Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Mongolie

Sur les pas de Gengis Khan, confrontez-vous aux étendues mongoles


Sur les pas de Gengis Khan, confrontez-vous aux étendues mongoles


Sur un territoire 3 fois plus grand que la France éprouvez vos envies de liberté et d’infini


Nature et démesure n’ont jamais aussi bien rimé que dans les steppes mongoles. En effet, l’immensité de ces lieux dominés par une végétation rase et quelques bosquets de cèdres et de mélèzes a tendance à subjuguer tous ceux qui ont la chance de la contempler. En respirant l’air vivifiant des grandes étendues mongoles et en laissant le chant du vent dans les mélèzes vous bercer, la Mongolie saura remplir vos plus criantes envies de nature et de grands espaces.
L’immensité du pays permet à de multiples paysages de se succéder tranquillement. Le train et la piste seront vos alliés pour parcourir ces étendues sauvages. Très peu peuplées, ces terres offrent un cadre optimal au déploiement d’une faune et d’une flore très riche. Vous pourrez parcourir durant votre périple des milieux divers et variés qui s’articuleront ensemble pour vous offrir une mosaïque éclectique, représentative de la Mongolie.

Taïga, steppe, désert et milieu de montagne (moyenne et haute) sont les 4 grands espaces de la Mongolie. Vous pourrez ainsi trouver sur les pentes de l’Altaï des mélèzes, des pins et des cèdres, dans la steppe herbeuse un mélange de graminées, quelques bosquets d’ormes et de sureaux. Autour des points et cours d’eau, on pourra remarquer la présence d’ancolies, de matricaire, de pivoines, d’anémones ou encore de gentiane. Une flore aux accents alpins s’y développe dans des conditions parfois rudes de vent et de froid.

Côté faune des chameaux, des ours, des lynx, des panthères des neiges ou bien encore des argalis sont parmi les plus grands occupants de cet immense territoire, sans oublier l’emblématique cheval de Prjevalski. La petite faune n’est pas rare non plus. Sur l’ensemble du territoire les plus observateurs d’entre vous pourront observer zibeline, martre, castor ou bien encore loutre, témoignage vivant de la bonne santé du milieu naturel mongol et notamment de ses eaux poissonneuses.


Yourtes, cheval, yack et sommets enneigés : le dépaysement sera complet !

Que vous recherchiez une coupure radicale avec un quotidien trop oppressant ou, que vous ne puissiez vivre sans être en contact avec la nature, la Mongolie est faite pour vous ! Vous y trouverez ce bain de nature et d’ailleurs dont on a si souvent besoin.
Depuis la capitale, Oulan-Bator, point d’entrée quasi obligatoire en Mongolie, vous pourrez vous rendre dans toutes les directions et expérimenter ainsi une liberté absolue. La capitale est une ville refuge pour des milliers de Mongols qui recherche une vie sédentaire. Ces derniers se heurtent souvent à une rudesse sociale et une précarité importante dont le mode de vie rural en yourte et nomade les avait préservés. Carrefour de tradition et de modernité, cette ville à l’architecture soviétique s’étend sur près de 5 000 km² et accueille 1/3 de la population du pays.

Le moyen de déplacement privilégié dans le pays est la voiture ou le petit bus qui permet de se rendre dans des villes secondaires ou aux postes-frontière pour visiter plus largement la région.


Que voir pendant votre voyage en Mongolie


Les villes à visiter : 


Oulan-Bator
La capitale de la Mongolie n’est pas forcément l’un des points d’intérêt du pays même si l’on peut y admirer certains musées et bâtiments remarquables. Il est vrai toutefois qu’il est intéressant de s’y acclimater quelques jours pour prendre le temps de visiter le monastère de Gandan, le musée de la Mongolie ou le muséum d’histoire naturelle.

Karakorum
Camp de base de Gengis Khan, Karakorum est une ville située à l’ouest-sud-ouest de la capitale Oulan Bator, à 5 heures de route environ. C’est son fils qui prendra en charge l’ensemble des constructions pour transformer ce camp de base en une capitale d’empire. En passant par cette ville historique majeure de l’histoire mongole, vous pourrez admirer le monastère d’Erdene Zuu. Des énormes tortues de pierres entourent le monastère. A peine plus loin, c’est une succession de 108 stupas qui s’étendent à perte de vue dans la steppe mongole.

A voir et à faire en Mongolie 


Amarbayasgalant Khiid ou monastère de félicité tranquille
Situé au nord-ouest d’Oulan Bator, le monastère de la félicité est un haut lieu de saint du bouddhisme en Mongolie. Ce centre bouddhiste Gelugpa se positionne dans une steppe rase, au milieu de collines, non loin de du mont Buren Khan. Ce monastère construit au milieu de nulle part se compose de plusieurs bâtiments encerclés d’une enceinte. Epargné par la purge russe du début du 20e siècle, c’est un témoignage vivant du patrimoine antique de Mongolie. Il reste actuellement 28 temples restaurés contre les 40 existants à l’origine. Si le style architectural peut faire penser à une pagode chinoise, les spécificités mongoles (et tibétaines) s’expriment via les sculptures et les couleurs des bâtiments. 


Altaï Tavan Bogd National Park
Le parc national Altaï Tavan Bogd National Park est situé à l’extrême ouest de la Mongolie. Regroupant sur son territoire les 5 monts sacrés de l’Altaï, le plus haut point de ce parc, le mont Khuiten, culmine à 4374 mètres d’altitude. Le parc comprend des zones de haute montagne avec des glaciers et des rivières glaciaires puis une zone de moyenne montagne située à environ 2500 mètres d’altitude. Outre la faune et la flore riche et opulente, vous trouverez également des pétroglyphes représentant en outre des scènes de chasse et de nombreux animaux.

Dunes de Khongor
Ce lieu est unique vous vous en rendrez vite compte lorsque vous vous tiendrez face à ce paysage improbable. En effet, la transition entre les différents espaces naturels est abrupte et radicale. D’une étendue horizontale verte, vous passerez à un mur de sable. Le minéral des dunes et le végétal de la steppe vont se confronter et s’assembler de façon unique au monde. De nombreux Mongols viennent en ce lieu pour écouter les « dunes chantantes ». Le vent sur le sable fait chanter ces dunes et offre un spectacle étonnant à côté duquel il serait dommage de passer.

Vallée de Yol
La vallée de Yol est une gorge étroite portant le nom de l’hôte de ces lieux, le gypaète barbu. Vous pénètrerez dans une zone atypique constituée d’une gorge parfois si étroite que seulement deux personnes peuvent y passer ! Situées à l’est du désert de Gobi, le minéral domine tout l’espace, l’ombre que le canyon eut offrir en été est la bienvenue et le vent y souffle souvent s’engouffrant dans la veine que le canyon offre. 

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter