Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Mozambique

Plage & Plongée en Afrique de l’Est


Plage & Plongée en Afrique de l’Est


Aventurez-vous au Mozambique, dans une Afrique australe sauvage et authentique
Au nord-est de l’Afrique du Sud, le Mozambique est un pays côtier qui étend sa frontière maritime sur une longueur de plus de 2000 km sur l’océan indien et le canal du Mozambique. Discret et encore peu touristique, le Mozambique n’en demeure pas moins une destination pleine de charme et à laquelle l’aventurier qui sommeille en vous va rapidement avoir envie de succomber ! Des plages de sable blanc aux étendues de savane en passant par les rives des fleuves Limpopo et Zambèze, vous accèderez à des panoramas époustouflants. Les trajets se feront sur des pistes plus ou moins confortables dès lors que vous serez sorti des agglomérations. 
Sorti d’une guerre civile qui a duré 16 ans et émancipé d’une colonisation portugaise qui a perduré jusqu’en 1975, le Mozambique se réinvente et bénéficie d’une dynamique exceptionnelle. Si le pays et ses habitants ne sont pas riches, il n’en demeure pas moins qu’ils vivent dans un pays à tomber par terre, où l’accueil est chaleureux et l’énergie contagieuse ! Vous évoluerez au cœur d’un brassage de culture permanent qui mélange 101 ethnies et parle pas moins de 43 langues et dialectes !
Vous trouverez au Mozambique de grandes étendues sauvages dans lesquelles évolue la grande faune africaine. Jouxtant la Tanzanie à sa frontière nord et l’Afrique du Sud au sud, des parcs et réserves s’étendent à cheval sur ces pays limitrophes. Vous pourrez donc en choisissant un circuit qui s’aventure en savane avoir la chance d’observer, éléphants, gnous, antilopes, guépards, rhinocéros sans oublier les lions. Parcs nationaux et réserves naturelles ont été mis en place pour préserver les habitats et les populations d’animaux sauvages. Toutefois comme dans beaucoup de pays d’Afrique australe, ces immenses étendues sont malheureusement en proie à des braconnages pour alimenter le marché noir. Il est donc primordial lors de vos achats de souvenir de ne pas entretenir ce marché illégal en achetant statuettes et objets du quotidien en ivoire ou en bois d’essences rares. Votre guide sera à vos côtés pour vous guider dans ces démarches. 
Anciennes colonies, étapes sur la route des Indes, le Mozambique a une histoire riche et intense
Grand comme deux fois l’Allemagne, le Mozambique fut un territoire convoité dès l’époque de Vasco de Gama. Etape clé sur la route des Indes, de nombreuses villes portuaires furent des comptoirs et des escales. Ces terres de commerce et d’échange ont accueilli des populations venant de tous les horizons, Afrique noire, Afrique australe, Inde, péninsule arabique, Europe…
Encore préservé du tourisme de masse, le Mozambique est une destination simple et facile grâce laquelle vous pourrez vivre une aventure et des rencontres marquantes. Il existe peu d’endroits sur terre où l’attrait touristique n’a pas encore bouleversé les habitudes. Vous pourrez découvrir des traditions et échanger sur les us, les coutumes, les traditions tout au long de votre circuit. 
D’un point de vue religieux, l’empreinte portugaise est encore très ancrée, c’est un catholicisme fervent qui est pratiqué. Toutefois, de nombreuses traditions animistes se mêlent aux cérémonies catholiques pour faire vivre ensemble des dogmes et des traditions de différents horizons.  Côté santé la tradition est encore très plébiscitée avec le recours à des soins naturels à base de plantes, dispensés par des guérisseurs. La médecine dite « occidentale » n’est quant à elle que le dernier recours.


Voyage au Mozambique :


Les villes à visiter au Mozambique :


Maputo
Capitale du pays, Maputo est situé à l’extrême sud du pays. Cette ville fut créée par les colons portugais qui en firent un comptoir sur la route des Indes. Dans les années 60 un vent d’émancipation a soufflé sur la colonie portugaise qui a emprunté les chemins communistes pour se forger une identité forte et dont on voit encore aujourd’hui les réminiscences. Grandes statues à la gloire des révolutionnaires, re nomination des rues délaissant les consonances portugaises pour adopter un ton parfois plus soviétique. Maputo est une ville pleine d’énergie où la jeunesse mozambicaine se retrouve notamment le soir pour profiter d’une ville animée et dynamique. La proximité avec le canal du Mozambique fera de Maputo une escale à la fois culturelle, historique, mais également empreinte de repos et de farniente auxquels les plages invitent.

Pemba
Située dans la province de Cabo Delgado, Pemba est une ville côtière d’environ 150 000 habitants située dans le nord du pays. A Pemba c’est l’architecture coloniale portugaise qui est remarquable. Arpenter les rues de la ville vous mènera surement sur la plage de Wimbe citée comme étant l’une des plus belles du pays.

Quelimane
Quatrième ville du Mozambique, Quelimane est une ville attractive et un pilier important pour l’économie du pays. Située à 20 km de la mer, elle dispose d’un aéroport et d’un accès au fleuve Cuacua qui se jette dans le canal du Mozambique.

A voir et à faire en voyage au Mozambique :

Parc National de Gorongosa
Le parc national de Gorongosa est un parc terrestre qui se situe à l’extrême sud du Grand Rift africain. Vallées, rivières et plateaux constituent la morphologie du parc avec le lac Urema en son centre. Selon l’altitude et l’orientation, la végétation n’est pas la même d’une savane à une forêt dense, les paysages changent au gré de votre périple au cœur du parc de Gorongosa.

Les rives du lac Malawi
A la frontière du Malawi, vous pourrez vous trouver sur les rives du lac éponyme. De par sa taille c’est le troisième lac Africain. Ce lac est particulièrement riche en poisson et ce sont plus d’une centaine d’espèces de poissons qui y ont été dénombrées. On y répertorie également des crabes, des éponges ou bien encore des méduses d’eau douce. Un patrimoine faunistique qui n’a de cesse de surprendre par sa diversité. Les eaux du lac sont de très bonne qualité et ses grandes profondeurs, au maximum 750 mètres, offrent un éventail de milieux aquatiques permettant à de nombreuses espèces de se développer. La pureté des eaux du lac permet d’y voir jusqu’à 20 mètres de fond.

Parc National des Quirimbas
Cet espace protégé et préservé a pour but de sauvegarder la faune et la flore aquatique et terrestre et de sensibiliser les résidents à la préservation et à la protection de la faune et de la flore. Le parc est devenu un interlocuteur privilégié pour concilier les habitats et la présence des éléphants par exemple. L’implication des communautés locales dans ces démarches de préservation est primordiale pour qu’elle soit durable. La communauté la plus fédérée autour de ces démarches est celle des pêcheurs qui voient une augmentation des poissons dans leurs zones de pêche suite à l’institution d’aires protégées. En quelques années ils sont devenus de réels ambassadeurs d’une nature préservée.

Archipel Bazaruto
Cet archipel de 5 îles se situe dans la partie nord des côtes mozambicaines. Cet espace naturel, au-delà des paysages de carte postale qu’il recèle offrent des un lieu de vie unique pour une faune rare et à préserver. C’est ainsi eu l’archipel offre un cadre de vie unique aux derniers dugongs des côtes africaines. Dugong provient du mot malais « duyung » qui signifie fille de la mer. Ces mammifères herbivores sont fragiles et méritent que leurs lieux de vie soient préservés et protégés. De nombreuses campagnes internationales sont déployées pour que l’ensemble de la population prenne conscience de la richesse que représentent les dugongs et du besoin de protection qu’ils ont.  Hormis les dugongs, les îles de l’archipel Bazaruto abritent 4 espèces de tortues, des singes, des antilopes, des loutres (à joues blanches) ou bien encore des crocodiles. Le détroit du Mozambique dans lequel baignent les îles de l’archipel voit aussi passer des baleines à bosse durant leur migration. Ce réservoir faunistique important est un atout majeur pour l’attractivité du pays. La chance du pays est que le développement touristique n’est pas encore mature et que la prise de conscience des besoins de préservation de la nature s’est faite à temps. On peut donc avoir l’espoir qu’un développement touristique raisonné soit déployé sur l’ensemble du pays.

Plongée sous-marine dans le canal du Mozambique
Les sites de plongée sous-marine sont nombreux aux abords des côtes mozambicaines. Vous y découvrirez des récifs coralliens abritant une faune incroyable. Sans nécessairement recourir à une plongée en bouteille, vous pourrez pratiquer le snorkeling pour découvrir de façon autonome et à votre rythme ces fonds sous-marins parmi les plus spectaculaires de la côte est-africaine. C’est à Tofo que vous pourrez vous rendre pour mettre de votre côté toutes les chances d’observer des requins-baleines. Ces géants des mers inoffensifs profitent tranquillement des eaux chaudes et riches en plancton. Vous pourrez également observer les impressionnantes raies mantas qui semblent voler sous la surface de l’eau.

Visiter l’île d’Inhaca
Au large de la capitale Maputo, l’île d’Inhaca est accessible après seulement quelques minutes de bateau. Une aubaine pour que vous puissiez contempler une faune et une flore d’une richesse inouïe concentrée sur ce petit bout de terre. Ses longues plages de sable blanc offrent un cadre paradisiaque, toutefois, il faut prendre garde aux courants qui peuvent être importants et rester vigilant sans trop s’éloigner du rivage. D’autres endroits plus propices au snorkeling et à la plongée sont accessibles avec moins de risque. 

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter