Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Nicaragua

Volcans, Lacs & Forêt dense


Volcans, Lacs & Forêt dense


Entre volcans et plages, tracez votre itinéraire au cœur d’une forêt dense et riche
Si vous n’aimez pas les forêts primaires, l’océan Pacifique, la douceur des Caraïbes, les fruits frais, les orchidées, les colibris et le café… Passez votre chemin ! Si en revanche, vous souhaitez concilier découverte d’une nature débordante de vie avec un accueil chaleureux et convivial, le Nicaragua est fait pour vous ! Vous évoluerez entre des volcans, à travers des forêts denses, contournant des lacs, des lagunes et des rivières pour déboucher sur des plages pacifiques ou caribéennes qui rendront les plus belles cartes postales de paradis perdus désuètes !
Les chaines de volcans, encore actifs sont les géants et maîtres de ces lieux, ils gardent à leur merci les villes et villages environnants. Cette crainte qu’ils peuvent inspirer est compensée par leur très faible activité et par l’enrichissement des sols qu’ils permettent. Les cultures de café, de sucre et de bananes sans compter les autres innombrables fruitiers de ces latitudes sauront faire chavirer vos papilles et réjouir votre nez !
Généreux et accueillant le Nicaragua est une destination qui a connu un passé houleux avec une guerre civile longue et violente et quelques heurts sont parfois encore à déplorer dans les villes. Toutefois la destination reste l’une des plus sûres d’Amérique centrale. Pour Point-Voyages la sécurité de ses voyageurs est primordiale et s’il advenait que les conditions ne soient pas optimales, des adaptations ou des reports du voyage seraient envisagés. Nos partenaires locaux veillent en permanence à ce que tout se déroule au mieux et en tant que correspondant sur place ils se font le relais de l’atmosphère qui règne dans le pays.
Au Nicaragua, vous reprendrez bien un petit peu de nature ?
1400, 17 000 et 250 000. Donnés comme ça, ces chiffres ne représentent pas grand-chose, mais si l’on vous dit qu’il s’agit du nombre d’espèces animales, végétales et d’insectes répertoriés dans le pays cela peut donner le vertige ! Il reste encore plus de 5000 espèces végétales qui ne seraient pas encore répertoriées ! Tout un monde à découvrir pour les biologistes, botanistes et autres entomologistes !
Les oiseaux ne sont pas en reste, vous le constaterez vite dès lors que vous pénètrerez dans une zone forestière. Ils sont souvent invisibles, mais piaillent en permanence ! La BO de votre voyage sera assurée par les singes, les zinzinulements d’oiseaux, le bruissement des cours d’eaux et des rivières, mais aussi par un fond sonore assuré par les insectes ! Cette omniprésence de la vie sans forcément la voir est incroyable, car tour à tour elle vous berce ou vous met aux aguets !
La préservation de l’environnement au Nicaragua n’est pas un vain engagement. En effet, c’est le seul pays au monde où une brigade militaire entière est attitrée à la protection de la nature. Les dirigeants nicaraguayens n’ont pas ratifié l’accord de Paris sur le climat, car ils l’ont trouvé trop complaisant pour les multinationales pollueuses. La part des énergies renouvelables dans le pays atteint 52 % ! Un score incroyable qui donne confiance et rend plausible le changement de cap environnemental global !
Arpenter les routes, chemins et sentiers du Nicaragua est un bain de fraicheur et de tonicité qui nous rend dynamique et enthousiaste. Pour des vacances dépaysantes et en immersion complète dans la nature, le Nicaragua vous ouvre ses bras !


Voyage au Nicaragua:




Les villes à visiter au Nicaragua
Si l’on vient par-dessus tout au Nicaragua pour profiter d’une nature opulente certaines villes n’en demeurent pas moins des espaces qu’il faut prendre le temps de visiter faute de quoi on passerait un peu à côté du pays. Témoins récents ou anciens des événements qui ont marqué le pays, vous comprendrez mieux l’histoire du pays en arpentant les villes de Granada, Bluefields ou encore Managua, la capitale.

Managua
Mise à mal par un très gros tremblement de terre en 1972, la capitale du pays semble quelque peu décousue. Des grands bâtiments comme la cathédrale sont fermés au public parce que devenus trop fissurés, la ville s’est reconstruite de façon un peu anarchique et il n’y a pas à proprement parler de centre-ville. Souvent point d’entrée dans le pays, elle n’en est pas pour autant une ville où l’on s’attarde. Les environs comme le lac ou les forêts adjacentes étant plus attractifs.


Matagalpa
Cette perle du nord abrite de nombreux édifices religieux qui sont le témoignage d’une évangélisation intensive des siècles passés. Cathédrale, chapelles, églises ou couvent des Jésuites se dispersent dans la ville et vous accueillent dans des états de conservations variables. La région de Matagalpa est reconnue pour sa production de café et de cacao. Vous pourrez y visiter un musée du café qui viendra enrichir significativement vos connaissances dans ce domaine. Lorsque vous êtes à Matagalpa, vous pouvez vous rendre à une trentaine de kilomètres au sud de la ville pour y découvrir l’artisanat de la communauté El Chile qui travaille le coton et réalise des tissages splendides.


Granada
La grande sultane vous accueille pour une découverte historique du passé du pays. Epargnée par les tremblements de terre, Granada a conservé toute sa superbe et permet aux visiteurs de découvrir des bâtiments dans un style andalou mauresque importé par les colons espagnols, eux-mêmes influencés par les conquêtes arabes. Datant de 1524, la ville offre aujourd’hui un voyage dans un passé particulièrement bien conservé.


Leon
La ville de Leon est située au Nord-Ouest de la capitale Managua. Cette ville bâtie dès 1523 se situait alors à une trentaine de kilomètres de la ville actuelle. Pressentie pour être la capitale du pays elle se disputait le titre avec Granada. Afin de trancher la discussion ce fût Managua à égale distance des deux villes qui fut désignée capitale.


San Juan del Sur
Une immense baie abrité de l’océan pacifique vous accueille avec une plage de sable blanc et des vagues que les surfeurs du monde entier viennent chercher. Station balnéaire la plus prisée de la côte pacifique, San Juan del Sur vous offre une pause bienfaisante. Vous pourrez vous aventurer le long de la côte et sortir de la baie, car s’égrènent sur la côte d’autres plages sublimes et moins fréquentées. Pour adopter un point de vue plongeant sur la baie de San Juan del Sur, vous pouvez grimper jusqu’à la statue du Jésus de la miséricorde qui est le point culminant de la ville.


Bluefields
Ville cosmopolite de la côte caribéenne, Bluefields est composée de 30 quartiers dont les plus anciens sont cotton tree et Old Bank. Un rythme de vie créole s’est emparé de la ville et la culture présente est issue d’un brassage de tous horizons. Descendants d’esclaves, descendants de colons, descendants d’ethnies amérindiennes… Les racines des habitants de Bluefields proviennent de plusieurs latitudes. Cette ville balnéaire est le point de départ idéal pour partir à la découverte de l’île du maïs et la lagune des perles. La pratique de la plongée sur les pourtours de ‘île de maïs sera parfaite pour vous donner un aperçu de la richesse des fonds sous-marins caribéens.


A voir et à faire en voyage au Nicaragua


La nature est incroyablement intense au Nicaragua, qu’il s’agisse de sa diversité, de sa densité, de ses couleurs, tout est surprenant. En cherchant un ailleurs rêvé au Nicaragua on trouve le dépaysement total et bienfaisant des voyages que l’on voudrait sans fin ! Une fois que vous aurez goûté à cette nature omniprésente, elle restera gravée en vous comme une référence en la matière. Une aubaine pour que vous rechargiez votre stock d’air pur et de nature grandiose !


Volcan Masaya
Au Nicaragua on dénombre 7 volcans actifs. Et de tous, c’est le volcan Masaya qui est le plus spectaculaire. En effet, le fond de son cratère est à ciel ouvert et l’on peut voir l’ébullition continue du magma. Y accéder de nuit vous permettra de profiter de toute la lumière dansante qu’il dégage. La météo pourra plus ou moins obstruer la vue, mais le temps pouvant changer rapidement, un peu de patience et vous pourrez observer ce phénomène impressionnant. Le volcan est accessible depuis la capitale Managua. Il se situe entre le lac Nicaragua et le lac de Managua.


Île d’Ometepe et les volcans Concepcion et Maderas
Le plus grand lac du pays est le lac Nicaragua ou lac Cocibolca. Ce lac couvre plus de 8000 km². Ce lac, bien que proche de l’océan Pacifique est relié à la mer des Caraïbes par la rivière San Juan. Ce lien entre les deux espaces naturels permet aux requins-bouledogue, qui savent s’adapter aux eaux douces, de remonter le fleuve San Juan pour nager dans les eaux du lac ! Le lac accueille également l’île d’Ometepe et ses deux volcans emblématiques, le plus grand est le volcan Concepcion et le plus petit Maderas. Cette île est réputée pour avoir abrité des pacifistes durant toutes les périodes de tension qu’a pu connaitre le pays. Il émane aujourd’hui encore de cette île une atmosphère unique, accueillante et paisible dont chaque visiteur peut profiter.


Réserve biologique de Cayos Miskitos
Depuis 1991 cet archipel de 76 îles est une réserve biologique qui se répartit sur 27 km². Y est préservé le milieu sous-marin qui comprend des récifs coralliens accueillants poissons, tortues et autres animaux de passage. On dit que les fantômes des pirates ayant jadis habités ces côtes rôdent toujours la nuit et de fait personne n'y dort !


false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter