Tous nos voyages pour l'Inde

 
Du Tamil Nadu au Kerala
Départ confirmé
INDE
15 jours | A partir de 1895€
Minibus
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Terre des Maharajas - Fête du Désert
INDE/RAJASTHAN
14 jours | A partir de 1695€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Solidarité
  • Environnements naturels
Terre des Maharajas - Holi
INDE/RAJASTHAN
15 jours | A partir de 2395€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Environnements naturels
Terre des Maharajas - Pushkar
INDE/RAJASTHAN
14 jours | A partir de 1745€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Environnements naturels
Terre des Maharajas - Diwali
INDE/RAJASTHAN
14 jours | A partir de 1745€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Environnements naturels
Terre des Maharajas
Départ confirmé
INDE/RAJASTHAN
14 jours | A partir de 1545€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Solidarité
  • Environnements naturels
La route des épices
INDE/KERALA
14 jours | A partir de 2395€
Randonnée
Navigation
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
La Transhimalayenne en Royal Enfield
INDE/LADAKH
18 jours | A partir de 2790€
4x4
Mobylette
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Sikkim et Darjeeling
INDE/SIKKIM
15 jours | A partir de 2940€
Minibus
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Environnements naturels
à la rencontre du ladakh
INDE/LADAKH
13 jours | A partir de 1690€
Randonnée
4x4
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Trek dans la Vallée de Markha
INDE/LADAKH
15 jours | A partir de 1890€
Trekking
Fort dénivelé
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Trek des grands lacs
INDE/LADAKH
15 jours | A partir de 2190€
Trekking
Fort dénivelé
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Grande traversée du Zanskar
INDE/LADAKH
28 jours | A partir de 2990€
Trekking
Fort dénivelé
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Kaléidoscope Ladakhi
INDE/LADAKH
15 jours | A partir de 2190€
4x4
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Faune & Flore
  • Environnements naturels
Mieux comprendre le Bonheur
BHOUTAN
12 jours | A partir de 3990€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Grands Espaces
  • Environnements naturels
Mieux comprendre l'Art Rupestre en Inde
INDE
16 jours | A partir de 2690€
Minibus
Culture & Festival
1 marcheur
Comprendre
Rencontrer
Découvrir
  • Histoire
  • Culture & Religion
  • Population & Ethnies
  • Rites & Coutumes
  • Environnements naturels
  • 1
  • 2

Trèsors du Rajasthan, trek chez les ladakhis et parfums d'épices du Kerala.


Un séjour en Inde est captivant, énigmatique, enchanteur par la diversité infinie de ses paysages et traditions. Des paysages lunaires du Ladakh aux multiples vestiges du Tamil Nadu ; Des palais et forteresses séculaires du Rajasthan aux sommets enneigés de l’Himalaya ; Des paisibles backwaters du Kérala aux minérales cités du désert de Thar ; Des mystiques monastères bouddhistes à la ferveur des temples hindouistes ; Des vallées de l’Indus aux berges du Gange sacré… Bienvenue en Inde, pays des mille couleurs, des mille saveurs, des mille rencontres et des mille joyaux !

Découvrir L'Inde


Peuples, Ethnies et Langue :

Ethnies :
L’inde se compose de 22 états et de 9 territoires, regroupant plus du sixième de la population mondiale. Il existe dans le pays, plus d’une centaine d’ethnies, mais les peuples de l'Inde se répartissent en deux grandes familles : Les Indo-Aryen représentant plus de 70% de la population, comprenant les ethnies Assamese, Bengali, Punjabi, Koli…  ; et les dravidiens représentés à 25% comprenant les Tamils, Kannadigas, Malayalis, Telugus…  ; ensuite on trouve des Mongoloïdes et d’autres ethnies qui sont sous représentées.

Langue :
L'hindi est la langue la plus utilisée en Inde, ainsi que l'anglais (du fait de la colonisation britannique); 22 autres dialectes officiels sont pratiqués dans le pays, notamment pour l'Inde du nord : l’assamais, le gujarati, le cachemiri, le bengali, le pendjabi…  En Inde du Sud, vous trouverez : le tamoul, le télougou, l'ourdou, le marathi, le malayalam…

Religion :
En Inde, la religion la plus pratiquée est l’Hindouisme ; Elle concerne près de 80% de la population du pays. Les autres 20% se partagent entre les Musulmans (12%), les Chrétiens (2,%), les Sikhs (2%), les Bouddhistes (1%), les Jains (1%) puis les autres religions. L'hindouisme est une religion par ses pratiques et rites qui rapprochent le croyant du divin. Mais au-delà de l’aspect religieux, il faut y voir une véritable philosophie de vie, qui enseigne le respect et la recherche profonde de connaissance.

Dans nos cultures occidentales, la religion s’apparente à la dévotion à un Dieu unique qui nous délivre un message unique et indiscutable. L’hindouisme est bien différent puisque la pratique de cette religion a comme but ultime la réalisation de soi réalisable en se délivrant de l'ignorance et de l'illusion du monde. Les hindous venèrent une des 330 000 divinités du le panthéon hindou, manifestations du brahman infini et éternel. Le choix de la divinité vénérée par chacun se fait en fonction de ses affinités personnelles, des traditions familiales et des castes auxquelles les pratiquants appartiennent. Chaque personne suit son propre dharma avec ses propres rites et doctrines… s’en écarter engendre désordre et au chaos social. Les plus fréquemment « appelées » sont :
-Shiva : représenté souvent avec 4 bras et des cheveux emmêlés, il responsable des transformations nécessaires dans le monde ; il est particulièrement vénéré par les Yogis ;
-Ganesh : représenté avec une tête d’éléphant et plusieurs bras ; il est reconnu comme étant le fils de Shiva et Pârvatî. C’est le dieu le plus vénéré car il symbolise la chance et la protection du foyer.
-Vishnu : représenté avec la peau bleue et plusieurs bras, on fait appel à lui quand les problèmes se présentent et que les individus ont la sensation de ne plus parvenir à suivre leur dharma.
Hanuman, Rama et Krishna, font également partie des divinités les plus vénérées.

Les hindouistes rythment leur journée autour de nombreux rites ; notamment le matin avant le lever du soleil, il est d’usage de se nettoyer méticuleusement le corps et de se purifier l’esprit ; vous verrez également dans la journée des dons d’offrandes à la maison ou dans les temples (puja).
Les fidèles tentent de participer à des pèlerinages le plus fréquemment possible ; 7 villes saintes accueillent chaque année des milliers de pèlerins. La plus sacrée des villes saintes est Varanasi (Bénarès) ; Les hindous viennent y mourir espérant de cette manière, éviter la réincarnation. Les autres villes sont Haridawar, Ayodhya, Dwarka, Mathura, Kanchipuram (plus grand temple édifié en l’honneur de Shiva) et Praya au confluent du Gange et de la rivière Yamuna ville dans laquelle se réunissent les pratiquants tous les 12 ans pour bénéficier d’un bain de la purification.
On compte également 7 fleuves sacrés dont le Gange, l’Indus, la Yamuna…
Vous l’aurez compris le chiffre 7 est un chiffre sacré dans la religion hindouiste !

Le concept de karma régie la vie des Hindous ; ce terme se traduit par « action ». Les bonnes actions (que ce soit religieuses, morales, politiques, sociales, philosophiques…) sur la base du Dharma pratiqué, sont bénéfiques pour le karma de chaque individu ; Les croyants considèrent que du karma dépendra leurs réincarnations ou certaines étapes de leur vie (Par exemple, une mauvaise action pourrait engendrer une maladie incurable).

Lors de votre séjour en Inde, vous verrez une multitude de temples, véritables maisons des Dieux. Pénétrez dedans et vous y verrez une statue ou une représentation divine représentant la Conscience vivante de la divinité.
Se rendre au temple, n’est pas une obligation néanmoins les fidèles s’y rendent quotidiennement pour y faire des prières et des offrandes dans le but d’obtenir le darshan (regard bénissant) de la divinité. Les prêtres occupent les lieux et assurent les différents rituels et services auprès du Dieu : il y a le levé, la nourriture, l’habillage, les diverses offrandes (puja), l’encens… et le coucher.
Vous découvrirez certainement de très nombreux temples en Inde ; ce sont pour beaucoup des merveilles architecturales à l’atmosphère bien particulière. Le Mînâkshî situé à Maduraï dans le Tamil Nadu, est l’un des plus célèbres de par ses couleurs et le détail de ses ornements. Il attire des milliers de fidèles chaque année. Le grand temple d’Annamalaiyar en plein cœur de Thiruvannamalai s’étend quant à lui sur plus de 20 hectares ; Le temple de Kailashanatha à Kanchipuram édifié au VIIIème siècle en l’honneur de Shiva, est considéré comme l’un des temples les plus impressionnant du pays de par sa beauté. On y recense de très nombreuses divinités issues de la mythologie indienne.

Laissez-vous porter par cette ambiance particulière et vous découvrirez les nombreuses facettes de cette religion qui ne vous laissera en aucun cas indifférent.

Climat :
L’inde se divise en trois grandes régions géographiques : Elle est influencée par l’Himalaya (qui fait barrière aux vents qui viennent d’Asie centrale) qui assoit les températures clémentes dans le pays ; Le désert du Thar attire l’humidité issus de la mousson venus du sud. Le climat du Nord au Sud y est très variable ;
- Dans le nord de l’Inde au Rajasthan, il est préférable de s’y rendre entre septembre et mars, mois durant lesquels la chaleur est moins harassante (15 à 20 °C) ; Entre mai et juin, il fait très chaud : il n’est pas rare que les températures dépassent les 40°C. Entre juillet et septembre, le désert est un peu rafraichi durant la mousson qui vient du sud du pays.
- Toujours dans le nord de l’Inde, sur les piémonts de l'Himalaya au Ladakh, Zanskar et Sikkim, régions de la randonnée et du trekking, il est préférable de séjourner durant l’automne ; le temps est dégagé, très frais mais sec avec des lumières exceptionnelles… C’est la plus belle période pour parcourir les massifs montagneux à pied. L’été est également très agréable, sec et avec des températures chaudes, mais attention aux pluies violentes en fin de journée… le printemps (Novembre à mars) est également très agréable avec une chaleur qui commence à se faire quelque peu ressentir. Les festivals sont fréquents durant cette période et le trek de moyenne altitude est tout à fait envisageable.
En définitive, excepté durant l’hiver, cette zone se prête au voyage durant toute l’année. Mais n’oubliez pas de prendre un très bon duvet car les nuits sont froides (parfois approchant les 0°C) durant les treks et n’hésitez pas à vous habiller d’un bon polaire !
- Dans le sud de l’Inde, au Kerala, Tamil Nadu et Karnataka, le climat est tropical ; Sur la côte maritime comme dans le massif montagneux des ghâts orientaux et occidentaux, on décerne 2 saisons : de février à mai, le climat et chaud et sec ; De juin à novembre, on observe la saison des pluies, durant laquelle la mousson sévit. La meilleure saison pour se rendre dans cette partie du pays est de novembre à mai.
Les moussons sont des plus brèves mais au débit important. Il suffit de s'abriter et de laisser passer le déluge pour reprendre ses activités sous un beau soleil !

Que voir pendant votre voyage en Inde :
- Delhi est la principale porte d'entrée du pays. C’est aussi une métropole animée où se côtoient avec succès modernité et culture ancestrale. Du XVII° au XIX° siècles, « Old » Delhi géra l’Inde musulmane puis les britanniques créèrent « New » Delhi, capitale de l’empire des Indes qui détrôna Calcutta en 1931. Elle devint alors la capitale du pays lors de l’Indépendance en 1947. Au programme des visites : le Tombeau d’Hamayun, le temple d’Akshardham, le Qutab Minar (le plus grand minaret de l’Inde), le Fort Rouge, le Temple Sikh de Rakabganj et le Rajghat.

- Le Ladakh, l’"Himalaya indien", est situé dans la haute vallée de l’Indus dans la partie septentrionnale de l'Inde. Cet espace est très aride, car protégé de la mousson grâce à la grande barrière himalayenne.
C’est le pays des treks de haute montagne et des sommets atteignant les 6000 mètres d’altitude. Le départ des circuits de randonnées se font de Leh, actuelle capitale de la province et ancienne étape de la Route de la Soie. Cette ville concentre essentiellement des tibétains et vous pourrez y découvrir la Shanti Stupa et le monastère Leh Palace qui surplombent la ville. 
Le Ladakh recèle de villages abritant des monastères bouddhistes, lieux de cultes sublimes: A Lamayuru (3500 mètres) vous découvrez le plus ancien monastère tibétain du Ladakh; Les monastères de Hémis, Shey, Alshi, Thiksay ponctueront également votre chemin. A voir également le monastère de Thiske qui s'apparente au Potala au Tibet. Les vallées et chaines montagneuses du ladakh présentent de nombreux villages au caractère traditionnel, aux multiples ethnies avec des cultures bien ancrées (Yurutse, Shingo, Markha, Hankar...). Vous atteindrez des points culminants tels que le Kongmaru (5250 mètres) dans la Vallée de la Markha; le Sninguste La (5140 mètres), les cols du Sirsir La et de Singge La (près de 5000 mètres) dans le Zanskar; Ils vous offriront des points de vue magnifiques sur un environnement exceptionnel. Les lacs d'altitude de Tsamoriri, de Pansong La (plus de 5000 mètres d'altitude), de Tsokar sont de véritables perles turquoises dans le désert multicolore, surplombés de sommets enneigés.

Le Ladakh niché sur les piémonts de l'himalaya, est véritablement l'endroit idéal pour les adeptes des randonnées et trekking; Le "petit Tibet" de l'Inde vous garantit un dépaysement total dans des paysages grandioses de haute montagne révélant les plus hauts sommets et les vallées les plus sèches du monde.

- Le Rajasthan : Cet état est considéré comme le plus romatique de l'Inde; Situé entre le désert de Thar, les steppes du Penjab et le bassin du Gange, le Rajasthan est la région des palais des 1001 nuits et des forteresses impériales.

Découvrez Jodhpur « la Cité Bleue », située en bordure du désert du Thar, est la plus grande ville du Rajasthan après Jaipur. Elle fut bâtie en 1459 par le chef du clan rajpoute des Rathor. Elle est ceinturée par un rempart de 10 Kms de long. Jodhpur tire son nom de la couleur indigo des maisons de la vieille ville. La couleur bleue, réservée jadis à la caste des brahman, est de nos jours utilisée par tous et repousserait efficacement les insectes. Visiter les différentes cours et palais et le Jaswant Thada, ce mémorial de marbre blanc dédié au Maharaja Jaswant Singh II. Le Fort de Mehrangarh, la plus impressionnante citadelle du Rajasthan domine la vieille ville au milieu de laquelle on peut apercevoir la Tour de l'Horloge qui marque l'entrée du bazar.

Jaipur est la capitale du Rajasthan. La « ville rose » tient son nom de la couleur de ses palais, de ses Havelis et de ses forts construits en grès rose. Entourée de collines escarpées sur trois côtés, l'ensemble de la ville est cerné par une enceinte fortifiée, gardée par sept portes. A voir absolument le Palais des vents et le Fort d’Amber qui abritait notamment les appartements du Maharaja et de ses très nombreuses femmes et concubines.

Bikaner, quatrième plus grande ville du Rajasthan qui fut jadis une étape importante sur la route des caravanes; Elle est entourée d’un rempart crénelé et organise tous les ans en février, une immense fête aux chameaux. Ne manquer pas le Fort de Junagarh, une grande citadelle réunissant palais et temples.

Udaipur « Venise de l’Orient », est considérée comme la ville la plus romantique de l’Inde. Avec son architecture de type rajput, ses collines Aravalis verdoyantes, ses temples, ses nombreux lacs, ses rues colorées, ses jardins, Udaipur est vraiment une cité exceptionnelle aux milles charmes. Le City Palace vaut vraiment le détour ; Construit en marbre et en granit, il présente un mélange de styles caractéristiques de ses différents détenteurs : moghol, rajput, européen et chinois. A voir également le musée Bagore Ki Haveli.

Jaisalmer, est une citadelle de grès dorée qui émerge du désert du Thar, aux portes du Pakistan. Cette « petite » ville fortifiée abrite des temples jaïns et des havelis exceptionnels. Chaque année s’y tient « la fête du désert » durant laquelle se vendent des milliers de chameaux.

Agra dans la province de l'Uttar Pradesh, abrite une des 7 merveilles du monde moderne : Le Taj Mahal; Ce sublime mausolée construit tout de marbre blanc est le plus célèbre de l’Inde. Les travaux de construction ont duré 22 ans et l’édifice fut achevé en 1653. La légende dit que l’empereur moghol Shah Jahan fit édifier ce palais pour honorer la mémoire de sa troisième épouse dont il était éperdument amoureux. A Agra, il est également possible de visiter le Fort rouge (classé en 1983, patrimoine mondial de l'Unesco) et le Palais de Fatehpur Sikri.

Varanasi (ou Bénarès), est une des 7 villes saintes hindouistes de l’Inde. Il semblerait également que ce soit l'une des plus anciennes villes au monde. Le rituel pour les hindous est de se rendre sur les rives du Gange et de s’y baigner. Le fleuve est considéré comme sacré et la population qui pratique la religion hindouiste viennent laver leurs pieds afin d’expier tous leurs péchés. Bénarès est également l’endroit où les fidèles viennent finir leur jour, en espérant cesser le principe des réincarnations et atteindre le Nirvana… Les ghats sont des endroits où se concentre toute la ferveur et le mysticisme hindou. C’est très impressionnant.

Le Tamil Nadu est situé au Sud-est de l’Inde. Cet état est particulièrement reconnu pour sa formidable richesse culturelle, architecturale et religieuse. Tamil Nadu signifie « Pays des Tamouls », le tamoul étant considérée comme l’une des plus anciennes au monde. 

Au départ de Madras sa capitale à l’architecture coloniale, de nombreux sites sont à découvrir dont la ville de Madurai qui concentre des palais et temples hindous remarquables : Minaski Sundareshvara, Pudu mandapa, Thirumalai Nayak… Tanjore au sud de Madras attire de nombreux pèlerins se rendant au temple de brihadesvra classé au patrimoine mondial de l’Unesco ; Le fort de Vijayanagara est également à visiter.
Mahabalipuram, est l’endroit idéal pour se détendre. Situé en bord de mer, profitez de la mer et des kilomètres de plages de ce petit paradis. Découvrez ses temples monolithes et la spécialité de ce village : la sculpture sur pierre.
Pondichéry est un ancien comptoir français rendu aux indiens en 1956. Cette ville revêt une ambiance particulière bien différente du reste de l’Inde. Outre les bâtiments de style européens, de nombreuses habitudes héritées des colons se font encore percevoir comme le jeu de pétanque auxquels s’adonnent de nombreux habitants de la région. Non loin de la paisible Pondichery, se trouve Auroville, cette cité utopique créée par une française en 1968 ; Cet endroit regroupe de nombreuses nationalités et religions autour d’une philosophie commune, areligieuse et apolitique.

Le Kerala est considéré comme le joyau de l'Inde du sud; quelques incontournables que vous aurez l'occasion de découvrir : 
Cochin est un ancien comptoir portugais sur la côte Malabar est l'emblème du Kerala avec ses carrelets chinois (pêcheurs). Reine de la mer d'Oman, la ville, bâtie sur des îles autour d'une lagune est une mosaïque de cultures qui mèle harmonieusement le Portugal médieval aux ruelles sinueuses bordées de mosquées, une synagogue du XVIe siècle, et les filets des pêcheurs chinois séchant en plein air. Prenez un rikshaw et visitez le palais hollandais de Mattanchery; En bus local immergez-vous dans la vibrante Broadway street, la rue la plus commerçante du centre de cochin. Puis assistez au maquillage des artistes avant une représentation de danses Kathakali, mettant en scène d'extraordinaires personnages qui recréent, en un théâtre dansé/mimé unique, les légendes sacrées du Mahâbhârata et du Râmâyana.

Allepey – petite « Venise » indienne, est le point de départ de la découverte des backwaters, ces canaux de largeurs variables qui entourent la ville ; La visite se fait en embarquant dans des canoés ou des houseboat. Ambiance palmiers et cocotiers, végétation luxuriante, mangroves et rizières, lacs (Vembanad), plages et villages enjôleurs vivant de la pêche et de l’agriculture (Kumarakom) sont au programme…

Le Kerala c'est également l'occasion de partir à la recherche d'animaux lors de safaris; Periyar est une réserve d'animaux située à 1 000 m d'altitude; Elle concentre le plus grand nombre d'éléphants à l'état sauvage (près de 1 000), des oiseaux et des tigres. La visite se fait en marchant en foret ou en faisant un tour en bateau. Thattekkad est quant à elle, une réserve ornithologique à découvrir en randonnée, en vélo ou en kayak.

Le Kérala offre de formidables terrains de trek et randonnée ; Dans les massifs montagneux de la région de Munnar, vous marchez à travers la plus belle zone de plantations de thé de l’Inde et au cœur de nombreuses plantations d’épices (cardamone, gingembre, poivre noir…) ; Mathikettan Shola National Parc et le lac Vembanad abritent une importante variété de faune et de flore (la biche Sambar, l’écureuil géant Gaur et de nombreux éléphants…) ; Les habitants qui résident dans cette région, vivent essentiellement du commerce des épices.

Le Kerala c’est également des plages exceptionnelles, pour terminer votre séjour en mode "détente" ! Marari, Varkala, Mararikulam... sont de paisibles villages de pêcheurs bordés de longues plages de sable doré à l’ombre des cocotiers, dans lesquels vous pourrez vous baigner dans une mer chaude ; Ces petits coins de paradis ont su conserver leur authenticité. C’est l’endroit idéal pour se détendre, se baigner, se balader et pourquoi pas profiter de massages et soins ayurvédiques.

Ayurveda
Lors de votre séjour en inde, plus particulièrement dans le Kérala, il vous sera possible (en option) d'avoir recours à des séances de massages ayurvédiques; De nombreux indiens pratiquent le yoga, l'ayurveda et la méditation; les religions bouddhistes et hindouistes sont à l'origine de ses rites, les asanas (ou postures) préparant le corps aux longues heures de méditation. Aujourd'hui le yoga fait de plus en plus d'adeptes auprès d'individus issus de toutes communautés. On y a recours pour ses nombreuses vertus thérapeuthiques aussi bien pour le corps que pour l'esprit (anxiété, dépression, maux du corps...)
La médecine ayurvédique est traditionnelle et très répandue dans tout le pays; Les thérapies régénératrices du corps (bains, inhalations, sauna, massages, purgatifs...) se font à base de plantes, d'huiles essentielles, de divers métaux et poudres minérales;
Si toutefois vous souhaitez avoir recours à un massage ayurvédique, n'hésitez pas à demander une adresse à votre guide; il sera vous orienté vers un praticien traditionnel réputé.

Niveau :
L'Inde répond à tous types de voyageurs; Que vous soyez découverte tranquille ou adeptes des treks engagés, chacun y trouvera son compte !
Au Kérala, Tamil Nadu, et au Rajasthan, les séjours s'articulent autour de découvertes, de transferts, de ballades et de quelques marches sans difficultés oscillant entre 3 et 6 heures.
Pour le Ladakh, une bonne expérience de trek est nécessaire. Il faut être capable de marcher 7 heures par jour pendant plus de 15 jours. Généralement l'acclimatation facilité par deux jours en altitude avant de démarrer le trek. Quelques transferts en jeep et plusieurs visites de sites touristiques.

Encadrement local :
L'encadrement de nos séjours dépend du type de voyage que vous effectuez et de la zone visitée;
- Les séjours en Inde du Sud ( Kerala et Tamul Nadu), au Rajasthan et dans le Sikkim, sont accompagnés par un guide local francophone ayant une parfaite maîtrise du terrain; il sera heureux de partager avec vous toutes ses connaissances et secrets de son île.
Un chauffeur l'accompagnera pendant le voyage et quelques guides locaux vous accompagneront pour la visite de certains sites.
- Tous les séjours au Ladakh en Inde du Nord, seront accompagnés par des guides locaux anglophones, ayant une parfaite connaissance de l'environnement et des populations locales. Un chauffeur local assurera les transferts routiers et des muliers pourront être nécessaires quand les véhicules ne pourront pas acheminer vos bagages.

Transport terrestre :
En fonction du terrain, tous les transferts sont assurés dans des véhicules type minibus ou jeep de capacités variables en fonction du nombre de voyageurs.
Sur certains circuits, il est important de savoir que les transferts en véhicules entre certaines étapes présentant des points d'intérêt peuvent être longues ; Cela fait partie intégrante de ce type de voyages... Soyez patients ...
Pendant les séjours où il y a des treks ou de la randonnée, vos affaires seront acheminées d'une étape à l'autre par l'intermédiaire d'un véhicule ou de mules ( en fonction de l'accessibilité et du terrain) : vous ne porterez que vos affaires de la journée;

Hébergement :
Compte-tenu de la programmation aérienne et des temps de vols, nos séjours en Inde comptent généralement 1 à 2 nuits qui se déroulent à bord de l'avion;
- Séjour en Inde du Sud : "Du Tamil Nadu au Kérala" : Nuits en hôtel et cottage de catégorie 2 à 3*; " La route des épices" : 6 nuits en hôtels ou en lodge, 1 nuit sur les backwaters en cabine double, 5 nuits en campement aménagé (lit, sanitaire, douche).
- Séjour au Rajasthan : "Terre des maharajas" et "Terre des maharajas spécial fêtes indiennes" : en hôtels catégorie 2 à 3*
- Séjour dans le Sikkim : "Sikkim et Darjeeling": 13 nuits en hôtel catégorie 2 et 3*
- Séjours au Ladakh : "Trek de la vallée de la Marka" : 7 nuits chez l’habitant dans des maisons traditionnelles de confort moyen; 1 nuit en camp aménagé par les locaux sous tente de 2 personnes, sur des espaces présentant une tente mess et des toilettes à l'écart du campement; 4 nuits en Guest House (lodge); " Grande traversée du Zanskar" et "Trek dans les grands lacs" : nuits en camp - nuits en Guest House hôtel (niveau 2 étoiles); "Kaleidoscope ladakhi" : 1 nuit chez l’habitant ; 11 nuits en Guest House dont 2 nuits qui peuvent être sous tente (nuits du J9 et J11) si pas assez de place dans les guest Houses. "A la rencontre du Ladakh" : 6 nuits chez l’habitant ; 4 nuits en Guest House (lodge)
Les « lodges » au Ladakh sont des hébergements de montagne rustiques qui ne disposent pas de chauffage central ni bien souvent de salles de bain. Certains établissements disposent toutefois parfois de douches chaudes (moyennant quelques roupies) et sont même équipés de panneaux solaires vous permettant de recharger vos batteries. Il n’est pas possible d’avoir une chambre individuelle dans les lodges de montagne.

Cuisine / Nourriture :
Lors de votre séjour en Inde, vous allez faire un voyage gustatif tant le pays propose une diversité de mets plus ou moins épicés ! La majorité des Indiens sont végétariens, ce qui explique le grand nombre de plats sans viande proposé dans les menus.
En Inde, vous mangerez régulièrement dans des thalis, une assiette métallique compartimentée dans laquelle l’ensemble de votre repas vous sera servi. Vous y trouverez le plus souvent du riz blanc ou du riz biryani cuit à la manière pilaf agrémenté d’épices, de noix de cajou et de raisins secs (Paneer butter massala). Il peut accompagner une viande ou des légumes ; Un dhal (lentilles jaunes ou noires cuisinées avec des épices), des légumes préparés, du raita (yaourt de bufflonne) et un dessert.
Le curry vous accompagnera tout au long de votre voyage ; en Inde, le terme curry s’assimile à un plat de viande, de poissons, de légumes en sauce préparée avec du masala et du curry. Le masala est un mélange de différentes épices (poivre noir, curcuma, cardamone…) provenant du Kerala en Inde du Sud. C’est dans cette région que sont produites les meilleures épices du monde !
En règle générale, votre repas sera accompagné de pain tels que des chapatis (petites galettes) ; des naans, des galettes cuites dans le tandoori qui s’accompagnent de fromage, de beurre ou d’ail. En Inde du Sud, vous dégusterez des parathas des galettes onctueuses parfois fourrées aux pommes de terre.
L’Inde du Nord et l’Inde du sud présentent quelques différences culinaires ;
- En Inde du Nord et en Himalaya, on trouve beaucoup de plats cuisinés à la manière tandoori (brochettes de viandes ou de légumes que l’on appelle Kebab, naans…). Les plats ont la particularité d’être cuits dans un four creux traditionnel en terre. Vous pourrez également manger des Momos qui sont des raviolis cuits à la vapeur ou frits, garnis de viande ou de légumes ; On les trouve dans les soupes ou accompagnés d’une sauce piquante surtout lors d’un séjour en Himalaya.
- En Inde du Sud, ce sont les dosas des crêpes préparées avec de la farine de lentilles, de pois chiche ou de riz, que l’on trempe dans une sauce de légumes. Le dahi est également une bonne manière d’accompagner votre repas notamment s’ils sont épicés ; Il s’agit d’un yaourt mélangé à des légumes crus (concombres, tomates, oignons, carottes). La street food est également une belle manière de découvrir des mets aux milles saveurs ; A gouter le Pani puri, une boulette de pate qui est frite et que l’on garnie de légumes cuits et épicés.
Lors des treks au Ladakh, vous mangerez des produits frais complétés par des boites de conserves et des féculents. Les repas sont souvent sous forme de pique-nique ou repas pour le midi et de dîners chauds préparés par un cuisinier. Dans les villes, les repas se déroulent dans des restaurants locaux ou dans les hôtels dans lesquels vous dormirez.

Boissons :
En Inde, il ne faut jamais boire de l’eau du robinet. De même il est formellement déconseillé de consommer des glaçons. Consommer de l'eau minérale en bouteille et les sodas en vous assurant qu'ils soient bien capsulés et qu'ils soient ouverts devant vous. Tout ce qui est à base d'eau bouillie tels que le café et le thé, ne posent pas de problème.
Dégustez des jus de fruits frais (en vous assurant que de l'eau n'est pas été ajouté à vos breuvages, ni des glaçons); Ananas, mangue, papaye, orange...
Goûter le lassi cette boisson traditionnelle venant du Pendjab à base de lait fermenté s'assimilant à du yaourt liquide. Vous pouvez le manger sucré, salé ou mélangé avec des fruits (de préférence avec des bananes...fruit à peau !).
A tester obligatoirement le Chai, boisson à base de thé, de lait et de sucre parfois agrémenté de gingembre et de masala. C'est la boisson nationale consommée par toute la population.
La bière et l'alcool sont essentiellement issus de l'importation;
Notez que les boissons, exceptés le thé et le café du petit-déjeuner, sont à votre charge.

Budget et change :
La devise de l'Inde est la roupie indienne (INR), qui se divise en 100 paisa. Taux indicatif au 16/07/2018 : 1€ = 80,42 INR ;
Vous pouvez changer vos euros, dans les aéroports, banques et bureaux de change. Les taux de change y sont à peu près similaires.
Preférez les petites coupures pour vos achats et cela suscitera moins d'intérêt auprès des personnes qui vous entourent...
N'accepter aucun billet abimé qui serait scotché; Ils sont inutilisables !
Les distributeurs automatiques (ATM) sont présents partout dans les grandes villes;
Pour informations, les roupies ne sont pas importables ni exportables. Donc, soit vous les utilisez avant de repartir de votre voyage, soit vous aurez gardé vos tickets de transactions de change, afin de pouvoir faire à nouveau du change en euros.

Décalage Horaire :
L'inde est à GMT+5h30; + 3h30 en été et + 4h30 en hiver par rapport à Paris; Autrement dit lorsqu'il est 12h00 en France en été, il est 15h30 à Bombay et lorsqu'il est 12h00 en France en hiver, il est 16h30 à Bombay.

Électricité :
230 V, 50 Hz. Les prises sont de type français (à 2 broches); Mais certaines zones nécessitent des prises de type D (ancienne prise britannique à 3 broches). Il est donc nécessaire de prévoir un adaptateur.
Pour vos appareils photos, lampes de poches, etc. il est nécessaire de prévoir suffisamment d’autonomie concernant vos batteries ou piles.

Couverture GSM :
En Inde, le téléphone portable capte quasiment partout, excepté dans les endroits les plus reculés du pays et en très haute altitude; Pour davantage d'informations à ce sujet, il est conseillé de vous rapprocher de votre fournisseur d'accès avant votre départ.
En cas d'urgence, nos chauffeurs et guides ont tous des téléphones portables couvrant l'ensemble du réseau téléphonique du pays. Des téléphones satellitaires sont également utilisés durant les trekkings de très haute montagne.
Informations utiles pour appeler à l'international :
- Pour appeler depuis la France vers l'Inde : 00 + 91 + l'indicatif de la ville (2 chiffres, sans le 0 qui le précède) + le numéro de l'interlocuteur.
- Pour appeler depuis l'Inde vers la France : 00 + 33 + le numéro de l'interlocuteur à 9 chiffres (ne pas composer le 0 initial).
Méfiez-vous des coûts de communication auprès de votre fournisseur d'accès, afin d'éviter de désagréables surprises à votre retour !

Internet :
La connexion Wifi en Inde est possible dans certains lieux touristiques, dans les villes importantes et dans quelques hôtels ou guesthouse. Cette information est mise en évidence dans les endroits concernés. N'hésitez pas à utiliser Whatsapp, Skype ou Messenger pour communiquer gratuitement avec l'étranger.

Informations sur l'Inde


Environnement :
Lors de nos séjours, nous apportons une réelle importance à respecter les hommes et la nature qui nous entourent. Les échanges et les souvenirs n'ont seront que plus beaux.
L’Inde est un des pays les plus impactés par les problèmes écologiques ; La pollution atmosphérique est très importante notamment dans les grandes villes comme New Delhi. On trouve dans le pays, 10 des villes les plus polluées au monde ! Même certains endroits à plus de 2000 mètres d’altitude voit leur ciel obstrué par la pollution latente ! En cause, une explosion économique importante ; des industries fonctionnant au charbon qui sont très polluantes générant des déchets très toxiques (très peu de filtres et peu de politiques pour réduire les rejets d’oxyde d’azote et de souffre) ; l’exode rural est également en cause puisque les déplacements se font en véhicules (voitures, motos, rickshaw…) ;
Mais l’Inde semble récemment prendre davantage en considération ce domaine : Le gouvernement s’est engagé d’ici 2030 via l’accord de Paris sur le climat, à utiliser 40% d’énergie non fossile. Dans de nombreuses provinces indiennes, l’énergie solaire devient moins onéreuse que l’usage du charbon. Cette démarche est bien engagée dans les grandes villes, mais bien moins organisée dans les villes secondaires…
Les déchets sont très présents dans les rues, le pays faisant face à une absence quasi totale d'une bonne gestion des ordures.
L’eau est extrêmement polluée et engendre de très graves problèmes de santé.
Quelques initiatives particulières dans le domaine de l'écologie en Inde sont à mettre en lumière telles que celle de Shibu K Nair dans le Kerala, à l’origine du programme écologique « vacances Zero waste » ; ou encore Shubhendu Sharma à Bangalore initiateur de la start-up Afforest (plantation de plus de 600 000 arbres); Un très bon livre sur ce sujet : "Made in India" de Bénédicte Manier.

La nature
Lors de nos circuits, nous vous demandons de nous aider à les garder intacts les endroits que nous traversons. Ne rien laisser derrière vous: utilisez les sacs poubelles pour vous débarrasser de vos ordures. Nous brûlons tout ce qui peut l'être une fois que nous sommes prêts à lever le camp et emportons le reste (conserves): nous ne laissons donc aucun déchet sur place. Pas de WC dans la nature, alors merci de brûler vos papiers (d'où la nécessité d'un briquet). Les fumeurs sont priés de brûler les mégots dans le feu.
L’environnement rencontré est exceptionnel mais fragile. Il serait triste de le transformer en dépôt d’ordures. Pour que ces zones conservent leur pureté, il faut laisser le minimum de traces de votre passage. Aussi, veillez à ne rien jeter à la légère. A prévoir : un petit sac plastique dans votre sac à dos pour rassembler vos déchets de la journée (mégots de cigarettes, lingettes, papier toilette…) que vous videz le soir dans une poubelle dédiée à cet effet.
De même, nous vous invitons à remporter avec vous les déchets polluants difficilement recyclables tels que piles, poches plastiques…
L'Inde présente des écosystèmes fragiles; Eviter de sortir des sentiers tracés et de piétiner les zones vierges. Eviter également tout prélèvement dans la nature (pierres, fleurs...).
La problématique de l'eau est un phénomène mondial; Aussi, nous comptons sur vous pour la consommer raisonnablement.

Us et coutumes :

Les hommes
Au cours de votre voyage, vous entrerez en contact avec les populations locales.
Les différentes communautés que vous allez rencontrer sont de nature hospitalière et avenante. Les indiens vous souhaiteront partout la bienvenue, toujours avec un grand sourire. Les indiens dodelinent de la tête, pour approuver les informations… Ne pas croire que cela signifie un refus ! En Inde, il convient de saluer la personne qui est face à soi en joignant nos mains sous notre visage et en prononçant le mot « Namasté ».
Le premier rapport est déterminant. Soyez donc courtois et respectueux (en ne photographiant pas tout de suite par exemple) et très rapidement la relation s'installera dans le respect. Inversez les rôles : que diriez-vous à des touristes qui, descendant de leur car, photographient votre intimité, vos faits et gestes sans même vous avoir salué ? La courtoisie est de mise dans les rapports tant avec l’équipe qui vous accompagne qu’avec les gens que vous rencontrez.
Même si les populations sont tolérantes en Inde, il est important de connaitre certaines règles majeures de savoir-vivre pour voyager dans ce grand pays. Ainsi, vous ne risquerez pas d’offenser, de choquer, ni de vexer vos hôtes et toutes autres personnes croisées lors de votre séjour.

-Lors de la visite des sites religieux hindouistes (notamment celle des temples) et culturels ou encore si vous êtes invités à rentrer dans une demeure indienne, il faut impérativement quitter ses chaussures.
Attention, les pieds sont considérés comme impurs, aussi éviter de toucher avec vos pieds les gens et les choses, ce qui pourrait être très mal considéré !
Tous gestes d’affection entre un homme et une femme (baiser, se tenir la main…) sont proscrits, ces actes s’assimilant à des gestes à connotations sexuelles. Cependant, vous pourrez voir très fréquemment les hommes se tenir par la main, mais ceci est une attitude fraternelle.

-Au Ladakh dans le nord de l'Inde, les habitants pratiquent davantage la religion bouddhiste ; Quelques règles sont également à respecter pour ne pas offenser les locaux :
lors de la visite des sites religieux : les temples bouddhistes se visitent sans chapeaux ou casquettes et toujours pieds nus ou avec des chaussettes. On ne se prend jamais en photo devant une représentation de Buddha (interdiction de tourner le dos à la divinité). Il faut tourner autour des stûpas dans le sens des aiguilles d'une montre.
De même, le bouddhisme répond à toute une symbolique de couleur ; Eviter de s'habiller tout en noir, cette couleur représentant l'ignorance et l'ombre; Par contre, aucun soucis avec le blanc, représentant le savoir et l'émancipation.
Il est de coutumes au Ladakh de se saluer d’un « Namasté », qui signifie littéralement « Je te salue ». Sachez toutefois que la signification est beaucoup plus profonde et pourrait être interprétée comme « le divin en moi salue le divin en toi ». Sachez ainsi recevoir un Namasté avec gratitude et le rendre avec générosité.

En Inde, comme dans de nombreux autres pays pratiquant la religion hindou, bouddhiste et musulmane, la main gauche est considérée comme impure ; on mange donc avec la main droite, on se sert avec la main droite… et on garde la main gauche pour des actes considérés comme « sales » (se laver les pieds, s’essuyer…).

Les cultes religieux, pratiqués avec ferveur, font l'éloge de l'harmonie. Il est donc bien vu de se comporter avec calme, d'être patient et de préserver la sérénité.

Tenues vestimentaires
Même si l'Inde est de plus en plus sous influence occidentale surtout dans les grandes villes, vous allez parcourir des territoires où les traditions et Les coutumes religieuses sont très ancrées et imposent le respect de quelques règles. Il convient de toujours être vêtu de manière décente et correcte : pas de jupe ou de short trop courts ! Pas de débardeur ou de tee-shirt trop échancrés; Certains sites religieux se visitent avec les épaules couvertes. Prévoyez au cas-où dans votre sac, une étole, un foulard ou un "chèche" ; et si vous n'en avez pas... vous en trouverez à en acheter partout.

Photographier (ou filmer) oui mais...
Même si les habitants de l'Inde se laissent volontiers photographier, il n’est pas d’usage de prendre des photos des populations sans leur autorisation. Photographier quelqu’un à son insu, peut provoquer une grande discorde pouvant aller jusqu’à la confiscation ou destruction de votre appareil photo ! Attendez qu'ils vous le proposent.
L’avènement des smartphones et des "selfies" a beaucoup modifié le rapport à l'image. La photographie est désormais monnaie courante. En revanche, ce phénomène reste très "générationnel" ; aussi, assurez-vous que votre sujet soit d'accord avant de le photographier. Prenez le temps de quitter l'oeil de votre objectif et privilégiez les échanges avec la population; Vous reviendrez de votre séjour bien plus riches d'émotions, de connaissances et de souvenirs à partager.
Pas de photo des zones militaires, aéroport, poste de police, prisons, lieux de culte, etc...
Les sâdhus prennent facilement la pose, mais... attendez-vous à leur verser quelques roupies contre quelques clichés !
L'usage de votre matériel photographique peut être payant sur certains site touristique.
Il n’y a évidemment pas de questions à se poser et évidemment pas de problème pour photographier la nature, les animaux et les paysages.

Les pourboires
En Inde, les pourboires sont de règles ! Variable selon l’itinéraire et la durée, le pourboire est très attendu et plutôt conseillé de notre part. Nous vous conseillons de faire une cagnotte commune, qui sera remise à la fin du voyage aux membres de l’équipe.
Cependant, il est important que le pourboire reste une gratification, nos équipes étant très correctement rémunérées par ailleurs. Nous vous invitons à ne distribuer des pourboires que si le service a répondu à vos attentes, et de réduire cette somme si les prestations n’ont pas été suffisantes, en expliquant pourquoi, afin de conforter notre travail pédagogique.
Montants recommandés, cette somme prend en compte le niveau de vie afin de ne pas déstabiliser les équilibres économiques :
- Pour les séjours au Ladakh : Durant votre séjour au Ladakh vous allez pratiquer la randonnée et le trekking; Prévoir un budget de 30 à 40€ par participant et par semaine pour l'ensemble de l'équipe qui vous accompagnera (guides locaux, chauffeurs, équipe d'encadrement de trek...).
- Pour les autres séjours, prévoyez également un budget de 30 à 40 € par participant et par semaine pour l'équipe guide et chauffeur. Des petits pourboires sont également à remettre aux guides qui vous accompagneront ponctuellement pour la visite de certains sites.

Mendicité
Eviter de donner quelque chose à une personne mendiant dans la rue surtout si elle est entourée d’autres individus. Cela pourrait susciter une grosse pression sur la personne en question car les autres voudront qu’elle partage son « cadeau » ; quant à vous vous risquez d’être également harcelé par d’autres individus dans le besoin qui seront à proximité !
En Inde plus que partout ailleurs, de nombreux enfants sont mutilés afin de susciter davantage de pitié auprès d’éventuels donateurs. En distribuant de l’argent ou des petits cadeaux dans les rues, vous entretenez ce système… Alors Il est préférable de se rapprocher d'un interlocuteur privilégié (votre guide par exemple), qui pourra vous orienter vers une structure scolaire, association ou autre accueil social dans lesquels chaque don (cahier, stylos, livres, vêtements etc...) sera redistribué équitablement et couvrira les besoins des nombreux bénéficiaires.

Souvenirs
La majorité des souvenirs en Inde sont réalisés localement. N'hésitez pas à favoriser l'achat d'artisanat afin de soutenir le savoir faire local.
Quelques incontournables :
- Les soieries et tissus en coton et des tapis de laine ou de soie
- La confection d'objet en bois de santal.
- Les épices et le thé;
- Les pierres précieuses ou semi-précieuses
- Des bijoux en argent
- Du cachemire (Ladakh)
Attention, l'achat de pierres précieuses doit se faire obligatoirement dans des magasins d'état qui vous fourniront un document pour éviter tout problème avec la douane.

Marchander est une institution...donc lors de vos achats de souvenirs, prenez le temps de discuter chaleureusement avec votre interlocuteur afin de faire baisser les prix ; Selon les objets, le prix peut être divisé par 2 ou 3. N'oubliez pas que la plupart des articles ont été réalisés par des artisants locaux, donc il ne s'agit pas de dévaloriser leur travail. N'hésitez pas à demander discrètement conseil à votre guide.

L'inde et ses fêtes:
L'inde est un pays de fêtes durant lesquelles la population aime à se retrouver. La ferveur, les couleurs, les odeurs, les lumières…  vous font encore entrevoir un autre petit bout de ce grand pays;
- Holi : Les réjouissances de Holi célèbrent l'arrivée du printemps et la fertilité, à Jaipur.
Cette fête parfois appelée fête des couleurs, est célébrée avec une ferveur particulière dans toute l'Inde.
La nuit du premier jour de la fête, un feu est allumé pour rappeler la crémation de Holika, une démone brûlée par Vishnu. Le deuxième jour, connu sous le nom de Rangapanchami, les gens, habillés en blanc, circulent avec des pigments de couleurs qu'ils se jettent l'un à l'autre, il est alors d'usage de s'excuser, après avoir sacrifié au rite coloré, par « Bura na mano, Holî hai » (« Ne soyez pas fâché, c'est la Holi » en hindi). C'est aussi l'occasion pour s'inviter à partager des mets préparés spécialement pour cette occasion.
Les pigments qu'ils se jettent ont une signification bien précise : le vert pour l'harmonie, l'orange pour l'optimisme, le bleu pour la vitalité et le rouge pour la joie et l'amour.
- Diwali : Dipavali du sanskrit qui signifie « rangée de lumières » est la fête des Lumières. Elle représente la connaissance absolue et le triomphe du bien sur le mal. C’est aussi l’une des fêtes les plus importantes de l’Inde, célébrée avec beaucoup d’enthousiasme. A l’approche de Diwali, les rues indiennes s’animent et s’illuminent, les pétards et autres artifices résonnent inlassablement pour afficher dignement la ferveur de la célébration.
Dans le nord de l’Inde, on fête Diwali en l’honneur de la déesse Lakshmi sous ses trois formes : déesse de la prospérité et de la santé, déesse de la beauté et déesse de la connaissance. Mais la fête célèbre aussi le retour triomphal de Rama et de Sita, héros d’une épopée indienne (le Mahabharata), qui revient chez lui accompagné de sa femme.
A l’occasion de Diwali, les hindous rénovent et décorent leurs maisons. Des petites lampes en argiles appelées diyas sont allumées toute la nuit dans les temples et les maisons. On dessine également des rangoli sur le sol, à l’entrée des maisons, avec de la poudre colorée pour réserver un accueil chaleureux aux visiteurs et à la famille. Des traces de pieds peuvent aussi être dessinées à l’intérieur de la maison pour indiquer le chemin à la déesse Lakshmi, supposée pénétrer dans les maisons afin d’en bénir les occupants. Les puja (prières) sont célébrées le soir, tout en chanson et des offrandes sont faites à la divinité.
- Le Festival du Désert à Jaisalmer : toute la population de la ville de Jaisalmer et de sa région viennent se réunir dans les dunes du désert de Thar ; Parée de leurs plus beaux atours, ils viennent assister aux représentations de danses traditionnelles, de musique rajpoute et tzigane, aux courses de chameaux, aux spectacles de charmeurs de serpents, mais aussi voir marionnettistes et acrobates...dans une ambiance de spectacle de rue. Un festival coloré et unique dans le cadre exceptionnel du désert du Thar !
- La fête de Pushkar : C’est une immense foire aux chameaux. Pendant les 10 jours précédant la pleine lune, 10.000 à 20.000 bêtes sont vendues ou échangées. La gigantesque mela (le rassemblement a lieu dans la plaine de sable située au sud de la ville). Elle se transforme, pour cette occasion, en un formidable campement. Des courses et des concours de chameaux sont organisés.
Certaines bêtes prennent des allures d'oeuvre d'art : leur pelage est tondu selon les mouvements géométriques, leur cou paré de colliers de perles, leurs naseaux garnis de fleurs et leurs yeux maquillés. Hommes et femmes se parent eux aussi de leurs plus beaux attraits : turbans de couleurs vives pour les uns, saris de soie chatoyants et bijoux d'argent pour les autres. Et pour les hommes, ...concours de moustaches, un attribut masculin de la plus haute importance.

FORMALITÉS ADMINISTRATIVES

Passeport :
Passeport encore valable au moins 6 mois après la date d'entrée pour les ressortissants français.
Les mineurs doivent voyager avec leur propre passeport. Pour tout renseignement concernant la sortie du territoire des personnes mineures, nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie.
Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.
Nous vous conseillons, lorsque vous voyagez, d’avoir en permanence sur vous les photocopies de vos papiers d’identité (en cas de perte ou de vol des originaux).

Visa :
Le E-Tourist Visa (eTV) est obligatoire. Il est délivré sous forme de mail que vous devrez imprimer avant le départ et présenter au départ de France et à votre arrivée en Inde. Ce procédé rapide et simplifié s’adresse à tous les ressortissants français désireux de voyager en Inde. Une procédure spécifique est disponible sur demande auprès de nos services. Cliquez ICI.
 
Après validation de votre demande, imprimez votre E-Tourist Visa, sous forme de courriel reçu dans un délai de 3-4 jours, et présentez - le avec votre passeport lors de votre arrivée à l'aéroport en Inde, obligatoirement  Bangalore, Bombay, Calcutta, Chennai, Delhi, Goa, Hyderabad, Kochi et Trivandrum ou au passage de 3 ports Cochin, Goa et Mangalore.
Visa de 60 jours pour une double entrée. Coût : 80 USD.
Il est désormais possible d'effectuer les démarches 120 jours avant votre départ. Vous avez droit à 2 demandes de visa par an.

Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Voici Néanmoins les coordonnées de l'Ambassade de l'Inde à Paris
Ambassade de l'Inde
15, rue Alfred Dehodencq
75016 PARIS
Tel : 01.40.50.70.70

Consulat général de l'Inde
266, rue du Maréchal Leclerc
97400 Saint - Denis de la Réunion
Tel : +262 41 75 47
Courriel : congendia@wanadoo.fr

FORMALITÉS DE SANTE

Vaccins obligatoires:
Aucune vaccination n'est obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe.

Vaccins conseillés :
Il convient d'être à jour pour les vaccinations « universelles » : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B. Et de bien vérifier s'assurer d'avoir été vacciné la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR).
La vaccination contre l'hépatite A est vivement recommandée.
La vaccination contre la fièvre typhoïde est conseillée. Le vaccin combiné (une seule injection) hépatite A + typhoïde est possible.
La vaccination antituberculeuse reste préférable.

Autres points de santé (concernant la région du ladakh) :
Mal Aigu des Montagnes (MAM)
Pour les séjours en Himalaya, à partir de 55 ans, il est bon de prévoir de passer un test à l'effort avant le départ et une visite chez un cardiologue est conseillée. Le mal des montagnes aigu ou mal d'altitude est le principal problème des treks en hautes altitudes (au-delà de 3200 m), même si nos séjours franchissant des cols à + de 4000 m ont été conçus avec le respect de palier afin de s'acclimater.

Risques sanitaires :
Nous sollicitons votre vigilance sur l’hygiène, qui doit être une préoccupation permanente, pour éviter la turista, mais aussi pour éviter des infections plus préoccupantes. Nous vous conseillons vivement de laver ou désinfecter vos mains avant de manger.
Se munir d'un désinfectant pour l'eau, type Micropur, d'un antiseptique intestinal, de collyre, de paracétamol, antibiotique, de traitement pour les maux de gorge, etc...et de tous vos médicaments habituels.
Prévoyez avant le départ un examen dentaire pour éviter des désagréments sur place ainsi qu'une visite médicale.
En cas de maladie ou d’accident, vous n’aurez pas à proximité d’ambulance, ni même d’installations médicales. Alors pas d’imprudence…
Pour accéder directement à la page du ministères des affaires étrangères, rubrique "conseils aux voyageurs" , cliquez ICI
false
    Accéder au comparateur
    • Annuler la sélection ?
    • Vous ne pouvez pas sélectionner plus d'élements
    https://www.point-voyages.com/fr/compare/
    Inscription à la newsletter
    La lettre d'info vous sera envoyée plusieurs fois par mois.
    Découvrez de nouveaux voyages, de nouvelles thématiques,
    et soyez alerté de nos bons plans !
    Rejoignez la communauté Point-Voyages
    false
    Nous contacter