Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Mongolie

Sur les pas de Gengis Khan, confrontez-vous aux étendues mongoles


Sur les pas de Gengis Khan, confrontez-vous aux étendues mongoles


Sur un territoire 3 fois plus grand que la France éprouvez vos envies de liberté et d’infini


Nature et démesure n’ont jamais aussi bien rimé que dans les steppes mongoles. En effet, l’immensité de ces lieux dominés par une végétation rase et quelques bosquets de cèdres et de mélèzes a tendance à subjuguer tous ceux qui ont la chance de la contempler. En respirant l’air vivifiant des grandes étendues mongoles et en laissant le chant du vent dans les mélèzes vous bercer, la Mongolie saura remplir vos plus criantes envies de nature et de grands espaces.

L’immensité du pays permet à de multiples paysages de se succéder tranquillement. Le train et la piste seront vos alliés pour parcourir ces étendues sauvages. Très peu peuplées, ces terres offrent un cadre optimal au déploiement d’une faune et d’une flore très riche. Vous pourrez parcourir durant votre périple des milieux divers et variés qui s’articuleront ensemble pour vous offrir une mosaïque éclectique, représentative de la Mongolie.

Taïga, steppe, désert et milieu de montagne (moyenne et haute) sont les 4 grands espaces de la Mongolie. Vous pourrez ainsi trouver sur les pentes de l’Altaï des mélèzes, des pins et des cèdres, dans la steppe herbeuse un mélange de graminées, quelques bosquets d’ormes et de sureaux. Autour des points et cours d’eau, on pourra remarquer la présence d’ancolies, de matricaire, de pivoines, d’anémones ou encore de gentiane. Une flore aux accents alpins s’y développe dans des conditions parfois rudes de vent et de froid.

Côté faune des chameaux, des ours, des lynx, des panthères des neiges ou bien encore des argalis sont parmi les plus grands occupants de cet immense territoire, sans oublier l’emblématique cheval de Prjevalski. La petite faune n’est pas rare non plus. Sur l’ensemble du territoire les plus observateurs d’entre vous pourront observer zibeline, martre, castor ou bien encore loutre, témoignage vivant de la bonne santé du milieu naturel mongol et notamment de ses eaux poissonneuses.

Yourtes, cheval, yack et sommets enneigés : le dépaysement sera complet !

Que vous recherchiez une coupure radicale avec un quotidien trop oppressant ou, que vous ne puissiez vivre sans être en contact avec la nature, la Mongolie est faite pour vous ! Vous y trouverez ce bain de nature et d’ailleurs dont on a si souvent besoin.

Depuis la capitale, Oulan-Bator, point d’entrée quasi obligatoire en Mongolie, vous pourrez vous rendre dans toutes les directions et expérimenter ainsi une liberté absolue. La capitale est une ville refuge pour des milliers de Mongols qui recherche une vie sédentaire. Ces derniers se heurtent souvent à une rudesse sociale et une précarité importante dont le mode de vie rural en yourte et nomade les avait préservés. Carrefour de tradition et de modernité, cette ville à l’architecture soviétique s’étend sur près de 5 000 km² et accueille 1/3 de la population du pays.

Le moyen de déplacement privilégié dans le pays est la voiture ou le petit bus qui permet de se rendre dans des villes secondaires ou aux postes-frontière pour visiter plus largement la région.

Que voir pendant votre voyage en Mongolie


Les villes à visiter :

Oulan-Bator
La capitale de la Mongolie n’est pas forcément l’un des points d’intérêt du pays même si l’on peut y admirer certains musées et bâtiments remarquables. Il est vrai toutefois qu’il est intéressant de s’y acclimater quelques jours pour prendre le temps de visiter le monastère de Gandan, le musée de la Mongolie ou le muséum d’histoire naturelle.

Karakorum
Camp de base de Gengis Khan, Karakorum est une ville située à l’ouest-sud-ouest de la capitale Oulan Bator, à 5 heures de route environ. C’est son fils qui prendra en charge l’ensemble des constructions pour transformer ce camp de base en une capitale d’empire. En passant par cette ville historique majeure de l’histoire mongole, vous pourrez admirer le monastère d’Erdene Zuu. Des énormes tortues de pierres entourent le monastère. A peine plus loin, c’est une succession de 108 stupas qui s’étendent à perte de vue dans la steppe mongole.

A voir et à faire en Mongolie


Amarbayasgalant Khiid ou monastère de félicité tranquille
Situé au nord-ouest d’Oulan Bator, le monastère de la félicité est un haut lieu de saint du bouddhisme en Mongolie. Ce centre bouddhiste Gelugpa se positionne dans une steppe rase, au milieu de collines, non loin de du mont Buren Khan. Ce monastère construit au milieu de nulle part se compose de plusieurs bâtiments encerclés d’une enceinte. Epargné par la purge russe du début du 20e siècle, c’est un témoignage vivant du patrimoine antique de Mongolie. Il reste actuellement 28 temples restaurés contre les 40 existants à l’origine. Si le style architectural peut faire penser à une pagode chinoise, les spécificités mongoles (et tibétaines) s’expriment via les sculptures et les couleurs des bâtiments.

Altaï Tavan Bogd National Park
Le parc national Altaï Tavan Bogd National Park est situé à l’extrême ouest de la Mongolie. Regroupant sur son territoire les 5 monts sacrés de l’Altaï, le plus haut point de ce parc, le mont Khuiten, culmine à 4374 mètres d’altitude. Le parc comprend des zones de haute montagne avec des glaciers et des rivières glaciaires puis une zone de moyenne montagne située à environ 2500 mètres d’altitude. Outre la faune et la flore riche et opulente, vous trouverez également des pétroglyphes représentant en outre des scènes de chasse et de nombreux animaux.

Dunes de Khongor
Ce lieu est unique vous vous en rendrez vite compte lorsque vous vous tiendrez face à ce paysage improbable. En effet, la transition entre les différents espaces naturels est abrupte et radicale. D’une étendue horizontale verte, vous passerez à un mur de sable. Le minéral des dunes et le végétal de la steppe vont se confronter et s’assembler de façon unique au monde. De nombreux Mongols viennent en ce lieu pour écouter les « dunes chantantes ». Le vent sur le sable fait chanter ces dunes et offre un spectacle étonnant à côté duquel il serait dommage de passer.

Vallée de Yol
La vallée de Yol est une gorge étroite portant le nom de l’hôte de ces lieux, le gypaète barbu. Vous pénètrerez dans une zone atypique constituée d’une gorge parfois si étroite que seulement deux personnes peuvent y passer ! Situées à l’est du désert de Gobi, le minéral domine tout l’espace, l’ombre que le canyon eut offrir en été est la bienvenue et le vent y souffle souvent s’engouffrant dans la veine que le canyon offre.


Découvrir la Mongolie


En Mongolie, préparez-vous à être surpris, fasciné et contemplatif !

Les souvenirs que vous garderez de la Mongolie seront surement liés à l’immensité des territoires et d’infini des paysages qui s’étendent à perte de vue. La gentillesse et l’accueil des Mongols resteront surement gravés dans vos souvenirs également. Un voyage en Mongolie ne nécessite pas de préparation particulière, mais nécessite toutefois un temps d’acclimatation à l’altitude selon les zones dans lesquelles vous souhaitez vous rendre.

La Mongolie est particulièrement intéressante, par la diversité de ses paysages, les steppes, les montagnes avec l’Altaï à l’Ouest et le Khentii à l’Est, le désert de Gobi dans le Sud, à la frontière chinoise. Au centre du pays le massif du Khangaï avec un relief collinéen dû à une activité volcanique très ancienne. On peut y voir des volcans éteints et aussi de sources d’eau chaude. Au Nord se trouve la province de Khövsgöl avec l’immense lac du même nom, appelé "perle bleue de la Mongolie", entouré d’une chaîne montagneuse.


Le climat en Mongolie

La Mongolie est un pays étendu sur 1 566 500 kilomètres carrés en Haute Asie. La Mongolie se situe sur un vaste plateau montagneux incliné d’ouest en est dont 80 % des espaces se situent à plus de 1000 mètres d’altitude. Le climat de la Mongolie est l’un des plus continentaux du globe : les températures descendent régulièrement autour de -40 °C en hiver dans la plupart des régions et peuvent dépasser +40 °C en été dans le désert de Gobi. Le climat est chaud en été et extrêmement froid en hiver, avec des températures pouvant descendre jusqu'à -40 °C. Ulaanbaatar, ou Oulan Bator, est la capitale possédant la température moyenne la plus basse au monde (-2,4 °C).

L'ensemble du pays reçoit très peu de précipitations : une moyenne annuelle de 200 à 350 mm dans le nord qui décroît en allant vers le sud. L'extrême sud étant occupé par le désert de Gobi où certaines régions ne reçoivent aucune précipitation durant des années. Le pays se trouve au cœur d’un système de hautes pressions qui font que le ciel est très souvent dégagé (moyenne annuelle de 257 jours sans nuages). La Mongolie est d'ailleurs surnommée le « pays au ciel bleu ».

Les périodes qui s'étendent de mi-mai à fin août, sont les plus propices au voyage bien que l’été soit la saison des pluies. Les températures diurnes et nocturnes sont d’une grande amplitude : de 15° à 30°C les journées et entre 8° et 15°C les nuits.

Peuples, Ethnies et Langue :

La Mongolie est peuplée à 85 % de Mongols khalkha, mais on compte également 7 % de Kazakhs (turcs), 4,6 % de Toungouses, et 3,4 % d'autres ethnies, dont des Russes et des Chinois. Parmi les Mongols eux-mêmes, on distingue environ 25 ethnies différentes. Ainsi, le peuple mongol ne forme pas une nation ethniquement homogène, car n'oublions pas que les Mongols se sont formés à partir de tribus turques et toungouzes.

Les Mongols bouriates vivent dans le nord du pays, les Dariangas occupent les steppes sud- orientales ; les Ölöts ou Dzoungares, les Kazakhs, les Torgouts, les Dervöts, les Kotons, les Darkhats peuplent les montagnes de l'Ouest. La répartition des peuples Mongols est par la langue ou par l'histoire à l'image de l'Empire qu'ils ont construit par le passé. Peuple le plus occidental, les Kalmouks sont les descendants des Mongols occidentaux ayant migré dans ces régions. Majoritaires en Mongolie, les Khalkhas furent l'ethnie mongole qui, se rebellant contre les chinois, va influer l'Histoire pour aboutir à la création de la Mongolie actuelle. Plus à l'Est, les mongols orientaux resteront fidèles à Pékin. Minorité en péril, les Hazaras sont une ethnie afghane dont l'origine mongole ne fait aucun doute. Massacré par les Talibans, ce peuple fera la une des informations lors de la destruction des bouddhas de Bamiyan. Les Mongols du Koukou Nuur ne représentent qu'une infime minorité de la population du QinHai. Comme protecteurs des Dalaï-Lamas, leur influence fut décisive pour l'avenir du Tibet.

Budget et change :

La monnaie officielle est le Tugrug (MNT), ou Tögrög, ou Tugrik. Le Tugrik se trouve exclusivement sous forme de billets et en coupure de 10, 20, 50, 100, 500, 1.000, 5.000, 10.000 et 20.000. 1 Euro vaut 2943 MNT environ.
La Mongolie a une économie tournée vers l'argent liquide. Emportez uniquement des billets (dollars américains ou euros), en bon état.
En Mongolie, il existe plusieurs possibilités de change : bureaux de change officiels ou les banques. Dans les banques, on vous demandera votre passeport lors du change. Il faut tenir le compte des jours ouvrables de la semaine pour les banques. Votre carte de crédit sera utile à oulan Batorr, mais pas dans les villages.
Emportez suffisamment d'argent liquide. Le dollar américain est la devise la plus pratique sur place.
Les DAB sont nombreux à Oulan-Bator et dans les capitales régionales. Seuls certains commerces d'Oulan-Bator acceptent les cartes bancaires.

Le décalage horaire :

En général, la Mongolie applique l’heure d’été et l’heure d’hiver, on observe +7h de décalage avec la France.

L'électricité :

Le voltage et la fréquence en Mongolie sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils.

Couverture GSM / Mobile :

La couverture GSM est relativement bonne. L'indicatif téléphonique est le +976.

Internet :

Internet est largement disponible en Mongolie, du moins, dans les grandes villes, où on trouve facilement des connexions Wi-Fi. De plus en plus d'hôtels sont équipés de Wi-Fi, mais parfois payant, ou d'ordinateur en libre accès. Dans les villages, par contre, vous n'aurez pas toujours accès au réseau.

La cuisine de Mongolie

La cuisine mongole est relativement sommaire et offre des préparations souvent à base de viande (d’herbivores exclusivement). La viande, le gras et les produits laitiers sont la base de la cuisine de Mongolie. Vous peinerez en effet à trouver des fruits et des légumes, le sol assez pauvre et les températures souvent très basses (ou très hautes) ne permettent pas la culture de vergers ou potagers. Raviolis à base de viande, pain levé à la vapeur, fondue mongole ou marmotte cuite à la pierre (boodog) pourront être servis tout au long de votre voyage. Le mouton et la chèvre sont la viande de prédilection dans les steppes. Quelle que soit la pièce de viande, le gras est le morceau de choix qui est souvent offert aux invités dans les repas de fêtes.

Côté dessert vous pourrez goûter les boorstsog, des petits beignets ronds servis tartinés de Örôm, sorte de crème de lait. Les formages sont monnaie courante et pourront être de brebis, de chèvre, de jument, de yack ou de chamelle selon la zone dans laquelle vous vous trouvez. Ils sont confectionnés en petits « bonbons » qui sont séchés, parfois constitués en guirlande. Vous pourrez croquer un bonbon, sa texture dure et cassante parfois assez acide peut vous procurer la sensation, selon l’affinage, d’assécher votre bouche ! La nourriture blanche que constituent les produits laitiers est signe de longévité et est un pilier de la nourriture mongole.

Côté boisson, vous pourrez vous réchauffer avec un thé au beurre salé. Cette boisson a pour vertu principale d’apporter chaleur et énergie dans un pays où il fait parfois jusqu’à moins 40°c ! Chaque calorie produite est exploitée afin de ne créer aucun gaspillage. Un alcool de lait appelé aïrag est fait à base de lait de jument fermenté. L’arkhi quant à lui est un distillat de lait de yack, vache, brebis ou jument. Toutefois ce sera souvent un verre de vodka qui pourra vous être proposé.Près de 90 % des Mongols parlent le mongol ou khalkha, une langue de la famille altaïque appartenant au groupe mongol à distinguer des groupes turcique et toungouze. Le khalkha est la langue officielle, mais il est aussi parlé en Chine. Il existe de nombreuses variétés dialectales en Mongolie, dialectes issus du khalkha: le dariganga, le darxad, le xotgoid, le bouriat, le barga, puis l'üzümücin... Tous ces dialectes sont parlés dans les zones périphériques du Nord, Mongols septentrionaux ou Bouriates, du Sud Mongols méridionaux et de l'Ouest, Mongols occidentaux, la variété khalka occupant tout le Centre.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter