9 avis
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
Tchad - Exploration Rupestre dans l'Ennedi © Yves Gauthier
4x4
1 marcheur
25 jours | A partir de 3895€

TCHAD - Exploration rupestre dans l'Ennedi

A l’image de ce que nous avons proposé antérieurement, ce circuit dans l'Ennedi, centré essentiellement sur la façade Ouest Sud-ouest du massif, mélangera découvertes, paysages et art rupestre, ce dernier restant le fil conducteur. Le massif de l’Ennedi est un vrai labyrinthe, la géographie très variée et les possibilités de circuits sont infinies. Nous irons ainsi explorer des zones nouvelles ou à peine effleurées et, une fois encore, totalement en dehors des trajets classiques. Les visites précédentes et la reconstitution des paléolacs en eau à la mi-Holocène ont en effet permis de repérer des zones favorables à l’établissement de nomades – au Néolithique comme aux périodes protohistoriques -  et très prometteuses aussi bien en terme d'archéologie que de paysages, avec une subtile balance entre dunes, falaises, pitons détachés et verdure dans les oueds.

Comme de coutume, une bonne partie du tour sera effectué en hors piste, en suivant les reliefs au plus près afin de repérer plus facilement les abris ornés. Les circuits étant toujours différents et originaux nous n’avons pas de certitude quant aux temps de transit ni non plus sur la richesse du patrimoine dans les zones envisagées. Le circuit a donc été prévu pour être adapté et/ou raccourci si besoin afin de garder un rythme agréable tout au long des trois semaines.

De plus, pour quelques jours, nous nous attacherons les services d'un guide qui a repéré quelques dizaines de sites dans la région de Fada.  Nous avons donc prévu un programme délibérément très (trop) riche et l'improvisation sera la règle pour s'adapter aux circonstances et aux intervenants extérieurs.

Parallèlement à l'art rupestre, nous nous intéresserons à d'autres traces des populations qui ont occupé l'Ennedi et ses abords. Monuments en pierres sèches (il existe de nombreuses nécropoles), structures de chasse, restes d'habitats formant de véritables villages sont aussi des indicateurs des rites et modes de vie des groupes qui se sont succédés au cours de l'Holocène.

Et il y a de la place pour les amateurs de flore et de faune. Dans la zone visitée, il y a peu de chance de trouver, comme nous l'avons fait l'an dernier, une autre population inconnue d'autruches mais, gazelles, mouflons, damans, chacals, renards et oiseaux divers (pintades, outardes) devraient être au rendez-vous. En liaison avec African Park Network en charge du parc de l'Ennedi, nous compléterons les observations sur la faune et éventuellement nous contribuerons à une meilleure connaissance de celle-ci en posant des caméras pièges.

Plus d'informations
Réserver votre voyage
Comparer
https://files.point-voyages.com/pictures/tchad-exploration-rupestre-dans-l-ennedi-yves-gauthier_0000015620p2h40xwgn0_xs.jpg
Exploration rupestre dans l'Ennedi
Comparer
https://files.point-voyages.com/pictures/tchad-exploration-rupestre-dans-l-ennedi-yves-gauthier_0000015620p2h40xwgn0_m.jpg
TCHAD

Ajouter à ma liste d'envies

Abonnez-vous
à la lettre d'info

Points Forts & Environnement

Les points-forts
- Les paysages fabuleux du massif de l'Ennedi
- L'exploration rupestre de zones archéologiques "blanches"
- Les sites de peintures et gravures déjà découvertes
- L'accompagnement par Yves Gauthier -spécialiste pariétal du Sahara

Environnement

Itinéraire

J1 : France / N'Djaména. J2 à 3 : N'Djaména - Abéché. J4 à 5 : Abéché - Ga Kourou. J6 à 8 : Ga Kourou - Atéba - Bey Tochiné - Hérté Saouni - Fada. J9 à 13 : Massif de l'Ennedi - Hérté Saouni - Région de Fada. J14 à 17 : Sud- Ouest du Massif de l'Ennedi - Fada - Anoa - Nahi. J18 à 21 : Massif de l'Ennedi : Mogoro - Ajous Wédé - Wéï - Bichagara - Fada - Sud du Massif de l'Ennedi. J22 à 23 : Massif de l'Ennedi - Abéché - N'Djaména. J24 : N'Djaména / France. J25 : Arrivée en France.

Jour par jour

Jour 1 : France / N'Djaména
Embarquement depuis la France pour N'Djaména. Arrivée en fin de soirée et installation à l'hôtel.

Jours 2 à 3 : N'Djaména - Abéché
Nous prenons les 4X4 pour assurer notre transit vers le Sud de l'Ennedi par le goudron jusqu'à Abéché, puis par la piste.
Nuits en bivouac à l'entrée du massif de l'Ennedi.

Jours 4 à 5 : Abéché - Ga Kourou
Ouverture de la session avec un site particulièrement riche et important : les parois de Ga Kourou (= cul-de-sac); Ce lieu comporte deux frises énigmatiques où se mêlent des dizaines de personnages d'époque archaïque et des animaux dont des rhinocéros. Nous resterons au moins deux jours dans cette région parcourue par un grand oued et parsemée de pitons qui prennent toute leur valeur au soleil couchant.
Nuits en bivouac

Jours 6 à 8 : Ga Kourou - Atéba - Bey Tochiné - Hérté Saouni - Fada
Nous consacrerons trois jours pleins à la visite des secteurs situées à l'Ouest de Ga Kourou (Atéba, Bey Tochiné, et Herté Saouni): explorée par Bailloud dans les années 1950, cette région n'a pas encore livré tous les sites ornés qu'elle cache; Lors de notre traversée rapide en 2016, nous avons découvert plusieurs abris ornés de peintures très anciennes, parfois avec des parois couvertes de dizaines de sujets entremêlés, et nous avons l'espoir d'en trouver d'autres qui nous aideront à affiner nos connaissances sur leurs auteurs. Nous nous dirigerons vers Fada, par le chemin des écoliers, ponctué d'une succession de petits massifs (Louloudinga, Nokoudé, Bicha) dont certains signalés par Bailloud comme recelant d'autres peintures.
Nuits en bivouac

Jours 9 à 13 : Massif de l'Ennedi - Hérté Saouni - Région de Fada
Sous la direction de notre guide nous entreprendrons une tournée des sites que celui-ci a reconnu autour de Fada ; Nous tenterons d'en retrouver d'autres que nous n'avons pu localiser jusque là.
Nuits en bivouac

Jours 14 à 17 : Sud-Ouest du Massif de l'Ennedi - Fada - Anoa - Nahi
Nouveau passage à Fada pour refaire les pleins d'eau et de carburant, puis nous nous dirigeons plein nord pour ensuite suivre la falaise qui matérialise la façade Sud Ouest du massif. L'intérêt de ce secteur, peu parcouru, réside dans la présence de (paléo)lacs qui se succèdent depuis Taymanga jusqu'à la point Nord Ouest de l'Ennedi. Alimentés par les eaux qui descendaient du massif, ces lacs ont eu autrefois un rôle attractif sur les populations. La plupart des sites répertoriés à ce jour, sont distribués autour ou à proximité de ces lacs. Près du puits d'Anoa, une gravure de personnage, qui évoque les magnifiques fresques de Niola Doa, nous rappelle que les groupes avaient des aires de parcours et d'habitat couvrant tout le massif. Vers Nahi, une probable représentation de barque souligne l'importance des milieux aquatiques autrefois. Outre les peintures et des habitats en pierre, on trouve dans cette zone des alignements énigmatiques (restes de pièges ?), repérés sur photos satellites et que nous entendons étudier de plus près.
Nuits en bivouac

Jours 18 à 21
En 2014, une incursion trop rapide, ne nous a pas laissé le loisir d'épuiser le potentiel de Mogoro. Le puits de Mogoro est localisé dans une cuvette recouverte par un lac à l'Holocène. Ce secteur est connu pour ses gravures, mais nous y avons trouvé aussi des peintures : une exploration plus détaillée nous permettra certainement de recueillir d'autres données avant de nous diriger vers le lac résiduel d'Ajous Wédé. Direction SE ensuite vers Wéï, petite oasis, et Bichagara où des sites peints ont été signalés dernièrement. Un ultime passage à Fada pour compléter les pleins et nous prendrons la direction du sud du massif, avec quelques visites encore, en fonction du temps disponible.
Nuits en bivouac

Jours 22 à 23 : Massif de l'Ennedi - Abéché - N'Djaména
Nous rejoignons Abéché par la piste depuis le Sud de l'Ennedi, puis prenons la route pour N'Djaména.
Nuit en bivouac et en hôtel

Jour 24 : N'Djaména / France
Embarquement pour notre vol retour sur la France (vol de nuit)

Jour 25 : France
Arrivée en France

NOTA : Des modifications peuvent être apportées au programme pour des raisons de sécurité et/ou administratives ou en raison du rythme sur les transfert et du temps passé sur le site.

Infos pratiques

Départ garanti : 8 personnes
Groupe limité à : 11 personnes

Tarifs :
Notre politique tarifaire est de vous faire payer le prix le plus juste, en tenant compte des variations de tarifs liées au nombre d'inscrits.
Le tarif indiqué dans le tableau ci-dessus est un tarif pour un groupe entre 8 et 11 personnes (hors accompagnateur).
En revanche si le groupe se limite à 5, 6 ou 7 pers., le voyage peut être confirmé ; mais dans ce cas :
- Si le groupe se limite à 7 participants, un supplément de 400 € est alors proposé puis appliqué
- Si le groupe se limite à 6 participants, un supplément de 600 € est alors proposé puis appliqué
- Si le groupe se limite à 5 participants, un supplément de 700 € est alors proposé puis appliqué

Vol :

Vols réguliers au départ de Paris (ou province sur demande), avec escale. Compagnies utilisées : Turkish Airlines, Royal Air Maroc, Ethiopian Airlines, Air France.



Hébergement :
1 nuit à bord à l'aller ou au retour. 1 nuit à l'hôtel à N'Djamena. Toutes les autres nuits en bivouac (matelas mousse, nattes et équipement de cuisine fournis). Tente (igloo) en option (compter 30 € de location pour la durée du séjour).



Niveau :Alternance de découverte en 4x4 et de balades à pied. Balades faciles de 2 à 4 heures de marche par jour.

Cette exploration nécessite néanmoins une bonne condition physique, du fait de l'éloignement de toute infrastructure.



Encadrement :
Ce voyage est encadré par Yves Gauthier - spécialiste de l'Art Pariétal et auteur de nombreuses publications sur l'Art Rupestre saharien, assisté par un guide tchadien francophone, d'un cuisinier et de chauffeurs.



Passeport :
Validité de 6 mois après la date du retour.



Visa :Visa obligatoire pour les ressortissants français. Coût du visa : 100 €. Démarche consulaire obligatoire (par correspondance).

Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade concernée.



Informations complémentaires :
Pour tous les voyages au Tchad : afin que soit établi le permis de circulation dans le pays, il est obligatoire de nous envoyer le scan de votre passeport.



Vaccin :La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire (à faire dans un centre agréé). Il est également recommandé de se prémunir contre les hépatites A et B, la Typhoïde.
Passage du circuit en zone apaludée. Aussi, il est conseillé de suivre un traitement anti-paludéen en demandant conseil à votre médecin traitant.


Ce circuit comprend :
- Le transport aérien (vols internationaux)
- Les transports terrestres
- Les transferts aéroport
- La pension complète
- Les hébergements
- Les droits d'entrée dans les sites mentionnés dans le programme
- L'équipe d'encadrement
- Guide accompagnateur francophone
- Le matelas mousse

Ne comprend pas :
- L'assurance "Multirisque +" au tarif de 3,5% du forfait HT
- L'assurance "Annulation +" au tarif de 2,5% du forfait HT
- Les dépenses personnelles
- Les boissons (eau minérale, sodas, bière…)
- La location de la tente
- Les pourboires (facultatif et à votre convenance)
- Les frais de visa (compter 100 €)

Les avis des voyageurs

NUNEZ François BROUSSY Roselyne
26.03.2018
Voyage inoubliable avec des paysages à vous couper le souffle
Des découvertes d'abris et de Sites très et super intéressants
Le tout bien organisé par Yves Gauthier son épouse Christine et tous les chauffeurs (Hamada Adoum Mahamat Abderrahmane et Salé) sans oublier Martin un cuistot en or
Ainsi que toutes et tous les autres participants à ce voyage le tout dans la discussion la bonne humeur merci à Suzie Ursula Oka Monique Dominique Gérard Alain
Voyage inoubliable Ennedi nous serons obligés de revenir car tu nous as accroché
Merci aussi à Point Voyages et ses collaborateurs
Roselyne et François
Steiner Ursula
01.03.2018
« Une expedition sans pareille grâce a Yves et Christine Gauthier,
des compagnons de voyage tres motivés, une equipe très engagée,
un excellent cuisiner et des 4x4 comfortables ont contribué a ce voyage inoubliable !"
Sophie
25.02.2018
Dépaysant, féérique, sublime, des paysages à couper le souffle, un patrimoine culturel unque. L'Ennedi se mérite, mais la récompense est au centuple, ajoutez-y une équipe tchadienne compétente, professionnelle, souriante, serviable ; est vous obtiendrez un voyage unique.
Jacques AUDOIN
25.02.2018
Des circuits effectués dans l'Ennedi, la cuvée 2018 (5 au 29 janvier) a été la meilleure.
La découverte de gravures inédites à Niola Doa, de nombreux sites de peintures ... y sont pour beaucoup mais ce sont les conditions matérielles du voyage qui ont été remarquables. malgré quelques difficultés de ravitaillement en eau (puits à sec).
Pas de problème de véhicules, des chauffeurs remarquables techniquement et surtout à l'écoute, un cuisinier performant disposant de vivres frais presque jusqu'au dernier jour ont permis à une équipe soudée de faire un séjour
excellent. Seule bémol, des soirées et des nuits parfois fraiches et ventées ... bien entendu non prévisibles!
Au total, circuit à recommander et à renouveler.
HARLY Alain
23.03.2017
Quelques remarques après le trek dans l’ Ennedi de février-mars 2017

En participant à ce trek dans l’Ennedi mon attente était d’approfondir une approche qui reste celle d’un amateur de l’art rupestre saharien que j’avais pu rencontrer il y a quelques années en Algérie et en Libye. J’étais spécialement intéressé de le faire avec un expert en ce domaine et avec des personnes eux-mêmes motivées.
De ce point de vue j’en ai reçu une belle satisfaction et principalement grâce à l’expertise approfondie d’Yves Gauthier, et aussi à son expérience du terrain, ce qui nous a permis d’aller de sites déjà reconnus à de formidables découvertes. Seul un savoir éminemment charpenté dans ce champ, associé à des repérages minutieux des reliefs peut permettre qu’une telle expédition soit fructueuse. Elle le fut pour moi au delà même de ce que j’avais pu imaginer.
Il faut aussi souligner que plusieurs personnes, membres de l’ AARS, formaient un noyau disons d’ « anciens » , je pense en particulier à Christine bien sûr, toujours si attentive à tout, Pierre , discret, expérimenté, efficace, Jérôme, en vrai chamois toujours en tête sur les rochers et au hit-parade lors des soirées, Marie qui sait si bien danser sur les parois, Gérard dans sa fonction de sage, Suzie que rien n’ arrête quand sa curiosité est piquée, ce qui a participé à la dynamique de l’ensemble et ouvert un échange des plus pertinent et des plus sympathique.
Je n’oublie pas que ce teck doit beaucoup aussi à l’attention de notre guide tchadien Amada, à sa subtile connaissance des lieux et des populations, et aussi à la manière d’assurer la délicate tâche de diriger ses compatriotes, parfois plus brouillons.
Je reviens avec une foule d’images, d’impressions, de réflexions, et il me faudra bien du temps pour en extraire toute la richesse. Il y a dans la rencontre avec ces représentations de fortes émotions qui vous saisissent, pas seulement parce que certaines sont d’une grande beauté, pas simplement parce ce que cela nous informe sur la vie des peuples qui habitaient ici, mais aussi parce qu’au delà des millénaires cela vient nous parler, vient nous concerner personnellement.
Pour prévenir les personnes qui seraient intéressées par ce treck, il me semble judicieux de les avertir qu’il est hautement préférable d’être en bonne forme pour se lancer dans l’aventure. Pas besoin d’être un sportif de haut niveau, mais il faut se préparer à une activité physique soutenue. (petites marches, quelques grimpettes, installations des bivouacs, etc.). Agé de 69 ans, j’ai moi-même fort bien supporté toute ces contraintes physiques. Ce qui m’a été plus pénible c’est le long trajet d’approche vers l’Ennedi en 4X4 sur des pistes parfois bien mouvementées, c’est de faire sa toilette avec un litre d’eau, ce sont des repas au menu très répétitif.
Mais enfin nous sommes au Sahara et c’est le prix à payer pour venir jusqu’ici, dans un monde autre, tout autre, pour être immergé dans la splendeur de ses paysages et pouvoir toucher des yeux tous ces trésors qui nous attendaient là dans ces abris depuis si longtemps.
Si la rude vie saharienne vous rebute, si vous préférez un documentaire sur les reliefs désertiques mais sur écran plat, si vous ne pouvez pas vous passez de votre salle de bain parfumée et de plusieurs dizaines de litres d’eau par jour, si vos habitudes alimentaires exigent impérativement des mets calibrés par nos grandes surfaces comme on dit, et si enfin vous estimez qu’avec la visite des fac-similés de Lascaux deux , trois ou quatre, ou de la grotte Chauvet en groupe de 25 ou plus vous avez approché l’essence de l’art pariétal , alors, disons le tout net, ce voyage n’est pas fait pour vous. Il faut y renoncer, absolument !
Mais si comme moi vous êtes un peu mordu par ces paysages sculptés par les éléments, si vous êtes un peu fendu pour aller ramper au fond des abris pour apercevoir dans la pénombre la silhouette inouïe d’un personnage d’un autre temps, si vous pouvez abandonner quelques temps nos habitudes de nantis, alors oui, vous pouvez venir au prochain trek.
Rien que de s’endormir sous la voûte étoilée dans la pureté de l’air saharien saura vous faire oublier quelques inconforts incontournables et vous donner la mesure de ce qui vaut la peine d’être vécu.
Poitiers, le 22 mars 2017
Alain H.
Dominique Lopez
12.03.2016
Ce voyage a été comme une immense chasse aux trésors dans un musée à ciel ouvert installé dans un décor fantastique. Yves Gauthier sait transmettre sa passion et susciter notre intérêt et notre curiosité. Les abris avec plancher et plafond, les têtes rondes et les galops volants nous sont devenus familiers au cours de ces 3 semaines. Nos accompagnateurs tchadiens, guide, chauffeurs, cuisinier, étaient disponibles, efficaces, avec une joie de vivre communicative.
Nous avons rencontré quelques nomades et compris l'âpreté de la vie dans ces lieux désertiques.
Nous avons pu découvrir une faune variée : gazelles, singes, écureuils, pintades, hiboux. ..
Je regrette un peu l'insuffisance des marches à pieds. Certains paysages sont d'une telle beauté qu'il faut les découvrir et savourer au rythme lent de la marche.
En résumé : un beau voyage qui jette un pont entre le passé et le présent et qui m'habitera longtemps.

AUDOIN Jacques
29.02.2016
Troisième voyage dans l'Ennedi ... et j'ai trouvé ce que je cherchais! Paysages et surtout art rupestre plus ou moins inédit, le tout dans une ambiance agréable.
Chef de mission expérimenté, équipe tchadienne très agréable. Echanges fructueux.
Sur le plan logistique : pas plus d'ennuis mécaniques que la norme ; très nette amélioration coté cuisine.

La réouverture de vols directs sur Faya permettrait une approche plus rapide de la région (encore que le passage par Abéché permet de voir un autre visage du Tchad, au premier voyage surtout).
BOURNHONNET Sophie
27.02.2016
Le fait de vous écrire que je me suis régalée, ne vous aidera pas énormément. Alors, je vais essayer d'être plus constructive, mais je tenais à le dire.
Une idée fixe : l'Afrique et le désert. Frustrée par l'annulation du voyage de l'an passé, j'étais très motivée ; et je ne fut pas déçue.
Seule la météo a failli me gâcher la fête, mais le vent s'est atténué et les températures ont augmenté, au fil des jours, pour mon plus grand plaisir.
Plutôt que désert, parlons plutôt de massifs rocheux, notre terrain de jeux quotidien. Au programme : chasse au trésor (peintures, gravures, abris) et conférence par un spécialiste de l'art pariétal au Sahara, au coin du feu.
Voyage exceptionnel, hors des sentiers battus, avec quelques suppléments : Aloba, Archeï et quelques désagréments...
Le tout encadré par une équipe tchadienne : Hassan, Ali, Adoum, Martin et Hamada au petit oignon.
Attentionnés, gentils, souriants (Ali va devoir se faire un brin violence, mais il y eu du mieux en mieux !), professionnels, sécurisants.
Un cuistot épatant (vu les conditions géographiques), des quantités plus que généreuse. Des chauffeurs compétents, et ils ont tous participé aux recherches, de façon plus
ou moins intense, et chacun à leurs manières.
3 semaines en vase clos, chacun a pris ces marques, et j'ai pu apprécié les uns et les autres et cela participe à la très bonne impression que meblaisse ce voyage.
En conclusion, prête à repartir, un conseil : allez-y, les feux fermés !
23.02.2016
Excellent voyage.
Le désert : superbes et indescriptibles paysages de l'Ennedi, bivouacs à la belle étoile, nombreux animaux malgré la sécheresse (gazelles, damans, singes, pintades, lièvres, vipère à cornes, oiseaux...).
L'équipe (chauffeurs, guide, cuisiniers) : bien, sympathiques, attentifs.
L'équipe des visiteurs : très cohérente, très sympathique et même conviviale.
La bouffe : encore des progrès à faire, notamment les problèmes traditionnels des récipients d'eau (à quand des bidons plastiques alimentaires dédiés à l'eau ?), des vivres de course (dattes, arachides, raisins secs) entre le petit déjeuner vers 5 h 30 et le repas de midi souvent vers 14 h. Manque de fruits. Pare-vent efficace pour la cuisine. Entendons-nous bien : je ne cherche pas du tout à faire un voyage culinaire.
Le transport : OK pour les 4x4, mais nous devions être deux de plus, et je pense que ça n'aurait pas été facile du tout (véhicule à deux portes). Retour Abeche - N'Djamena en bus : excellente idée : il faut supporter la télé-musique-danse quelque peu mièvre, mais c'est confortable, rapide et on peut rencontrer un peu la population.
Art rupestre : les voyages avec Yves Gauthier sont pour moi la réalisation d'un rêve d'enfant : marcher (beaucoup) et vivre dans le désert, visiter des lieux rares, explorer des lieux quasi vierges, découvrir des peintures, des gravures, des monuments et des artefacts vieux de milliers d'années.
Le confort est rustique, bien vivre le voyage nécessite d'être en forme, mais le résultat est extraordinaire à tous points de vue. Même les imprévus (nombreux : mines, absence de résultats) et les problèmes finissent par faire partie du plaisir de ce type de voyage.
Il est clair que la possibilité d'un vol à et de Faya serait un grand plus.
Et merci à Point-Voyages de nous permettre ce type de voyage-aventure.

Dates & prix

DatesPrixStatut
04.01.2019 au 28.01.20193895€
En cours de Confirmation

[KEY_MAP] - TCHAD - Exploration rupestre dans l'Ennedi
Voyager pour :
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Grands Espaces
Réserver votre voyage

Notre sélection : Tchad

Grande Traversée de l'Ennedi
TCHAD
16 jours | A partir de 2695€
Trekking
Portage chameau
Une caravane pour Faya
Tchad
11 jours | A partir de 1745€
Randonnée
Portage chameau
Exploration Rupestre au Tibesti
TCHAD
25 jours | A partir de 4395€
4x4
1 marcheur

Nos exclusivités

Exploration Rupestre au Tibesti
TCHAD
25 jours | A partir de 4395€
4x4
1 marcheur
Expédition scientifique - Lacs et cratères du Borkou
TCHAD
21 jours | A partir de 4395€
4x4
1 marcheur
Trek dans le Massif de l'Emi Koussi
TCHAD
18 jours | A partir de 3995€
Trekking
Ascension
Portage chameau
TCHAD - Exploration rupestre dans l'Ennedi

Je souhaite être alerté(e) lorsque les nouvelles dates et prix seront disponibles

Civilité
Nom
Prénom
Email

false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter