd’hui visibles. Connu pour son marché la ville jouit également d’une effervescence culturelle toute l’année. Théâtre, musées, galeries d’art et festivals se déroulent et prennent place à Bitola.

Prilep
La ville de Prilep est une ville située au cœur du pays, son existence est ancienne et la voie romaine Via Egnatia la traverse et avant elle une voie macédonienne qui daterait de -146. Vous pourrez aller marcher après des tours de Marc qui surveillent la ville, sur la place centrale de la ville ou bien encore vers les monastères orthodoxes qui se trouvent dans les environs.

Ohrid
Situé sur les rives du lac du même nom, Ohrid est une ville historique importante. Les vestiges d’un théâtre antique ainsi que d’une acropole attestent d’une présence grecque dès l’antiquité. Appelée parfois la Jérusalem slave, vous pourrez visiter des églises et voir des fresques du 11e siècle datant de l’époque byzantine. La forteresse de Samuel, ses 18 tours et ses 4 portes valent le détour. On appréciera particulièrement le monastère de Saint-Pantaleimon.

A voir et à faire en voyage en Macédoine :


Le monastère Saint Naum
Sur les bords du lac d’Ohrid, ce monastère massif fut construit au 10e siècle. Reprenant les codes de l’architecture byzantine, vous admirerez sa porte, son église, la coupole de l’église ou bien les nombreux murs ornés de fresques et d’icônes particulièrement bien conservées.

La mosquée de Tetovo
La mosquée de Tetovo est remarquable, car ses façades ont été recouvertes de peintures. Entièrement restauré en 2010, ce monument est original et toujours en activité.

Le parc national de Pelister
Cet espace naturel situé au sud-ouest du pays est une zone protégée depuis 1948. Ces espaces naturels sont variés et les hauts sommets côtoient rapidement rivières, forêts et terres d’alpages. La présence de deux lacs glaciaires appelés les yeux de Pelister, assurent des réserves d’eau importantes.

Le canyon Matka
A pied ou en canoé, le canyon de parcours à la journée à seulement 15 kilomètres de la capitale Skopje, le canyon de Matka est un espace naturel facile d’accès et jouissant d’une atmosphère unique. Ce réceptacle de biodiversité accueille 29% de la flore macédonienne avec notamment la présence du pin de Macédoine, qui est une espèce endémique et qui a motivé la création du parc. Ours, loups, cerf, sangliers occupent les sous-bois de ce parc.

Lac Prespa
Cette étendue d’eau qu’est le lac Prespa est une frontière entre la république de Macédoine du Nord, la Grèce et l’Albanie. Ce lac se déverse ensuite dans le lac d’Ohrid situé à 150 mètres en dessous de son niveau et 17 kilomètres plus à l’ouest. Moins couru que son voisin Ohrid, le lac Prespa est une zone naturelle calme constituée de réserves naturelles et de plages tranquilles. Les oiseaux les plus emblématiques du site sont les pélicans. Jusque dans les années 50, on pouvait voir des buffles s’y baigner. Vous pourrez vous rendre sur l’île de Golem Grad pour y visiter l’église Saint-Pierre.
La zone naturelle qui s’étend entre les deux lacs, celui de Prespa et celui d’Ohrid, est un parc national, celui de Galitchitsa.

Lac d’Ohrid
Un peut plus grand que son voisin de Lac de Prespa et également plus profond, le lac d’Ohrid est un site naturel très touristique en Macédoine du nord. Plusieurs monastères orthodoxes s’y sont érigés au fil des siècles donnant au site une importance capitale. Les eaux fraiches et cristallines du lac sont les bienvenues en été, car la chaleur qui peut écraser la zone peut vite être étouffante.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter