Tous nos voyages pour le Vietnam

Des ethnies du Nord au delta du Mékong.


Un voyage au Vietnam, vous mène à la découverte d’un pays reconnu pour ses nombreux paysages au caractère exceptionnel, les multiples communautés ethniques qui y vivent, et par son riche patrimoine culturel et historique. Le « Pays du Dragon » a abrité les plus anciennes grandes dynasties impériales, et sous le nom d’Indochine elle a été marquée par des décennies de colonisations ; Le Vietnam affiche aujourd’hui un dynamisme hors du commun mais garde en lui, toutes les cultures et traditions ancestrales qui ont su lui donner sa force. Du Nord au Sud, le Vietnam est une terre de contrastes offrants des découvertes et des rencontres variées;

Randonner dans les montagnes du Tonkin, dans la région de Sapa au cœur d’une nature verdoyante,  des sculpturales rizières en terrasses et des villages traditionnels accrochés à flanc de montagne ; La marche vous mènera à la rencontre des nombreuses ethnies minoritaires et les nuits chez l’habitant seront des moments privilégiés pour une immersion au cœur de traditions profondément ancrées dans le quotidiens de ces communautés.

Naviguer dans la célèbre Baie d’Halong au cœur de piliers rocheux qui émergent des eaux turquoise, est un moment d’exception ; Immergez-vous dans le Delta du Mékong et dans la vie de ses villages rythmés par les eaux du fleuve. Les nombreuses îles et plages paradisiaques du pays seront également des lieux propices à la détente et à l'émerveillement.

Déambuler dans Hanoï, Hué, Hoi Han, Saïgon… des villes ancestrales qui vous livreront leurs secrets au gré de vos balades ;

Enfin que serait le Vietnam sans l’évocation de sa cuisine qui ravive le palais de tant de voyageurs et de ses sourires qui s’affichent spontanément sur le visage des belles rencontres que vous y ferez…

Beautés naturelles, patrimoines exceptionnels, rencontres sensationnelles… Le Vietnam, pays des merveilles !

Découvrir le Vietnam


Peuples, Ethnies et Langue :

Ethnies : 
On compte 54 ethnies au Vietnam, que l’on différencie par leurs origines et leurs langues. Chacune possède sa propre coutume et croyance. 53 sont des ethnies minoritaires et une seule ethnie est majoritaire : les Kinh. Les Kinh représentent plus de 90% des vietnamiens et vivent dans les plaines côtières et les plaines où l’on pratique la culture intensive. Les communautés ethniques « minoritaires » se localisent principalement dans le nord du Vietnam. Les plus représentés sont les Chams, les Khmers, les Hmongs qui vivent dans les montagnes plus particulièrement dans la région de Sapa. Vous pourrez rencontrer différents groupes de Hmongs qui se différencient les uns des autres par les tenues vestimentaires (Hmongs noirs, Hmongs blancs, Hmongs puas…). A Sapa, vous croiserez également les Daos, qui vivent essentiellement de l’agriculture et résident dans des maisons sur pilotis. Ils qui se distinguent des autres ethnies par leur coiffe rouge et leurs tenue sombre. Toujours dans le nord du Vietnam plus principalement dans les vallées au pied des montagnes, vous ferez la connaissance des Tays. Cette communauté s’habille de vêtements très colorés et se coiffe d’un foulard aux motifs écossais de couleurs très vives. De nombreuses autres ethnies de taille beaucoup plus restreinte, sont présentes dans le Nord Vietnam. Pour les rencontrer, il faut emprunter des sentiers difficiles qui vous mèneront dans des villages accrochés à flanc de montagne. Parmi ces communautés, vous croiserez les Lolos, les Phulas, les Latis…

Langue :
 La langue officielle au Vietnam est le vietnamien, issus du khmer, du thaï mais aussi du chinois. Le Viet est la langue la plus représentée au Vietnam parlé par plus de 80% de la population. Ensuite on recense de nombreux dialectes dans le pays, dont le khmer, le thai, le mia yao, le sedang et le chinois. L'emploi de l'anglais est uniquement pratiqué dans les lieux d'accueil touristiques, les administrations dans le cadre du commerce international. La colonisation française explique pourquoi la génération des soixantenaires parle français (notamment dans les zones les plus urbaines).
Pour faciliter votre premier échange avec les locaux, voici quelques mots qui pourront vous être utiles : Xin Chào : Bonjour; Cam on : Merci ; Xin Loi : Excusez moi; Vang : oui; Khong : non; Lam on : S'il-vous-plait.

Religion :
Les croyances religieuses de la population Viêt sont basées sur une combinaison de différentes pratiques :
-La religion bouddhisme qui est représentée par environ 70% de la population, c’est pourquoi vous verrez au Vietnam de nombreux temples et pagodes dans lesquels les fidèles se réunissent, viennent prier et faire des offrandes.
-Le culte des ancêtres (chaque maison possède son petit autel dédié à ses ancêtres ou son « temple familial » quand c’est une riche famille),
-Les croyances populaires (chez les Hmong, les Tay-Thai, les Mon-Khmer…),
-Le confucianisme qui revêt un caractère important dans les bases familiales et sociales des vietnamiens, sa doctrine étant que l’Homme ne peut exister sans sa communauté. Il faut donc, prendre en charge correctement sa famille et toujours honorer ses parents.
-Le taoïsme, basé sur la vie simple et la contemplation ; Vous distinguerez les temples taoïstes par leurs toits sur lesquels campent des dragons et des démons.
Le catholicisme représente 10 % des vietnamiens et a été introduit par les missionnaires européens et vous trouverez des églises dans le pays. L’Islam et l’hindouisme sont également pratiqués.
Toutes ces croyances inspirent et animent la vie spirituelle et le quotidien de ses habitants.

Climat :
Le Vietnam connaît un climat tropical et subtropical chaud et humide, marqué par les moussons. Le pays a 2 saisons : la saison sèche sensible entre novembre et avril, puis la saison humide qui s’étend de mai à octobre.
La meilleure période pour visiter le Vietnam est de novembre à avril. Il faut éviter septembre et octobre, mois durant lesquels sévissent les typhons, notamment dans le centre et le sud du pays. Entre juillet et septembre, il y a la mousson, mais rien ne vous empêche de visiter le Vietnam… Les pluies de mousson sont des plus brèves mais au débit important. Il suffit de s'abriter et de laisser passer le déluge pour reprendre ses activités sous un beau soleil !
Le pays étant très étendu du nord au sud, il y a de grandes variantes climatiques durant les saisons, en fonction de la zone visitée. Les températures y sont à peu près identiques dans tout le pays (22°C à Hanoï et 26°C à Ho Ci Minh), mais entre l’été et l’hiver, les différences thermiques sont davantage remarquables dans le nord, surtout en montagne. Dans le Tonkin, durant cette saison, de décembre à mars, vous pouvez être confronté au brouillard… le centre du Vietnam dans la région de Annam, connait quant à lui des pluies qui s’étendent plus longtemps que dans les autres zones du pays puisqu’elles sévissent parfois jusqu’en décembre. La Cochinchine dans le sud, présente un climat humique toute l’année, un peu moins marqué en hiver.

Que voir pendant votre voyage au Vietnam :
Il existe 3 grandes régions géographiques au Vietnam; En fonction de votre voyage, vous découvrirez:

Dans le nord du Vietnam : le Tonkin
- Hanoi est la capitale du Vietnam ; C’est une ville moderne mais en déambulant dans ces anciens quartiers, vous pourrez découvrir une cité chargée d’histoire et de culture; L’empreinte coloniale y est présente (vieilles batisses) donnant un charme particulier à Hanoi. A voir absolument : les pagodes et les différents temples (la pagode au pilier unique construite en 1049, La pagode de Tran Quoc, le temple de Quan Thanh et le temple de Ngoc Son posé sur le lac Hoan Kiem) ; le temple de la littérature qui fut la première université du Vietnam ; Le musée des femmes et le musée d’ethnologie vous permettront d’en savoir davantage sur les communautés ethniques qui peuplent le Vietnam; Le mausolée Ho Chi Minh ; et bien sûr savourez et/ou concoctez des plats traditionnels (Pho, Bun Cha…), mets aux milles saveurs !
-La baie d’Halong est un des lieux les plus reconnus d’Asie ; Au fil de l’eau lors d’une navigation paisible sur une jonque, vous découvrez plus de 2000 pains de sucre formés de calcaire karstique, émergeant de l’eau et créant un paysage d’une incroyable beauté.  Votre navigation vous fera découvrir des îles aux plages paradisiaques (Tuan Chau, Quan Lan, Titop…) et des grottes maritimes (Sung Sot, Tam Coc, grotte de Dau Go) et des grands tunnels ; « Beauté naturelle », ce site a été classé en 1994, au patrimoine mondial par l’Unesco.
A Halong, vous pourrez profitez de l’ambiance des marchés flottants.
-Tam Coc, la « baie d’Halong terrestre » située dans le centre nord du pays ; Vous embarquerez sur des barques et traverserez des paysages naturels époustouflants dominés par des montagnes karstiques, des grottes naturelles et des champs.
-Plus au nord, la région de Sapa dans la province de Lao Cai, est l’endroit propice au trek et à la randonnée. Dans les massifs montagneux, votre chemin vous mènera au cœur de ces paysages de rizières en terrasses à couper le souffle et d’une nature verdoyante. Vous traverserez et séjournerez dans des villages traditionnels et aurez le privilège d’échanger avec de nombreuses ethnies minoritaires aux tenues colorées (H’mongs, Tays, Dzao, Thais…) ; toutes les semaines se tient le marché de Bac Ha, l’endroit idéal pour apprécier toutes les communautés de ce territoire et leurs traditions vestimentaires qui les distinguent les unes des autres.
Adeptes des paysages naturels grandioses et authentique et amateur de photos, vous serez conquis par la région de Mu Cang Chai et ses rizières en terrasses variant de couleur au gré des saisons.
-Toujours dans le nord du pays, le parc géologique de Dong Van est un parc géologique formé de « forêts de pierre », des aiguilles de granit noir. C’est le territoire des éthnies Lolo, Giay et tays, et l’on y est hébergé très souvent dans des maisons sur pilotis (Ha Thanh)
Le lac de Ba Be fait partie des 20 plus grand lac au monde (500 ha). Les Tay, les Mong et les Dzao résident sur ses rives. Cet endroit recèlent de trésors comme la grotte de Puong et les chutes de Dau Dang.

Dans le centre du Vietnam : la région de Annam
- Hué ancienne capitale sous sous la dynastie des Nguyen, est une réplique de la cité interdite. Cette cité impériale est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et recèle de nombreux trésors révélateurs d’une histoire très riche ; Après une visite à la pagode de la Dame Céleste, naviguez sur une barque sur la « rivière des Parfums » et partez au cœur des collines et des rizières à la recherche des tombeaux royaux et des villages traditionnels.
Arrêt obligatoire à Danang et son musée Cham qui porte son nom en hommage à la civilisation Cham jadis aussi renommée que les Khmer Danang ; Pour y arriver, vous passerez par le Col des Nuages (le plus haut col du Vietnam) et profiterez de son magnifique panorama.
-Hoi Han, est également une ville impériale classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Elle a été épargnée par les destructions massives de la guerre. C’est pour de nombreux voyageurs, une des villes les plus charmantes du pays. Au cours de vos balades, vous découvrirez quelques bâtisses en bois de Jaquier et de nombreux bâtiments du 17ème siècle, aux façades jaunes ornés de tuiles Ying Yang. Les influences japonaises et chinoises y sont très marquées, mais également celle du passé colonial français dans le quartier de Phan Boi Chau. Le soir, laissez-vous porter par la quiétude des lieux ( la ville est piétonne) et admirez toutes les petites lanternes illuminées qui sont suspendus dans les arbres et ornent les rues du centre-ville de Hoi Han. Une vraie parenthèse pour se détendre !

Dans le sud du pays : la Cochinchine
-Ho Chi Minh Ville : Autrefois nommée Saïgon, cette ville ultra dynamique et bouillonnante est restée près de 100 ans sous domination française. On y retrouve de nombreux témoignanges notamment la magnifique Poste centrale et le Palais de la Réunification, l’Opéra, la Cathédrale Notre-Dame, l’Hôtel de Ville... Ho Chi Minh c’est aussi le Musée de la Guerre, « Cho Lon » le quartier chinois, la Pagode Thien Hau et l'immense marché Binh Tay et la découverte d’un art ancestral : la laque !
-Le delta du Mékong est la région la plus fertile du Vietnam. Le grand fleuve dépose des sédiments et des alluvions donnant vit à des arroyos luxuriants (petits canaux), des vergers prolifiques et des rizières à perte de vue…les nombreuses îles sont des lieux de vie pour de villageois dont la vie est rythmée par les cadences imposées par le fleuve.
Les marchés flottants seront propices aux échanges et aux découvertes de toutes sortes… Laissez-vous portez par ce lieu unique où foisonne la vie !

Encadrement local :
Tous nos voyages au Vietnam sont encadrés par un guide local francophone ayant une parfaite maîtrise du terrain; il sera heureux de partager avec vous toutes ses connaissances et secrets de son pays.
Un chauffeur l'accompagnera pendant le voyage.
Sur les séjours proposant du trek ou de la randonnée, vous aurez à votre disposition une équipe de porteurs ou des motos de soutien.

Niveau :
En fonction du séjours choisis au Vietnam, le niveau physique peut varier; Le nord du Vietnam dans la région du Tonkin est propice au trek et à la randonnée et vous demandera davantage d'aptitudes physiques en fonction du relief et des distances parcourues lors des marches.
- "Des minorités du Nord à la Baie d'Halong" : Alternance de découverte en véhicule de 1 à 5 heures de route/jour et 5 à 6 heures de marche/jour, niveau moyen.
- "Le Vietnam du Nord au Sud !" : Alternance de découvertes, de balades, et de transferts. Environ 3h de marche à Sapa, 1-2h de balade à vélo sur terrain plat à Vung Liem.
- "Le meilleur du Vietnam et du Cambodge" : Alternance de découverte en véhicule de 1 à 5 heures de route/jour et 5 à 6 heures de marche/jour, niveau moyen.

Transport terrestre :
Tous les transferts sont assurés dans des véhicules type minibus de capacités variables en fonction du nombre de voyageurs.
Le train de nuit sera également un moyen de transfert entre Hanoi et Hué mais aussi l'avion pour assurer quelques transferts intérieurs tels qu'entre Hué et Ho Chi Minh ; Sans oublier une petite expérience en vélo pour la découverte de certains sites comme Vung Liem !
Certains de nos séjours sont orientés "randonnée" et "trek" afin notamment de profiter de la région du Tonkin, de Sapa et de ses magnifiques paysages de rizières en terrasses. La marche sera également un agréable moyen de découvrir sur les principaux sites touristiques du Vietnam.
La navigation sur des jonques, sera une expérience paisible adaptée à la découverte de la célèbre Baie d'Halong.
Sur certains circuits, il est important de savoir que les transferts entre certaines étapes présentant des points d'intérêt peuvent être longues ; Cela fait partie intégrante de ce type de voyages... Soyez patients ...

Hébergement :
Compte-tenu de la programmation aérienne et des temps de vols, nos séjours au Vietnam comptent généralement 1 à 2 nuits qui se déroulent à bord de l'avion;
En fonction des séjours proposés, vous serez logés en hôtels simples et confortables en chambres doubles (salle de bain privée) en ville ; en couchette en train de nuit ; chez l'habitant lors des trek, à bord du bateau en chambre double. Les nuits chez l'habitant se font dans des conditions parfois simples et rustiques. Les nuits se font sur des nattes à même le sol, recouvertes de matelas mousse. Si vous le désirez, pour davantage de confort, nous vous conseillons d'emmener un matelas complémentaire (type autogonflant). Nous avons choisi de privilégier lors de ces nuits chez l'habitant, les rencontres et l'immersion au coeur du quotidien de nos hôtes. Ainsi nous vous faisons appel à votre adaptabilité et tolérance si les coutumes ne sont pas les mêmes que chez nous… Cela dit vous avez choisi ce voyage, pour le dépaysement !!!

Cuisine / Nourriture :
Votre voyage au Vietnam sera l'occasion de découvrir toutes les saveurs de cette cuisine addictive.
Comme dans de nombreux pays du monde, la cuisine vietnamienne tire l’essentiel de sa base de son milieu naturel. C’est pourquoi que vous soyez chez l’habitant ou au restaurant ou encore dans la rue, vous retrouvez le riz dans de nombreux mets tels que du riz bouillit ou frit qui s’accompagne de viande, de poisson, de légumes ; Un autre incontournable de la cuisine vietnamienne et qui la distingue des autres pays du monde : le Nuoc Mam, cette sauce salée à base de poisson fermenté dans de la saumure et qui accompagne tous les repas des vietnamiens !
Parmi les spécialités qui sont absolument à goûter au Vietnam, les incontournables sont : le Pho, une soupe traditionnelle avec des nouilles de riz et de la viande que les vietnamiens mangent à toute heure de la journée ; les banh bao, ces petites brioches vapeur farcies de viande ou de légumes ; le Bo Bun, plat fait de vermicelles de riz, de bœuf épicé, de carottes et de cacahuètes ; les fameuses galettes de riz fourrées avec du porc émincé (Banh cuon) ; Bien sûr, vous trouverez partout les nems (cha gio) et de nombreuses salades très variées. Pour le dessert, savourez les Xoi La Dua, du riz gluant que l’on fait cuire avec un fruit d’Asie le pandan (rendant ce plat tout vert…) que l’on soupoudre de noix de coco râpée.
N’hésitez pas à aller à la découverte de la Street food, elle vous réserve une explosion gustative !
Vous pourrez trouver de nombreux étals de fruits frais : bananes, noix de coco, ananas, mais aussi fruits de la passion, papayes et mangues.
Lors des randonnées et trek, le repas du midi se fera quelquefois sous la forme d'un pique-nique si celui-ci ne se fait pas chez l'habitant.

Boissons :
Au Vietnam, il ne faut jamais boire de l’eau du robinet. De même il est formellement déconseillé de consommer des glaçons. Consommer de l'eau minérale en bouteille et les sodas en vous assurant qu'ils soient bien capsulés et qu'ils soient ouverts devant vous. Tout ce qui est à base d'eau bouillie tels que le café et le thé, ne posent pas de problème.
Dégustez des milshake à base de fruits frais en vous assurant que de l'eau n'est pas été ajouté à vos breuvages, ni des glaçons; Ananas, mangue, papaye, orange, mais aussi citron vert et avocat. Désaltérez-vous avec aussi avec du jus de canne à sucre (nuoc Mia) et du lait de soja.
De très bonnes bières sont à la vente : vous pourrez trouver de la Lion Lager, la Three coins et de la Ginger Beer, une bière de gingembre sans alcool qui aurait des vertues thérapeutiques.
Au niveau des alcools forts, vous pouvez vous aventurer à tester l'acool de riz, l'acool de serpent ou le ruou can... Mais attention aux maux de ventre !
Enfin, venir au Vietnam sans profiter de ses thés... laissez-vous tenter par un bon thé vert bien frais !
Pour conclure, n'hésitez pas à boire du café... Le Vietnam est le second producteur de café au monde, et oui ! Celui-ci est vraiment très bon.
Notez que les boissons, exceptés le thé et le café du petit-déjeuner, sont à votre charge.

Budget et change :
La devise au Vietnam est le Viêt Nam Dông (VND). Taux indicatif au 16/07/2018 : 1€ = 27 137,41 VND (http://www.xe.com/); Les Dongs se présentent uniquement en billets.
Vous pouvez changer vos euros, dans les aéroports, banques, bureaux de change et certains hôtels.
Les distributeurs automatiques sont présents partout dans les villes et sur les sites touristiques, mais très rares en campagne. Prévoyez des petites coupures en euros et/ou en dollar US, ce qui facilitera le change lors de votre voyage; La carte bancaire est accepté dans certaines villes telles que Saïgon et Hanoï.

Décalage Horaire :
Le Vietnam est à GMT+7h00; + 5h00 en été et + 6h00 en hiver par rapport à Paris; Autrement dit lorsqu'il est 12h00 en France en été, il est 17h00 à Saigon et lorsqu'il est 12h00 en France en hiver, il est 18h00 à Saigon.
!!!Électricité :
220 V mais 110 V dans les constructions les plus anciennes. Les prises sont de type "européen" avec 2 fiches rondes ou parfois de types "américain" avec 2 fiches plates. C'est très aléatoire, il est donc fortement conseillé d'emmener avec vous un adaptateur.
Pour vos appareils photos, lampes de poches, etc. il est nécessaire de prévoir suffisamment d’autonomie concernant vos batteries ou piles et autonomie de votre lampe torche en cas de coupure de courant.

Couverture GSM :
Le téléphone portable capte quasiment partout exceptés dans les campagnes les plus reculées et les massifs montagneux; Pour davantage d'informations à ce sujet, il est conseillé de vous rapprocher de votre fournisseur d'accès avant votre départ.
En cas d'urgence, nos chauffeurs et guides ont tous des téléphones portables couvrant l'ensemble du réseau téléphonique du pays.
Informations utiles pour appeler à l'international :
- Pour appeler depuis la France vers le Vietnam : 00 + 84 + l'indicatif de la ville (2 chiffres, sans le 0 qui le précède) + le numéro de l'interlocuteur.
- Pour appeler depuis Vietnam vers la France : 00 + 33 + le numéro de l'interlocuteur à 9 chiffres (ne pas composer le 0 initial).
Méfiez-vous des coûts de communication auprès de votre fournisseur d'accès, afin d'éviter de désagréables surprises à votre retour !

Internet :
La connexion Wifi est possible dans certains lieux publics et dans quelques hôtels ou guesthouse. Cette information est mise en évidence dans les endroits concernés. N'hésitez pas à utiliser Whatsapp, Skype ou Messenger pour communiquer gratuitement avec l'étranger.
Les cyber-cafés sont principalement concentrés dans les grandes villes du Vietnam comme Saigon, Hanoï et Hué.

Informations sur le Vietnam


Environnement :
Lors de nos séjours, nous apportons une réelle importance à respecter les hommes et la nature qui nous entourent. Les échanges et les souvenirs n'ont seront que plus beaux.

Le Vietnam subie depuis la guerre d’indépendance une dégradation massive de son environnement. Suite à l’accroissement de la population, à l’expansion urbaine, aux industries, à la mauvaise gestion de ses déchets, aux défrichements agricoles, à l’exploitation forestière massive, l’environnement y est très fragilisé. Ho Chi Minh Ville et Hanoï font partie du top 10 des villes les plus polluées au monde et malheureusement les campagnes ne sont pas épargnées par la pollution de l’eau et de l’air. Le gouvernement vietnamien tente timidement de multiplier les initiatives dans ce sens, en sensibilisant les jeunes générations à ce problème et en promulguant dans sa loi sur la protection de l’environnement que « le Vietnam est prêt à mettre en œuvre ses engagements internationaux et ses responsabilités en termes de protection de l’environnement ». Beaucoup d’ONG internationales et locales travaillent également dans ce sens.

La nature
Lors de nos circuits, nous vous demandons de nous aider à les garder intacts les endroits que nous traversons. Ne rien laisser derrière vous: utilisez les sacs poubelles pour vous débarrasser de vos ordures. Nous brûlons tout ce qui peut l'être une fois que nous sommes prêts à lever le camp et emportons le reste (conserves): nous ne laissons donc aucun déchet sur place. Pas de WC dans la nature, alors merci de brûler vos papiers (d'où la nécessité d'un briquet). Les fumeurs sont priés de brûler les mégots dans le feu.
L’environnement rencontré est exceptionnel mais fragile. Il serait triste de le transformer en dépôt d’ordures. Pour que ces zones conservent leur pureté, il faut laisser le minimum de traces de votre passage. Aussi, veillez à ne rien jeter à la légère. A prévoir : un petit sac plastique dans votre sac à dos pour rassembler vos déchets de la journée (mégots de cigarettes, lingettes, papier toilette…) que vous videz le soir dans une poubelle dédiée à cet effet.
De même, nous vous invitons à remporter avec vous les déchets polluants difficilement recyclables tels que piles, poches plastiques…
Le Vietnam présente des écosystèmes fragiles; Eviter de sortir des sentiers tracés et de piétiner les zones vierges. Eviter également tout prélèvement dans la nature (pierres, fleurs...).
La problématique de l'eau est un phénomène mondial; Aussi, nous comptons sur vous pour la consommer raisonnablement.

La baignade
Le Vietnam compte plus de 3400 kms de cotes présentant des criques, des lagons, des îles tropicales et des superbes plages de sable dorées qui s’offrent aux eaux de la mer de Chine, du golfe du Tonkin et du golfe de Thaïlande. Dans les plus attrayantes, nous pouvons citer les îles de Phu Quoc ou de Con Dao et les plages de Doc Let, Hoc Coc et Mui Ne. Ces côtes subissent les typhons et diverses tempêtes saisonnières, ce qui érodent leur cadre naturel. Respecter cet environnement en limitant les conduites qui pourraient induire sa dégradation (déchets, prélèvement dans les mers…).

Us et coutumes :

Les hommes
Au cours de votre voyage, vous entrerez en contact avec les populations locales.
Les différentes communautés que vous allez rencontrer sont de nature hospitalière et avenante. Les vietnamiens vous souhaiteront partout la bienvenue, enthousiastes d'échanger avec vous.
Le premier rapport est déterminant. Soyez donc courtois et respectueux (en ne photographiant pas tout de suite par exemple) et très rapidement la relation s'installera dans le respect. Inversez les rôles : que diriez-vous à des touristes qui, descendant de leur car, photographient votre intimité, vos faits et gestes sans même vous avoir salué ? La courtoisie est de mise dans les rapports tant avec l’équipe qui vous accompagne qu’avec les gens que vous rencontrez.
Même si les populations sont tolérantes, quelques règles sont nécessaires lors de la visite des sites religieux : les temples bouddhistes se visitent sans chapeaux ou casquettes et toujours pieds nus ou avec des chaussettes. On ne se prend jamais en photo devant une représentation de Buddha (interdiction de tourner le dos à la divinité).
De même, le bouddhisme répond à toute une symbolique de couleur ; Eviter de s'habiller tout en noir, cette couleur représentant l'ignorance et l'ombre; Par contre, aucun soucis avec le blanc, représentant le savoir et l'émancipation.
Musulmans, bouddhistes et hindous, n'utilisent jamais leur main gauche qu'ils considèrent comme impurs. Pour manger, prier, saluer... on ignore la main gauche !
Les coutumes vietnamiennes sont nombreuses. Au Vietnam, on accorde le respect en premier à la mère, au père, au professeur et aux personnes plus agées (se qui représente un total signe de respect envers Dieu). On ne doit pas appeler les aînés par leur prénom. Quand on parle aux "vieux" et qu'on est assis, on doit se lever pour leur parler, c'est un signe de politesse. Les jours où on va au temple, on ne doit pas manger de la viande.
Les cultes religieux, pratiqués avec ferveur, font l'éloge de l'harmonie. Il est donc bien vu de se comporter avec calme, d'être patient et de préserver la sérénité.
En immersion dans les communautés éthniques du Tonkin, le respect et l'humilité seront de mise. Ils vous permettront de vous intégrer rapidement facilement au quotidien du village. A coup sûr vous y ferez des rencontres incroyables, vous serez invités aux tâches usuelles partageant ainsi rires et émotions !
Les Vietnamiens n'élèvent jamais le ton et supportent mal de "perdre la face". Si toutefois vous rencontrez un problème avec un local, veillez à discuter calmement avec votre interlocuteur ou de faire part du problème à votre guide, qui gérera convenablement la situation.
Pour dire "bonjour", on ne fait jamais la bise...on sert la main.

Tenues vestimentaires
Vous allez parcourir des territoires où les traditions et Les coutumes religieuses sont très ancrées et imposent le respect de quelques règles. Il convient de toujours être vêtu de manière décente et correcte : pas de jupe ou de short trop courts ! Pas de débardeur ou de tee-shirt trop échancrés; Certains sites religieux se visitent avec les épaules couvertes. Prévoyez au cas-où dans votre sac, une étole, un foulard ou un "chèche" ; et si vous n'en avez pas... vous en trouverez à en acheter partout.

Photographier (ou filmer) oui mais...
Il n’est pas d’usage de photographier les populations sans leur autorisation. Photographier quelqu’un à son insu, peut provoquer une grande discorde pouvant aller jusqu’à la confiscation ou destruction de votre appareil photo ! Attendez qu'ils vous le proposent.
L’avènement des smartphones et des "selfies" a beaucoup modifié le rapport à l'image. La photographie est désormais monnaie courante. En revanche, ce phénomène reste très "générationnel" ; aussi, assurez-vous que votre sujet soit d'accord avant de le photographier. Prenez le temps de quitter l'oeil de votre objectif et privilégiez les échanges avec la population; Vous reviendrez de votre séjour bien plus riches d'émotions, de connaissances et de souvenirs à partager.
Pas de photo des zones militaires, aéroport, poste de police, prisons, lieux de culte, etc...
Il n’y a évidemment pas de questions à se poser et évidemment pas de problème pour photographier la nature, les animaux et les paysages.

Les pourboires
Au Vietnam, les pourboires sont de règles ! Variable selon l’itinéraire et la durée du séjour, le pourboire est très attendu et plutôt conseillé de notre part. Nous vous conseillons de faire une cagnotte commune, qui sera remise à la fin du voyage aux membres de l’équipe.
Cependant, il est important que le pourboire reste une gratification, nos équipes étant très correctement rémunérées par ailleurs. Nous vous invitons à ne distribuer des pourboires que si le service a répondu à vos attentes, et de réduire cette somme si les prestations n’ont pas été suffisantes, en expliquant pourquoi, afin de conforter notre travail pédagogique.
Montants recommandés, cette somme prend en compte le niveau de vie afin de ne pas déstabiliser les équilibres économiques :
- Guide : 3€ par participant et par jour.
- Chauffeur : 1€ par participant et par jour.
Ne vous laissez pas aller à de la distribution frénetique de "petits cadeaux", notamment auprès des enfants très souvent en quête de pouvoir obtenir quelque chose de votre part. Il est préférable de se rapprocher d'un interlocuteur privilégié (votre guide par exemple), qui pourra vous orienter vers une structure scolaire ou autre accueil social dans laquelle chaque don (cahier, stylos, livres, vêtements etc...) sera redistribué équitablement et couvrira les besoins des nombreux bénéficiaires. Ainsi, vous ne contribuerez pas à faire augmenter les actes de mendicités.

Souvenirs
Au Vietnam, n'hésitez pas à favoriser l'achat d'artisanat afin de soutenir le savoir faire local.
Quelques incontournables :
- De la porcelaine et de la céramique.
- La confection d'objets en laque, ou parcemés de nacre et bois.
- Le thé et le café;
- Les bijoux
- Les broderies, des vêtements, des soieries.
- Des chapeaux coniques (Phu com)
Pour pouvez faire vos achats dans des magasins d'état (gage d'authenticité) ou dans des échoppes dans la rue ou auprès de vendeurs ambulants.
Marchander est une institution...donc lors de vos achats de souvenirs, prenez le temps de discuter chaleureusement avec votre interlocuteur afin de faire baisser les prix ; Selon les objets, le prix peut être divisé par 2 ou 3. N'oubliez pas que la plupart des articles ont été réalisés par des artisants locaux, donc il ne s'agit pas de dévaloriser leur travail. N'hésitez pas à demander discrètement conseil à votre guide.

Divers
Éviter de donner des cadeaux aux enfants ! Que ce soit des bonbons, des vêtements ou des stylos, ces présents encouragent la mendicité et favorisent donc l’analphabétisme (on ne peut pas attendre les touristes pour quémander et être à l'école en même temps.

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

Passeport:
Passeport obligatoire valable 6 mois après la date de retour pour les ressortissants français.
Les mineurs doivent posséder leur propre passeport. Pour tout renseignement concernant la sortie du territoire des personnes mineures, nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie.
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Visa:
Les touristes français sont exemptés de visa d’entrée au Vietnam pour tout séjour
Gratuit et délivré sur place.
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

À partir de 16 jours ou avec multiples entrées, le visa est obligatoire.
La France bénéficie depuis le 1er février 2017 d'une procédure électronique accessible sur le site du Département de l'immigration du Vietnam.
E-visa valable 30 jours pour une entrée, le visa se récupère à l'aéroport d'arrivée. Coût 25USD / personne.

Nous pouvons vous faciliter cette démarche : nous adresser une copie couleur de votre passeport que nous transmettrons à notre prestataire. Vous recevrez dans un délai de 7 jours ouvrables, une autorisation de visa. Imprimer le document qui devra être montré à la police lors de votre arrivée à l’aéroport  avec votre passeport et 2 photos d'identité.

Ambassade du Vietnam 
62, rue Boileau
75016 Paris
Tel : 01.44.14.64.00
Courriel : vnparis.fr@gmail.com

FORMALITÉS DE SANTÉ

Vaccins obligatoires :
Aucun vaccin n'est obligatoire pour entrer au Vietnam pour les ressortissants européens.

Vaccins conseillés :
Nous vous conseillons d'être à jour de vos vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la polio.
La vaccination antituberculeuse est souhaitable.
(selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.
Le vaccin préventif contre la rage peut également être recommandé ainsi que contre l'encéphalite japonaise.

Risques sanitaires:
Il est préconisé de se faire prescrire un traitement préventif contre le paludisme quelques semaines avant le départ.

Se munir d'un désinfectant pour l'eau, type Micropur, d'un antiseptique intestinal, de collyre, de paracétamol, antibiotique, de traitement pour les maux de gorge, etc...et de tous vos médicaments habituels.
Prévoyez avant le départ un examen dentaire pour éviter des désagréments sur place. Consultez votre médecin traitant pour de plus amples renseignements.
Pour accéder directement à la page du ministères des affaires étrangères, rubrique "conseils aux voyageurs" , cliquez ICI
false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter