Tous nos voyages pour la Bolivie

Andes, Salar d’Uyuni & Titicaca


Voyage en Bolivie
Prenez un peu de hauteur pour des vacances hautes en couleur !

La Bolivie et ses hautes altitudes vous attendent pour des découvertes incroyables
Voyager en Bolivie n’est pas un voyage anodin. En effet, choisir ce pays enclavé d’Amérique du Sud, situé à haute altitude, côtoyant les sommets des Andes et les forêts de l’Amazonie c’est s’offrir une diversité de paysages absolument remarquable ! Sachez avant de partir que vous n’aurez pas assez d’un seul voyage en Bolivie pour découvrir tous les joyaux dont le pays se pare ! Le territoire bolivien se découpe en 4 parties naturelles que l’on peut regrouper ainsi : la cordillère des Andes, l’Altiplano, l’Amazonie et le Gran Chaco. Ces espaces naturels variés s’étendent sur un peu plus d’un million de kilomètres carrés. 
En Bolivie, vous partirez à la rencontre de paysages qui vous laisseront bouche bée. Qu’il s’agisse du lac Titicaca ou bien encore du Salar d’Uyuni, vous serez immergé dans des paysages grandioses ou nature et démesure n’ont jamais aussi bien rimé. Vous constaterez avec surprise que les étendues qui peuvent sembler désertes en Bolivie, regorgent en fait de vie et offre un cadre incroyable à une faune et une flore exceptionnelles. Flamants, vigognes, nandou, lamas, viscaches sont autant d’animaux que vous pourrez rencontrer durant votre séjour et tout au long de votre circuit. 
En une même vue, vous pourrez observer un lac, des volcans enneigés, un plateau sur lequel se développe une steppe rase où paissent des vigognes et à peine plus loin des geysers enveloppent la nature d’un voile mouvant et hypnotisant. Vous irez ainsi de découverte en découverte sur des terres tour à tour hostiles et pleines de vie. Pensez à armer votre appareil photo d’une carte mémoire de grande capacité, afin de tenter la saisie de ces instants magiques qui, au gré d’un rayon de soleil illumine des neiges éternelles ou éclaire un vol de flamants roses. 
Pour vivre une aventure grandeur nature, prenez la direction de la Bolivie
L’union fait la force. Telle est la devise de la Bolivie et cela lui va plutôt bien ! En effet, ce ne sont pas moins de 37 langues officielles qui sont reconnues dans la constitution ! En résulte un brassage de culture important qui compose une identité à multiples facettes. 
Vous vous rendrez vite compte de ce brassage ethnique et pourrez vous mêler à la vie bolivienne sans peine. Accueillante et souriante, vous vous sentirez rapidement à l’aise dans la population et votre voyage sera plein de contrastes saisissants. Vous pourrez en effet passer de La Paz ou de Santa Cruz à des étendues désertes où le seul regard que vous croiserez sur des kilomètres à la ronde sera celui d’un guanaco ! De la densité de la forêt amazonienne aux landes nues de l’Altiplano, vous serez confronté à un éventail de milieu incroyable. 
Si vous recherchez une destination qui offre une diversité absolument épatante, la Bolivie est le lieu de vacances qu’il vous faut ! Vous pourrez combiner ce pays avec un pays voisin afin d’avoir une vue encore plus grande de la richesse du continent sud-américain. 

Que voir pendant votre voyage en Bolivie

Les villes à visiter en Bolivie 
La Paz
L’arrivée en Bolivie se fait souvent via La Paz et nécessite quelques jours d’acclimatation. Plus haute capitale administrative du monde, la Paz est située à 3640 mètres d’altitude. Vous devrez laisser le temps à votre corps afin qu’il s’habitue à la pression ainsi qu’à l’oxygène présent à cette hauteur. 
En vous promenant dans la Paz, vous pourrez constater que les bâtiments des colons espagnols imposent encore aujourd’hui leurs façades aux visiteurs. En flânant sur la calle Jaén vous pourrez vous rendre dans de nombreux musées consacrés à l’art, à l’histoire ou bien encore aux instruments de musique. Les façades des maisons colorées vous conduiront dans des méandres de petites rues où s’offrent çà et là des vues plongeantes sur les maisons qui tapissent les pentes de la Paz.

Tiwanaku
Cette cité archéologique imposante présente des blocs de pierre dont la taille reste encore aujourd’hui énigmatique. La présence de structures s’apparentant à des quais pourrait laisser penser que la cité jouxtait le lac Titicaca. C’est pour cette raison qu’il est souvent émis en hypothèse que la cité a été construite entre -15000 et -10000 ans av. J.-C.. L’une des sculptures majeures de ce site est la porte du soleil ce qui insuffla le nom de cité du soleil à l’ensemble de ce site. 

Potosí
Potosí doit sa renommée depuis plus de 5 siècles à l’extraction de l’argent qui est faite sur ses terres. Si les mines officielles ont été déclarées fermées par les autorités, de nombreux particuliers tentent toujours, souvent en vain et au détriment de leur sécurité de continuer à creuser dans l’espoir de tomber sur un nouveau filon. Vous pourrez encore aujourd’hui en découvrir les vestiges en visitant la maison de la monnaie qui fût un lieu incontournable où l’on frappait la monnaie : les réaux. 

Sucre
Sucre est également une capitale du pays. En effet, la Bolivie fait partie de ces pays qui ont réparti les différents pouvoirs dans plusieurs villes, souvent afin drainer des populations et de désenclaver des régions. Sucre est dans ce cas-là, c’est la capitale constitutionnelle du pays, perchée à 2780 mètres d’altitude, elle accueille le pouvoir judiciaire du pays. L’exécutif et le législatif appartenant à La Paz. 
A 2780 mètres d’altitude en moyenne, vous pourrez découvrir dans ces rues des maisons blanches aux soubassements de pierre. De nombreux édifices architecturaux espagnols sont encore présents sur l’ensemble de la ville, le climat assez doux vous accueille toute l’année malgré une saison des pluies d’octobre à mars et une saison sèche le reste de l’année. Les températures peuvent baisser durant la saison des pluies.

A voir et à faire en Bolivie

Le lac Titicaca
Le lac Titicaca est un lac naturel qui forme la frontière entre la Bolivie et le Pérou, son altitude haute de 3812 mètres en fait le lac navigable le plus haut du monde. Berceau de la culture aymara, vous y découvrirez des espaces naturels grandioses, l’horizon fait s’entremêler reflets des nuages sur le lac et hauts sommets enneigés. Un panorama à ne rater sous aucun prétexte. 

Salar d’Uyuni
Sortez vos lunettes de soleil et votre écran total, ils seront nécessaires pour que vous puissiez profiter pleinement du plus grand désert de sel au monde. En effet, cette surface située au sud-ouest de la Bolivie est constituée d’une surface plate uniformément recouverte de sel. La profondeur de la croute de sel peut quant à elle varier. La couleur blanche immaculée sera le sujet de nombreuses photos que vous pourrez y faire. 

Le cimetière de train
En étant au Salar d’Uyuni, vous pourrez à à peine 3 km de la gare découvrir un endroit hors du temps, où ont été déposés à l’abandon des locomotives et des wagons qui offrent une vue surréaliste. Un petit détour improbable, mais sujet de beaux clichés vous y attend. 

Las Payachatas
Ces deux volcans emblématiques sont souvent montrés comme symbole du pays ou image représentative de la Bolivie. Avec leurs sommets enneigés, ils sont des frontières naturelles avec le Chili voisin. Parinacota et Pomerape de leurs noms accueillent des neiges éternelles qui sont recouvertes dès la saison des pluies par de nouvelles couches. Un paysage sublime en toutes saisons. 

Voir voler un condor
Dans la région de Tarija, dans le sud du pays, vous pourrez observer sans peine des condors. Ces oiseaux emblématiques des Andes offrent un spectacle grandiose en vol. Leur immense taille leur permet de planer et prendre des ascendants sans difficulté. La vallée des condors rassemble de nombreux individus et il n’est pas rare d’en voir voler au petit matin, profitant de l’air qui se réchauffe ou bien le soir pour emmagasiner les dernières chaleurs du jour. 
Se rendre dans des espaces naturels propices à la vie des condors est une étape incontournable durant votre circuit. 

Découvrir la Bolivie

Chaussure de randonnée et sac à dos : prêts pour arpenter les Andes ?
Les sentiers de Bolivie s’offrent à vous pour une découverte éblouissante de l’Amérique du Sud. Vous pourrez découvrir ces sites majeurs en choisissant un voyage combiné avec le Pérou par exemple. Ainsi vous aurez la possibilité de profiter un maximum de ce lointain continent. Une aubaine pour que vous puissiez emplir votre tête de paysages fantastiques !
Les hautes altitudes des différentes étapes d’un voyage en Bolivie vous obligent à des temps d’acclimatation. Parmi les précautions d’usage, on conseille souvent aux nouveaux arrivants dans ces hautes altitudes de prendre au moins 48 heures pour que le corps puisse s’adapter correctement. Il est important, pour cela, de se reposer et de beaucoup s’hydrater. 
Se couvrir contre les rayons ardents du soleil est indispensable. Ainsi lunettes de soleil et crème solaire ne doivent pas quitter votre sac à dos, notamment aux abords de l’immensité du Salar d’Uyuni où le soleil se reflète de façon intense. 

Peuples, Ethnies et Langue :
La population bolivienne est multiethnique avec des Amérindiens, des Métis, des Européens, des Asiatiques et des Africains. La langue principale est l'espagnol, bien que les langues aymara et quechua soient également fréquentes. La constitution bolivienne de 2009 reconnaît pas moins de 37 langues officielles ! Ces dernières sont les suivantes : aymara, araona, baure, bésiro, canichana, cavineña, cayubaba, chácobo, chimán, ese 'ejja, espagnol, guarani, guarasu'we, maropa, mojeño-trinitario, mojeño- ignaciano, moré, mosetén, movima, pacahuara, puquina, quechua, sirionó, tacana, tapiete, toromona, uru-chipaya, wichi, yaminahua, yuki, yuracaré et zamuco guarayu, itonama, kallawaya, leco, machineri, . Bien que toutes parlées dans des proportions différentes, leur inscription en tant que langues officielles marque la volonté du gouvernement bolivarien d’intégrer toutes les identités à la nation. Ce geste fut salué par toutes les communautés présentes dans le pays. 

Gastronomie :
La gastronomie a une place importante en Bolivie, la cuisine est très riche et variée. Les Boliviens sont de grands producteurs de quinoa.
Le pays dispose aussi d'une capitale gastronomique, Cochabamba, réputée pour son plat typique le pique macho, à base de boeuf, de pommes de terre sautées, d'oignons, d'épices. On y trouve des plats basés principalement sur le maïs et la viande tels que, le plato placeño, la sajta de pollo, le chicharon ou encore le picante mixto. Le met le plus typique est la salteña, souvent consommée dans la matinée.
La sopa de mani, soupe de viande et de cacahuètes, peut-être quant à elle la seule nourriture de la journée ; elle est traditionnellement dégustée le dimanche en famille. Certaines spécialités appartiennent à des régions boliviennes telles que le chorizo à Sucre, la saice à Tarija, composé de viande hachée épicée et de riz, et la truite Titicaca à Trucha.
Concernant les desserts, on y trouve beaucoup de chocolats notamment le ceibo qui est un chocolat noir d'excellence. Aux abords de la forêt amazonienne, vous trouverez de nombreux fruits frais. 
Les boissons sont aussi importantes et sont principalement à base de plantes.
La tisane de coca en est l'une des principales ainsi que la chicha qui est une boisson alcoolisée à base de maïs ayant des effets sur les fonctions motrices. Les Boliviens apprécient particulièrement les vins chiliens, les bières et le café qui reste très consommé et produit de façon artisanale.

Climat :
L'été en France correspond à l'hiver sur l'Altiplano, avec un climat sec et des amplitudes thermiques importantes entre le milieu de journée et la nuit. Le vent accentue la sensation de froid s'il se lève. Dans le bassin amazonien, le climat y est subtropical, chaud et humide. Les conditions météo changent sensiblement en fonction de l'altitude. 

Budget et change :
La monnaie nationale en Bolivie est le Boliviano (Bolo) 1 € = 7.86 (BOB) 1 BOB : 0,13 € en décembre 2018. Aucun problème pour changer des euros, soit dans les banques, soit dans les casas de cambio (bureaux de change), qu'on trouve un peu partout. 
Ne comptez pas trop sur les cartes bancaires pour payer vos dépenses courantes, vous ne pourrez les utiliser que dans certains hôtels, restaurants ou boutiques chic des grandes villes. En revanche, vous trouverez dans la plupart des villes des distributeurs automatiques de billets (cajeros automáticos) acceptant les cartes Visa, Master Card et Cirrus.

Le décalage horaire :
- 6h en été, - 5h en hiver. Lorsqu'il est 12h en France, il est 7h en Bolivie en hiver et 6h en été. 

L'électricité :
La Bolivie utilise le 220 V/230, 60 Hz/ 50Hz. Prise type A et B, les prises femelles à 2 douilles acceptent généralement les fiches plates des prises mâles d'Amérique du Nord. 

Couverture GSM :
Il existe un bon réseau de téléphonie mobile dans les grandes villes seulement, vous pourrez téléphoner avec votre portable si vous avez la couverture internationale sauf en trek et dans le sud Lipez. 

Internet :
Il existe de nombreux cybercafés même dans les coins les plus reculés. Vous pourrez donc sana peine prendre des nouvelles et en donner durant votre voyage. 
Us et coutumes : 
Au quotidien, vous remarquerez que les Boliviens sont de fervents chrétiens. Ils sont aussi très reconnaissants envers la Pacha Mama, et vous assisterez probablement à des offrandes à la Terre Mère. Ces rituels sont assez fréquents dans toute la Bolivie. Par exemple, avant de faire un trajet, une bouteille d’alcool est lancée sur le bus en question en guise d'offrande à la Pachamama afin d’assurer un voyage sans encombre ni mauvaises surprises. 
La fête de Todos Santos est un des moments forts du calendrier bolivien. Célébrée les 1er et 2 décembre, elle convie les familles entières dans les cimetières afin d’y célébrer et d’honorer leurs morts. Pour ces deux journées sont dressés des autels où viennent se recueillir les familles, des pains sont confectionnés en forme de personnage, animal ou échelles. Les échelles symbolisant l’ascension de l’âme du défunt au ciel. Mêlant tradition aymara et fête chrétienne, la fête de tous les saints est un moment de grande effervescence en Bolivie. 
Carnaval d'Oruro : Le plus grand carnaval du pays rassemble plus de 15 000 musiciens en février. Il célèbre l'alliance éternelle entre l'homme, son environnement naturel et les divinités. Divinités chrétiennes (proximité du carême), mais surtout païennes : la terre mère "Pacha Mama". Toute la Bolivie se réunit pour assister ou participer aux festivités : danses, musique folklorique, décoration des rues et des maisons, libations, cavalcades, mascarades, costumes... 

Photographier (ou filmer), oui, mais ...
Avec leur consentement lorsqu'il s'agit de personnes. Lorsque vous photographiez les gens, faites-le avec parcimonie et respect ; essayez de vous mettre à leur place : de quelle manière accepteriez-vous que l'on vous photographie, comment n'aimeriez-vous pas qu'on le fasse ? 
Vous pouvez par contre photographier les paysages sans limites ! 

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

Passeport:
Passeport valable au moins 6 mois après la date d'entrée sur le territoire bolivien pour les ressortissants français.
Les mineurs doivent voyager avec leur propre passeport. Pour tout renseignement concernant la sortie du territoire des personnes mineures, nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie.
Nous vous conseillons, lorsque vous voyagez, d’avoir en permanence sur vous les photocopies de vos papiers d’identité (en cas de perte ou de vol des originaux).
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Visa:
Pas de visa pour les ressortissants français séjournant moins de 90 jours sur place.
La douane délivre une autorisation de 30 jours qui peut être renouvelée 2 fois (par tranche de 30 jours) pour un séjour inférieur à 90 jours.
Bien s'assurer que le tampon de la date d'entrée en Bolivie a été apposé dans le passeport, au risque de se voir considéré en situation irrégulière.
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès des consulats ou des ambassades concernés.

Informations complémentaires:
Tout voyageur français se rendant aux États-Unis ou dont la compagnie aérienne transite par les États-Unis pour un voyage touristique, devra être en possession d'un ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Bien imprimer son ESTA sur lequel doit figurer la mention
« autorisation accordée » et le présenter lors de l'enregistrement de son vol. Déclaration payante à faire au plus tard 72h avant le départ sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/. Valable pour une ou plusieurs entrées, pendant 2 ans. Coût 14 USD / personne.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Tout voyageur ayant séjourné en Iran, en Irak, en Lybie, en Syrie, au Soudan, en Somalie ou au Yémen doit désormais depuis le 1er mars 2011 faire une demande de visa directement auprès du consulat américain. Cette mesure s'applique à toutes les personnes y compris celles dont le pays relève du Programme d'exemption de visa. Sont également concernés les binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

Au passage de la douane, vous serez amenés à déclarer à l’entrée comme à la sortie du pays, la somme d'argent que vous avez emporté avec vous. En cas de fausse déclaration, le delta entre la somme déclarée et ladite somme sera taxé à hauteur de 30%.

Ambassade de Bolivie
12, avenue du Président Kennedy
75016 Paris
Tel : 01.42.24.93.44
Courriel : embolivia.paris@wanadoo.fr

Consulat Honoraire de Bolivie  Le Négresko 2 14 rue Négresko 13008 Marseille  Tel : +33 4 91 22 67 70  Courriel : colivian-marsella@orange.fr
                                                        12 place de la Bourse 33076 Bordeaux  Tel : 05.56.79.50.00

FORMALITÉS DE SANTÉ

Vaccins obligatoires:
La vaccination contre la fièvre jaune est fortement recommandée (se renseigner dans un centre agréé).

Vaccins conseillés :
Il est préférable d'être à jour de vos vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la polio ainsi que Rubéole, Oreillons Rougeole (ROR) pour les enfants.
La vaccination antituberculeuse reste souhaitable.
Selon les conditions de votre séjour : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.
Le vaccin contre la rage pourra vous être proposé.

Risques sanitaires:
Il est recommandé de se protéger contre les piqures de moustiques afin de se prémunir contre les maladies dont ils sont porteurs.
Nous sollicitons votre vigilance sur l’hygiène, qui doit être une préoccupation permanente, pour éviter la turista, mais aussi pour éviter des infections plus préoccupantes. Nous vous conseillons vivement de laver ou désinfecter vos mains avant de manger.

Se munir d'un désinfectant pour l'eau, type Micropur, d'un antiseptique intestinal, de collyre, de paracétamol, antibiotique, de traitement pour les maux de gorge, etc...et de tous vos médicaments habituels. Prévoyez avant le départ un examen dentaire pour éviter des désagréments sur place.
Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales avant le départ.
Pour accéder directement à la page du ministères des affaires étrangères, rubrique "conseils aux voyageurs" , cliquez ICI
false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter