Tous nos voyages pour la Chine

Circuit Pékin, Shanghaï & Sites majeurs


L’Empire du Milieu vous attend pour un voyage plein de contrastes et de surprises
Des rues encombrées de deux roues, des triporteurs chargés généreusement, des camionnettes pleines de cartons, sonnettes et klaxons en guise de fond sonore et des boutiques étalant leurs produits à la vente sur les trottoirs. Tel pourra être le cadre de votre arrivée dans une ville chinoise. Mais il ne faudra pas prendre cet instantané pour la seule image à retenir de la Chine. 
En effet, en débarquant en Chine, vous poserez le pied sur une terre de contraste et de diversité insoupçonnés. L’immensité du territoire chinois permet en effet d’accéder à des espaces et des milieux totalement opposés. Des villes grouillantes de monde et saturées de pollution aux espaces les plus désertiques bénéficiant d’un air pur en passant par des jardins paisibles, ressourçants et propices à la méditation, vous traverserez une palette éclectique et diverse de paysages, atmosphères et ambiances. A n’en pas douter, la Chine est un voyage dépaysant qui vous permettra de poser un regard nouveau sur le monde et la puissance chinoise.

Pays de la démesure et de l’émerveillement, la Chine vous tend les bras !
Avec plus de 4000 ans d’histoire et près de 10 millions de km², la Chine est une terre qu’il est impossible de connaitre en un seul voyage ! Vous pourrez donc avoir un petit aperçu de certains sites majeurs avec les voyages que nous vous proposons. Pour découvrir d’autres sites ou villes n’hésitez pas à nous demander des voyages sur-mesure. Vous aurez alors le plaisir de visiter les lieux qui vous ont toujours donné envie de visiter cet empire incroyable. 
Forêt de bambou millénaire et gratte-ciel dernier cri, la Chine est capable dans son immensité de faire les plus grands écarts. Ainsi vous pourrez à chaque nouvelle journée de votre circuit être bluffé par les splendeurs de l’Empire du Milieu.
Voyage en Chine, entre Pékin et Shanghaï enchainement de sites majeurs

Voyage en Chine, entre Pékin et Shanghaï enchainement de sites majeurs

Les villes à visiter en Chine :

Beijing - Pékin
La capitale de la Chine est monumentale. Sa taille, sa superficie, sa population, son expansion semblent être sans limite. 17 millions d’habitants vivent et travaillent dans cette mégalopole qui ne s’arrête jamais. De la place Tian’anmen à la cité interdite en passant par les temples Zhenjue et Yonghe vous pourrez découvrir un univers empli d’histoire et de symboles. N’oubliez pas de vous perdre dans les petites rues des Hutong, quartier historique aux petites ruelles et portes laissant planer l’ambiance d’une autre époque sur votre promenade.

Xi’an
Au coeur du pays, la ville de Xi’an est une étape culturelle et historique incontournable. La plupart des bâtiments datent de la dynastie Tang (500-600 apr. J.-C.) vous pourrez trouver la grande et la petite pagode de l’oie sauvage, la forêt des stèles ainsi qu’une grande mosquée. A proximité de Xi’an vous pourrez trouver le mausolée de l’empereur Qin et son armée de soldats en terre cuite.

Shanghaï
La frénésie permanente qui étreint cette ville est simplement hallucinante. Avec ses 24 millions d’habitants, elle est la plus peuplée de Chine devant Pékin. Lumières, hauts buildings (120 nouveaux chaque année !), ponts, autoroutes et voies d’accès s’entremêlant ne laissent que peu de place au calme et à la tranquillité traditionnelle du peuple chinois. Quelques vestiges d’une autre époque sont toutefois encore présents, à dénicher dans une mer de bâtiments et d’artères modernes. On peut ainsi trouver le temple de la pais et de la tranquillité ou bien le temple de Confucius. Les temples et jardins sont des havres de paix bienfaisants pour faire une coupure idéale avec l’agitation permanente de la ville. Situé en bord de mer, Shanghaï est le plus grand port maritime en tonnage. Péniches et barges à fonds plats pénètrent dans le pays en remontant l’embouchure du Yangzi Jiang.

Suzhou
Rues pavées, lanternes rouges suspendues dans les rues, magnolias en fleurs, canaux et barques composent le décor incroyable de Suzhou depuis plus de 3000 ans. Parmi les traditions qui ont été conservées depuis la nuit des temps le travail de la soie, mais également celui de la broderie font partie de l’artisanat local. Une promenade en barque vous permettra de trouver de nouveaux points de vue de la ville. 

A voir et à faire en voyage en Chine

La grande muraille de Chine : le mur sans fin
Réelle prouesse technique qui dépasse l’entendement en termes de temps de construction, de main-d’œuvre et de matériaux, la grande muraille de Chine fascine depuis des millénaires. Depuis plus de deux mille ans, elle est toujours debout et a réussi à remplir son rôle de barrière et de protection contre les envahisseurs venus du nord. Pierre, torchis et brique s’enchainent pour répondre au mieux aux besoin du milieu dans lequel elle s’inscrit. Ce ne sont pas moins de 5000 km qui sont couverts par le mur. Pour vous donner une idée de sa grandeur, la première sentinelle à l’est voyait le lever du jour 1h20 avant la dernière postée le plus à l’ouest !
Cet ouvrage à lui seul pourrait être le thème d’un voyage de plusieurs mois en Chine ! Histoire, construction, environnement, cultures, ethnies, on traverse avec la grande muraille des étendues immenses fascinantes.

Armée enterrée des soldats en terre cuite
Découvert par hasard par un paysan qui voulait construire un puits, l’armée en terre cuite de l’empereur Qin date du 2e siècle av. J.-C.. Cette armée est constituée de 8000 soldats d’une taille moyenne de 1.70 à 1.97 mètre. Afin que personne ne trouve l’emplacement de son tombeau et afin qu’il ne soit pas pillé, l’empereur a fait tuer chaque artisan qui a construit une statue ! Une procédure quelque peu radicale ! 

Cheminer dans les rizières
De la nécessite de nourrir un peuple en exploitant le mieux possible les terres est née la culture en terrasses et notamment la réalisation de rizières. Ces champs immergés atypiques ne sont exploitables qu’à la main ou bien avec des bêtes comme les buffles par exemple. Des flancs de colline entiers offrent des petites strates semblables à des lignes d’altitudes d’une carte topographique, épousant les contours d’un relief travaillé depuis des millénaires. De teintes marron à vert tendre pour finir dans des nuances dorées fluctuant avec le vent, les rizières offrent des paysages changeants au gré des saisons.

Flâner dans les jardins
Les jardins dans les villes chinoises sont de vrais havres de paix. Ils permettent une pause bienfaisante et reposante dans le tumulte de la ville. Représentant une nature idéale où tout est équilibré et en harmonie est le but d’un jardin chinois. La contemplation de la perfection d’un jardin permet de l’apaisement de l’âme. Temples, ponts, arbres taillés, étendues d’eau composent les jardins chinois dans lesquels vous pourrez vous immerger pour contempler la perfection dans la culture chinoise.

Temple du ciel
Le temple du ciel est un temple dédié à l’autorité céleste de laquelle descendait l’empereur, le fils du ciel. Il existe 4 autres temples dans la ville de Pékin, le temple de la terre, du soleil et de la lune. Construit en même temps que la cité interdite, le temple du ciel est composé d’une salle des prières pour la bonne moisson, de la demeure du seigneur du ciel, de la salle d’abstinence, mais aussi de l’autel du ciel.

La route du thé au Yunnan
Architecture, traditions et cultures se répandent sur ces plus de 2700 km de long. Le thé est plus qu’un boisson, cette préparation est un symbole, un art de vivre, une tradition. Les plus vieux théiers ont plus de 1000 ans et ont vu des générations entières les entretenir et exploiter plus ou moins intensément. Si la plupart des théiers sont bas et réguliers, les théiers Pu-erh sont quant à eux des petits arbres dans lesquels on grimpe pour cueillir les nouvelles pousses.

La Chine : la comprendre pour mieux l’apprécier

Un voyage dans une culture aussi radicalement opposée à la nôtre c’est l’assurance d’un dépaysement total qui vous aura permis de regarder le monde sous un autre angle.

Peuples, Ethnies et Langues :
Les ethnies et les peuples qui composent le visage de la Chine sont multiples et variés. Terre conquise, reprise, convoitée et perdue, le territoire chinois a au fil des siècles accueilli des ethnies et des peuples de tous horizons qui composent aujourd’hui un camaïeu d’origine. Ce ne sont pas moins de 56 ethnies qui sont recensées. Parmi elles ce sont les Hans qui dominent en pourcentage tous les autres. Ils représentent en effet 92% de la population chinoise ! Mais de nombreuses sous-catégories peuvent être définies dans le groupe ethnique des Hans.
Côté langue c’est le mandarin qui fédère la plupart des chinois, cette langue complexe requiert l’apprentissage de 4 tons, mais également de 56 000 caractères !
Les Chinois sont environ 1 milliard et demi à l’heure actuelle (2019).

Religions :
Si l’athéisme est prôné par le gouvernement chinois en vertu des préceptes communistes, il n’en demeure pas mois qu’il existe différentes pratiques religieuses qui ont cours à travers tout le pays.
Taoïsme, bouddhisme et confucianisme sont les trois principaux courants religieux qui ont imprégné l’histoire de la Chine
Parmi les autres religions qui sont pratiquées dans le pays on peut relever le christianisme, l’islam et la religion populaire. La religion populaire est un syncrétisme qui mêle croyances traditionnelles en plusieurs dieux et préceptes du taoïsme.
Le bouddhisme tibétain a été le sujet de très fortes répressions et est encore aujourd’hui très sujet à des contrôles de l’Etat très poussés. Des pratiques chamaniques sont encore aujourd’hui pratiquées par quelques ethnies à travers le pays.

Cuisine chinoise :
La cuisine chinoise est aussi vaste que l’est le pays ! En effet, en fonction des ressources disponibles chaque région a élaboré des traditions et des recettes culinaires qui lui sont propres. La plus belle illustration de ces différences se situe dans les nouilles ou les pâtes. En effet, les régions du sud qui cultivent du riz ont élaboré des pâtes à base de farine de riz, et à base de blé au nord. 
Le rapport à la nourriture est un rapport qui institue le fait que l’alimentation est un des piliers fondamentaux de la bonne santé. L’ensemble des aliments se répartissent sur une échelle comprise entre le yin et le yang. Le yin étant ce qui est légumes, fruits, légumineuses et racines et le yang tout ce qui est viande, épices, friture… Les chinois ont également 5 saveurs dans leur palette gustative, aux quatre que nous connaissons à savoir le sucré, le salé, l’acide et l’amer, ils rajoutent le piquant. 
La gastronomie chinoise est la recherche perpétuelle d’un équilibre entre les saveurs.
Soupes aux légumes non mixés, bouillons de viande, raviolis et pâtes sont la base des repas dans de nombreuses régions. Parmi les spécialités culinaires de Pékin on note le canard laqué et parmi celles ce Shanghaï les bouchées vapeur. Si l’on va dans le Sichuan, ce sera la marmite de poisson épicée qui sera à l’honneur.
Pour les papilles les plus aventurières, elles pourront s’essayer au pénis de mouton, aux yeux de thon, au balut, embryon de canard ou bien pour les plus téméraires les œufs de 100 ans !
Côté gastronomie chinoise on dit facilement que les Chinois mangent tout ce qui a 4 pattes (sauf les tables) et tout ce qui a des ailes (sauf les avions) … vous pouvez ainsi laisser libre cours à votre imagination !
On peut noter qu’en matière de plats chinois il en existe quelques un pour lesquels il serait éthique de passer son tour. Ainsi la soupe de nid d’hirondelle (qui est en fait un martinet), les ailerons de requins ou la soupe de tortue peuvent être boycottées afin que les espèces puissent être préservées et leurs populations augmenter.

Climat :
L'immensité du pays donne lieu à une grande diversité de conditions climatiques.
Dans le Nord, l'hiver dure de décembre à mars et il est incroyablement froid. À Beijing, où le temps est alors généralement sec et ensoleillé, le thermomètre peut descendre jusqu'à -20°C. Au nord de la Grande Muraille, tout comme en Mongolie-Intérieure, les températures peuvent atteindre -40°C. L'été, à Beijing, le mercure dépasse couramment les 35°C et les averses sont fréquentes.
Le printemps et l'automne sont agréables, avec des températures oscillant entre 20 et 25°C en journée et des nuits fraîches.
Attention : l'hiver peut se prolonger dans la capitale. Dans le Centre, et notamment à Shanghai, les étés sont longs, chauds et humides. Wuhan, Chongqing et Nanjing sont surnommées "les Trois Fournaises". Dans cette région, les hivers, courts et froids, sont marqués par des températures négatives.

Décalage horaire :
S’il faut un peu plus de 10 heures de vol direct pour rallier Paris à Pékin, une fois sur place vous devrez composer avec un décalage horaire de + 6h en été, + 7h en hiver.

Change et moyen de paiement :
La monnaie est le yuan. Pour 1 € vous obtiendrez environ 7,62 yuans en février 2019. Prévoyez des euros que vous changerez sur place (en petites coupures de préférence).
Les cartes bancaires que vous pourrez utiliser sur place sont les MasterCard, Visa, Cirrus, et American Express. Allez dans les distributeurs automatiques pour gagner du temps. Si vous allez au guichet, il vous faudra présenter votre passeport, signer un reçu et payer une commission de 3% !

Couverture GSM :
Dans la plupart des grandes villes, les téléphones portables fonctionnent normalement avec une bonne couverture réseau.
Les appels de la Chine vers la France sont très onéreux. Mieux vaut acheter une carte téléphonique.

Internet :
Vous trouverez des cybercafés convenablement équipés avec des connexions haut débit dans la plupart des grandes villes et aussi dans les centres d'affaires des grands hôtels.

Électricité :
Le courant est en 220 volts. Il est conseillé de se munir d'un adaptateur international comportant des fiches plates dites américaines et d'un adaptateur de type « Grande-Bretagne », avec trois orifices, dont un pour la terre.

Savoir vivre :
Les Chinois sont des personnes très attachées à l’honneur, au respect et particulièrement à cheval sur la ponctualité. Courtoisie et politesse peuvent être poussées à l’excès sans que cela ne soit étrange.

Tenues vestimentaires :
Adopter les bonnes attitudes pour ne froisser personne et ne pas créer de malaise avec les populations locales que vous rencontrerez est indispensable afin que vous puissiez faire un bon voyage. C’est pour cette raison qu’il est indispensable que vous puissiez avoir les informations qui suivent. Le contrôle et la maitrise de soi sont des éléments importants dans la culture chinoise. De grandes manifestations de joie ou d’affection ne sont pas très bien vues, de même pour a colère. 
Parmi les sujets à ne pas aborder, parce que tabou, il y a la sexualité qui est un sujet dont on ne parle pas. Peuple fier et pour qui l’honneur est primordial il n’est pas du tout souhaitable de se moquer même en plaisantant de quelqu’un. Naturellement accueillants vous pourrez facilement échanger avec eux sur les us et coutumes que nous avons. 
Côté tenue vestimentaire, on arbore des tenues complètes on évite les décolletés trop plongeants ou les chemises ouvertes, on oublie le torse nu sous peine d’être très mal perçu ! 

Les Hommes :
Prendre des photos est incontournable en vacances, surtout lorsque c’est à l’autre bout du monde. Très portés sur la politesse et curieux d’échanger avec vous, il est très vivement conseillé de demander leur accord aux personnes que vous souhaitez prendre en photo. Cette notion de respect et de politesse est valable sur l’ensemble des destinations de voyage. 
Pour cela mettez-vous simplement à leur place et demandez-vous comment vous aimeriez que quelqu’un que vous ne connaissez pas vous demande cette autorisation ? Echanger en amont vous permettra d’établir un lien et de faciliter la demande. 

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES


Passeport :
Passeport en cours de validité d'au moins 6 mois après la date de retour.
Le passeport doit impérativement comporter au moins 2 pages vierges consécutives. Passeport individuel en cours de validité pour tous, y compris les enfants. L'exigence du passeport pour certaines destinations est valable pour les adultes comme pour les mineurs. De manière générale, les informations transmises ne s'appliquent que pour les ressortissants français. Nous vous invitons à les contrôler sur le site du MAE, dans la rubrique conseils aux voyageurs.

Visa :
Un visa est obligatoire pour pénétrer sur le sol chinois : vous devez vous adresser au service consulaire de l'Ambassade de Chine à Paris, au consulat général de Chine à Marseille ou à Strasbourg.
Pour obtenir votre visa, voici les coordonnées du Centre de demandes de visa Chinois à Paris mandaté par l'Ambassade de Chine : 117 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris
Téléphone: 01 79 97 03 39 Mail : pariscentre@visaforchina.org Site : http://www.visaforchina.org/PAR_FR/
Horaires d'ouverture : Du lundi au vendredi: dépôt des dossiers de demande de visas de 9h00 à 15h30 paiement et retrait des passeports et visas de 9h30 à 16h00 (sauf jours fériés français et chinois).Fermé le samedi et le dimanche.

Documents à fournir :
• un formulaire officiel de demande de visa, disponible sur le site http://www.amb-chine.fr, correctement rempli et signé en collant une photo d'identité couleur
• la photocopie des billets d'avion aller-retour
• la photocopie de votre confirmation d'inscription
• une lettre d'invitation que nous vous remettrons à la confirmation du séjour
• votre passeport valide + 6 mois ayant 2 pages blanches au moins
• un certificat de travail ou le dernier bulletin de salaire
• un RIB
• l'attestation d'assurance internationale
Prix : 35 € . Délai obtention du visa chinois : 5 à 7 jours ouvrables.
En cas de forte affluence, le délai sera prolongé sans aucun préavis.
Obtention : La demande de visa par la poste ne sera pas acceptée, mais elle peut être présentée par une tierce personne ou par les agences spécialisées, type Visa Express.

Attention: Pour le séjour Du désert de Gobi à la muraille de Chine, vous devez faire un visa double entrée.
Dans ce cas le visa est de 50 €.

FORMALITÉS DE SANTÉ


Vaccins :
Pas de vaccination obligatoire mais s'assurer d'être à jour pour Diphtérie, Tétanos et Polio (DTP rappel tous les 10 ans).
Consulter votre médecin traitant. Traitement antipaludéen recommandé en été.

Autres points de santé :
Se munir d'un désinfectant pour l'eau, type Micropur, d'un antiseptique intestinal et de glucose pour l'effort (type Coramine Glucose).
false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter