Téléphone

+33 (0)4 75 97 20 40

Imprimer

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Namibie

Dunes rouges, safaris et peuple Himba.


Dunes rouges, safaris et peuple Himba.


Voyager en Namibie, c’est découvrir des paysages sauvages variés d’une exceptionnelle beauté. Le pays offre de nombreux attraits : randonnez dans les dunes rouges du désert du Namib et partez à l’assaut de Sossulvei, la plus haute dune du monde ; Retrouvez une âme d’enfant, en découvrant ce paradis des animaux sauvages ! la Namibie offre de multiples réserves propices aux safaris : Le Parc National d’Etosha, est le lieu propice à l’observation des Big Four (éléphants, lions, léopards, rhinocéros), des antilopes, des zèbres, des autruches… et d’une importante faune ornithologique. Un arrêt à Cap Cross et vous suivrez les siestes et les baignades des otaries. Faites des découvertes révélatrices de l’histoire de l’humanité en contemplant les arts pariétaux de la forêt pétrifiée des Twyfelfontein ; et prenez le temps d’une immersion au cœur des ethnies Himba et bushmen qui vous étonneront par leur langue « à clic », leurs coutumes et leurs vies qui vibrent à l’unisson avec cette nature sauvage et féerique.


Découvrir la Namibie


Peuples, Ethnies et Langue :


Ethnies
Une dizaine d’ethnies vivent en Namibie. Chacune d’entre elles a un territoire déterminé héritage des épisodes colonisateurs et de l’Apartheid. Les communautés se mélangent peu entre elles. La plus représentée est celle des Ovambos qui concerne plus de 50% des habitants. Les Namas (sud de la Namibie), les Kavangos (qui vivent principalement le long des fleuves), les Héréros (avec les femmes coiffées de cornes de bœuf) et les Damaras, représentent près de 40% de la population. Les capriviens, les San (ou Bushmen avec leur langue des clics), les métis, les africains blancs et les Himbas composent le reste des namibiens.

Langue : 
L'Anglais est la langue officielle de la Namibie; Néanmoins l'afrikanaans et l'allemand sont également utilisés. Dans certaines contrées, on pratique également les dialectes indigènes comme le khoïsan (fameuse langue à clic des ethnies San et Nama) et le bantou.

Religion : 
80% de la population namibienne est chrétienne avec une forte proportion de luthériens puis de catholiques; Les 20% restants sont animistes.

Climat :
En Namibie, vue la position du pays en-dessous de l’équateur, les saisons sont inversées par rapport à la France.
D’octobre à avril, c’est l'été austral saison durant laquelle sévissent les pluies surtout sensibles dans le nord de la Namibie ; Dans les terres les températures peuvent être très élevées la journée (entre 35 et 40°C), mais les nuits sont fraîches (entre 10 et 15°C) comme à Sossulvei ; La chaleur est beaucoup tempérée en se rapprochant des côtes.
De mai à septembre, c’est l’hiver austral, la saison sèche en Namibie. Les températures sont agréables (20 à 25°C), mais les nuits beaucoup plus fraîches, voire froides dans certains endroits à l’intérieur des terres (0°C) notamment dans le désert du Namib.
La mer est toujours froide et c’est très souvent que les brouillards se postent sur les côtes comme à Swakopmund.
Vous pouvez visiter la Namibie tout au long de l’année, chaque saison donnant un caractère et un charme particuliers aux paysages traversés. Durant l’été austral, la végétation est dense et très verdoyante. Les déserts offrent leurs fleurs et même si lors des safaris dans les parcs, les animaux sont plus difficiles à observer, mais sachez que c’est l’époque des naissances…peut-être aurez-vous la chance de voir des petits lionceaux, antilopes, éléphanteaux…et les nombreux oiseaux migrateurs qui viennent séjourner à Etosha. Sachez que durant cette saison, les rivières peuvent être en crues, aussi votre itinéraire peut être modifié en fonction des routes praticables.
Pendant l’hiver austral, la végétation se fait plus clairsemée, laissant davantage l’opportunité lors des safaris, de contempler le va et vient des animaux autour des plans d’eau et dans leur milieu naturel ;

Que voir pendant votre voyage en Namibie:
La Namibie, présente une variétés de paysages et de lieux d'intérêt qui ponctueront votre séjour;

-Windhoek est la capitale de la Namibie ; posée au milieu des montagnes, c’est une ville composée essentiellement de maisons, très étendue, très verte et très propre ; C’est le point de départ des circuits en Namibie, mis à part si vous venez d’un autres pays d’Afrique australe.

-Le parc national d’Etosha est une des plus importantes réserves animalières de Namibie, située dans la partie nord du pays ; c’est un immense marais salant (visible de l’espace !) ponctué de nombreux points d’eau, repères des animaux. Cet ecosystème unique permet l’observation des Big Four : lion, léopard, éléphant et rhinocéros noir. Les antilopes et les gazelles y sont nombreuses (oryx, springbok, cobe de buffon…) mais aussi des zèbres, des girafes et une faune ornithologique inestimable (flamands roses, guêpier, autruches, outarde Kori…). Un endroit exceptionnel pour les amateurs de safari.

-Le Kaokoland et le peuple Himba : Situé dans le nord-ouest de la Namibie, le Kaokoland est le territoire de l’ethnie Himba. Les Himbas sont des pasteurs semi-nomades qui se distinguent des autres ethnies grâce à leurs « femmes rouges ».  En effet, les femmes de cette communauté, se couvrent la peau et les cheveux d’un odorant mélange d’ocre, de beurre et d’herbes, qui les protège du soleil et fait fuir les insectes.
Les chutes d’Epupa valent un arrêt : Plus modestes que les chutes Victoria au Zimbabwe, ses 37 mètres de cascades et sa végétation de palmiers et de baobabs accrochés aux pierres, en font un lieu vraiment magique.

-Swakopmund et Cap Cross : Non loin de Swakopmund, ville côtière et balnéaire fortement marquée par la présence des anciens colons allemands, est située la Skeleton Coast (« la côte des squelettes ») ; cette zone protégée de la côte atlantique, tire son nom des nombreuses épaves qui s’y sont échouées ; Elle abrite le Cap Cross, une réserve animalière, plus grand site de reproduction des otaries à fourrure ; Près de 150 000 pinnipèdes y cohabitent se laissant bronzer au soleil, jouant dans les vagues, ou se chamaillant pour leur territoire !

-Le désert du Namib : Le Namib est un désert côtier situé au sud-ouest de la Namibie ; Il est reconnu comme étant le second désert le plus ancien du monde (l’Atacama arrivant premier) et le deuxième plus grand désert africain, de par sa superficie (le Sahara le devance).
Il regorge de sites exceptionnels qu’il convient de découvrir lors de randonnée ou en véhicule.
Le désert du Namib possède les dunes les plus hautes de la planète : randonnez dans cette étendue sablonneuse qui s’ouvre à perte de vue et gravissez les dunes de Sossulvei qui peuvent atteindre 300 mètres de haut ; Lors du coucher de soleil, le paysage et la couleur des dunes ocres sont vraiment époustouflants !
Le Parc national Namib-Naukluft permet de visiter le Canyon de Sesriem façonné par le fleuve Tsauchab, il y a des millions d’années ; Non loin de là, Deadvlei (« Le marais mort »), étendue plane d’argile blanche entourée de dunes rouges, de laquelle émergent des arbres morts calcinés par le soleil du Namib. Enfin, vous apprécierez les montagnes de Naukluft, qui viennent rompre avec le cadre désertique et où l’on peut observer quelques animaux sauvages comme des koudous, des léopards ou des zèbres des montagnes.
Dans cet environnement, vous trouverez un écosystème endémique notamment la Welwitschia mirabilis, plante qui peut vivre près de 2000 ans et qui tous les 100 ans produit 2 longues feuilles pouvant atteindre les 3 mètres ! Elle puise ses ressources hydriques dans le sol (racines de 10 mètres) et dans les fines gouttelettes issues des brumes matinales. Comme apparues de nulle part, vous verrez au milieu du désert, des melons tsamma de la famille des courges.

-Le Damaraland : Situé entre le désert de Namib et celui du Kalahari, le Damaraland est considéré comme l’une des plus belles régions de la Namibie et elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2007. Ancien territoire des Damaras, c’est une région offrant des paysages magnifiques de montagnes et de savane, marqué par des millénaires d’histoires. Le site d’art rupestre de Twyfelfontein en est un révélateur ; C’est une forêt pétrifiée qu’on évalue à plus de 250 millions d’années, qui présente les plus importantes galeries d’art pariétal d’Afrique. On y a recensé environ 2500 gravures rupestres d’origine bushman, représentant des espèces animalières aujourd’hui disparues de ce coin du pays. Le Damaraland, c’est encore l’occasion d’observer en randonnée et 4X4, des animaux sauvages tels que les girafes, les oryx, les zèbres, des éléphants et des rhinocéros (Ameib)…

-Le désert du Kalahari est une région semi-désertique (il y pleut régulièrement) située dans le sud et l’est de la Namibie. Outre ses belles dunes rouges et sa savane argenté, Le Kalahari a comme particularité d’être habité par les bushmen, peuple de chasseurs nomades, caractérisé par leur petite taille et leur langue à clics. Ils connaissent tous les secrets du désert et des animaux qui y vivent. Partir en safari en leur compagnie est le gage de pouvoir admirer et d’en connaître davantage sur les espèces fauniques et floristiques présentes dans ce milieu.

-Le Fish River Canyon, est situé dans l’extrême sud de la Namibie, à la frontière avec l’Afrique de Sud. Ce site vaut vraiment le détour : c’est le deuxième plus grand canyon du monde, succédant au Grand Canyon aux Etats-Unis. Il fait 160 kilomètres de long, 550 mètres de profondeur et 27 mètres de large… Les vues qu’offrent ce site sont vraiment exceptionnelles !

Niveau:
Nos séjours en Namibie, présentent généralement 2 à 3h de marche par jour sans difficulté technique.

Encadrement local :
L'encadrement pourra varier en fonction de la taille du groupe; Un groupe de 5 à 6 personnes sera accompagné d'un guide-chauffeur francophone spécialisé et diplômé, ayant une longue expérience du terrain et de l'accompagnement. Et un groupe de 7 à 12 personnes sera accompagné du guide francophone et d'un chauffeur anglophone.L'aide de chacun sera appréciée pour la préparation des repas et lors du montage/démontage des camps.
La Namibie recèle d'endroits sauvages; Aussi étant parfois dans des environnements naturels peuplés d'animaux sauvages (notamment pendant les safaris), il est impératif que vous ne négligiez aucune des recommandations de votre guide.
Dans le cadre des séjours "jeunesse" en partenariat avec "Grandir aventure", le séjour sera accompagné d'un guide local/chauffeur, d'un cuisinier local et d'un Directeur BAFD et un animateur BAFA (conforme à la législation de la DDCS).

Transport terrestre :
Tous les transferts sont assurés dans des véhicules 4X4 tout terrain adapté aux nombres de participants.
Sur certains circuits, il est important de savoir que certaines étapes entre deux points d'intérêt peuvent être longues ; Et les pistes empruntées poussièreuses et particulièrement cabossées...
Cela fait partie intégrante de ce type de voyages... Soyez patients ...

Hébergement :
Compte-tenu de la programmation aérienne et des temps de vols, nos séjours en Tanzanie comptent généralement 1 à 2 nuits qui se déroulent à bord de l'avion;
En Namibie, vous alternerez différents types d'hébergements en fonction des lieux d'intérêts.

Nuits en Campement : Tentes en forme de dôme 3 places mesurant 2,5 m x 2. 5 m x 1,8 m (pour 2 personnes). Vous camperez soit au sein d'un parc national (Parc d'Etosha), au bord d'une rivière, soit sur des grands sites (Damaraland). Tous les campings disposent de blocs sanitaires communs avec douches, toilettes et eau courante. Toutes les tentes sont équipées de fenêtres et de portes avec moustiquaires. De plus, nous fournissons des matelas de 5 cm d'épaisseur.
Lors des bivouacs les nuits peuvent être fraîches; Prévoyez un duvet suffisamment chaud, ainsi que des vêtements à manches longues.
Tout le matériel de cuisine est fourni par notre équipe locale (verres, assiettes, couverts...). Vous pouvez apportez un couteau pliable, à condition de bien le laisser en soute pendant les vols.

Nuits en hébergement fixe : Le logement se situe soit dans les Parcs Nationaux, soit au bord d'une rivière, soit sur un grand site. Différents types de logement possibles : lodge, chalet ou en campement. La plupart ont une salle de bains privée avec douche ou baignoire et toilettes. Parfois, les sanitaires sont communs. Certaines propriétés sont équipées de piscine, bar.
Dans le cadre des séjours "jeunesse" en partenariat avec "Grandir aventure", des nuits se dérouleront dans des maisons rudimentaires chez l'habitant, en immersion dans le village de Ruacana.

Cuisine / Nourriture :
Lors de votre voyage en Namibie, mis à part dans les villes ou les lieux présentant de quoi se restaurer, les repas sont préparés par le guide et chauffeur qui vous accompagne durant votre circuit.
La cuisine est donc une nourriture d’expédition à base de produits secs, conserves et produits frais, en fonction des possibilités de ravitaillement. Le déjeuner sera souvent froid sous forme de pique-nique composé de salades et de sandwichs.
Le dîner est chaud avec de la viande grillée ou en sauce, des féculents (pâtes, riz, semoule...), et des légumes. Le repas s'achève toujours par des fruits tels que des bananes, des oranges… en fonction de la saison.
Votre participation à l’élaboration du repas est vivement appréciée. Cela permet de ne pas perdre trop de temps dans la préparation du déjeuner ou du dîner. Repas pris à terre sur des nattes et matelas.
Le mieliepap (ou pap), est le plat le plus répandu dans les ethnies de Namibie; C'est une semoule collante de maïs, que l'on mange avec des viandes en sauce mijotée dans des potjie (genre de marmites traditionnelles). On mange ce plat avec la main.
En Namibie, la viande tient une place importante dans l’alimentation. Lors de votre séjour, n’hésitez pas à goûter au Bitlong de viandes séchées et épicées. Il est aussi tout à fait possible de manger des bons morceaux de viandes (bœuf, koudou, oryx, springbok…), cuits au braai, un gros barbecue qui équipe toutes les familles. Héritage des colons allemands, essayez-vous aux saucisses boerewors et à la choucroute quand vous serez en ville !
Vous pouvez apporter avec vous des barres de céréales ou compléments énergétiques, si vous avez un petit creux.

Boissons :
En Namibie, il ne faut jamais boire de l’eau du robinet. De même il est formellement déconseillé de consommer des glaçons. Consommer de l'eau minérale en bouteille et les sodas en vous assurant qu'ils soient bien capsulés et qu'ils soient ouverts devant vous. Tout ce qui est à base d'eau bouillie tels que le café et le thé, ne posent pas de problème. N'hésitez pas à tester le vin tanzanien et la bière locale... toujours à consommer avec modération !
Durant votre séjour, des jerricans d'eau seront dans votre véhicule afin de les remplir dans le cas où il ne vous serez pas possible d'acheter de l'eau en bouteille. Pour purifier cette eau, il faudra vous munir de pastilles purifiantes tels que du Micropur, des Aquatabs et Hydroclorazone.
En Namibie, désaltérez-vous avec la bière locale 100% naturelle la Windoek Tafel ou encore avec du Shandy, un panaché mélangé avec du jus de pomme ou d'orange. Les vins proviennent essentiellement d'Afrique du Sud et leur qualité est variable.
Notez que les boissons, exceptés le thé et le café du petit-déjeuner, sont à votre charge.

Budget et change :
La devise en Namibie est le dollar namibien (NAD), qui se divise en 100 cents. Attention le NAD est indexé sur le Rand sud-africain; Pour connaître son taux actuel merci de vous rendre sur le site https://www.xe.com ;
Il est également possible de régler en dollar et en Rand sud-africain, 2 monnaies qui sont encore en circulation dans le pays.
Nous vous conseillons de vous munir de coupures en dollars et en euros afin de faciliter le change que vous pouvez faire dans les aéroports, banques et bureaux de change.
Les distributeurs automatiques (DAB), sont présents dans les grandes villes;

Décalage Horaire :
La Namibie est à GMT +2 par rapport à la France;
Durant l’hiver austral (d’avril à septembre), quand il est 12H00 à Paris, il est 11 heures à Windhoek.
Durant l’été austral (de novembre à mars), quand il est 12H00 à Paris, il est 13H00 à Windhoek.
A deux reprises durant l'année, (fin mars et septembre/octobre) l’heure est la même dans les 2 pays.

Électricité :
220 V, 50 Hz. Les prises sont de type "britannique" (à trois fiches : une verticale et deux plates horizontales). Il est indispensable d'emmener avec vous un adaptateur.
Pour vos appareils photos, lampes de poches, etc. il est nécessaire de prévoir suffisamment d’autonomie concernant vos batteries ou piles, car les lieux pour recharger vos appareils peuvent se faire rares sur certaines étapes.

Couverture GSM :
Le téléphone portable capte quasiment partout, excepté dans certaines zones des plus reculées. Pour davantage d'informations à ce sujet, il est conseillé de vous rapprocher de votre fournisseur d'accès avant votre départ.
En cas d'urgence, nos chauffeurs et guides ont tous des téléphones portables couvrant l'ensemble de la Namibie.
Informations utiles pour appeler à l'international :
- Pour appeler depuis la France vers la Namibie : 00 + 264 + l'indicatif de la ville (3 chiffres, sans le 0 qui le précède) + le numéro de l'interlocuteur.
- Pour appeler depuis la Namibie vers la France : 00 + 33 + le numéro de l'interlocuteur à 9 chiffres (ne pas composer le 0 initial).
Encore une fois, méfiez-vous des coûts de communication auprès de votre fournisseur d'accès, afin d'éviter de désagréables surprises à votre retour !

Internet :
Les cyber-cafés sont principalement concentrés dans les principales villes. Attention les coûts de connexion sont honoreux.

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter